Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

VU DANS LA PRESSE : Le petit train du Bas-Berry avance pas à pas

31 Juillet 2006 , Rédigé par Bertrand G. Publié dans #LE COURRIER DES LECTEURS

 De retour après quelques jours de vacances, notre reporter Bertrand G. nous adresse un article concernant le petit train du Bas-Berry, et que les bénévoles de l'association du blanc-argent (SABA) font vivre depuis 14 ans sur un tronçon de 28 kilomètres...

 

Un bel article sur une passion commune, et que Passion-Trains tenait à souligner ! Merci à Bertand pour cet article de presse.

Vous avez vous aussi des news de votre région concernant la vie ferroviaire ? Comme Bertrand, publiez les sur le Net via Passion-Trains !

ACTU : la polémique des Landes pour la LGV

31 Juillet 2006 , Rédigé par France 3 Publié dans #ACTU

 FRANCE - Déjà des polémiques entre les deux villes rivales des Landes, Dax et Mont-de-Marsan, sur le futur tracé de la ligne à grande vitesse qui devrait être construite entre Bordeaux et Hendaye...d'ici 2020 ! Le conseil général a fait connaître son choix, qui n'est pas partagé et ne le sera sans doute jamais entre toutes les parties concernées.

Pour l'instant, cette LGV, en prolongement de la ligne du TGV entre Tours et Bordeaux (qui elle-même n'existe pas encore !) n'a aucune existence, si ce n'est sous la forme d'une option arrêtée par le conseil général des Landes. Mais cela a suffi a lancé une polémique qui n'est pas prête de s'arrêter.

Pourtant, cette ligne à grande vitesse est attendue avec une impatience grandissante en Aquitaine et surtout en Espagne où l'on rêve d'une liaison rapide entre Madrid et Paris, puis vers le nord de l'Europe. Mais, encore une fois, rien n'est fait puisque les crédits permettant l'accès de Bordeaux en TGV ne sont toujours pas disponibles. Là, la polémique oppose les trois régions Midi-Pyrénées, Aquitaine et Poitou-Charente qui doivent contribuer à ce financement. Mais Toulouse ne veut pas que le lancement du débat public pour la LGV Bordeaux-Espagne, prévu en septembre prochain, n'occulte ce que les Midi-Pyrénéens considèrent comme une priorité, à savoir la construction d'une liaison rapide entre Bordeaux et Toulouse...

Pour peser encore davantage dans le sens d'une liaison atlantique vers l'Espagne, la chambre de commerce de Bayonne vient de rassembler une pétition des décideurs économiques, pour accélérer les choses.

 

Sur la future ligne à grande vitesse Bordeaux-Hendaye, Dax et Mont-de-Marsan se disputent dèjà le tracé... Par quelle gare passera donc le tgv dans les Landes ?

ACTU : Les lignes 165-167 entre la Belgique et le Luxembourg retrouvent vie

29 Juillet 2006 , Rédigé par La Libre Belgique Publié dans #ACTU

  BELGIQUE / LUXEMBOURG - Ça y est enfin : les gouvernements luxembourgeois et belge sont tombés d'accord pour rouvrir les lignes ferroviaires 165-167 Virton - Athus - Luxembourg et Arlon - Athus - Luxembourg, et ce dès le 11 décembre prochain avec, le matin, pas moins de six trains au départ de Virton.

Le trajet vers Luxembourg prendra de 52 à 64 minutes, soit un gain de temps moyen de 20 minutes par rapport à la route. Le gouvernement belge a en effet accepté la semaine dernière, lors de la réunion bisannuelle des gouvernements grand-ducal et belge, de couvrir le déficit d'exploitation annuel estimé à 172 000 euros, pour un potentiel de clientèle estimé à 2 400 voyageurs par jour (1 200 dans chaque sens) vers Luxembourg.

Le Grand-Duché contribue financièrement à cette remise en service, entre autres par la mise à disposition du matériel roulant. On notera qu'aucune évaluation des retombées positives (environnement, moins de bouchons routiers, moins d'accidents, etc) n'est faite, dont le montant ferait sans nul doute plus que compenser celui de la perte d'exploitation.

Ce dossier a suscité, depuis des mois, la mobilisation de toutes les forces vives de la Province, en particulier du Sud-Luxembourg, qui réclamaient cette réouverture depuis des lustres. Et on sait combien une réouverture de ligne est rare - c'est un euphémisme - à la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB). C'est dire combien les forces vives concernées crient victoire, à juste titre.

D'autant qu'il leur a fallu se battre et sans arrêt mettre la pression, même si la SNCB comme le fédéral avaient, ces derniers temps, multiplié les signes positifs. C'est que, alors que, côté grand-ducal, on commençait aussi à afficher une impatience certaine, il y avait - «belgitude» oblige - un aspect communautaire. A savoir l'exigence en compensation, côté flamand, d'une nouvelle ligne et d'une nouvelle gare, dans la région anversoise, au coût estimé à 2,3 millions d'euros.

Pour la remise en service des deux lignes, la société chargée de l'infrastructure ferroviaire en Belgique, Infrabel, a annoncé un investissement d'un million d'euros pour le réaménagement des quais de Halanzy, Aubange et Messancy. Le ministre wallon des Affaires intérieures et de la Fonction publique (PS), Philippe Courard, a quant à lui dégagé un budget de 200 000 euros pour l'aménagement des parkings à ces points d'arrêt.

Reste bien sûr aussi à adapter les lignes et horaires des bus du Tec pour une desserte efficace de ces lignes, pour y drainer un maximum de clientèle. Tandis que les bouchons qui, chaque jour, empoisonnent la vie des travailleurs frontaliers belges de la région au Luxembourg devraient à eux seuls séduire cette clientèle. Sans oublier tous ceux qui utiliseront aussi cette ligne à d'autres fins.

 

Les gouvernements belge et luxembourgeois se sont accordés sur la réouverture de deux lignes. La liaison ferroviaire sera effective le 11 décembre.

 

VANDALISME : La première motrice TGV a du être repeinte

29 Juillet 2006 , Rédigé par France 3 Publié dans #FLASH INFO

 FRANCE - Symbole du savoir-faire industriel belfortain, la première motrice du TGV qui n'a jamais été utilisée en service commercial a du être repeinte : elle a été à nouveau taguée en début de semaine sur ses deux côtés. Déja été nettoyée à plusieurs reprises à la suite d'actes de vandalisme, elle ne pouvait plus faire l'objet d'un nouveau décapage. 

L'opération de relookage est en cours de finition, et il a fallu fabriquer spécialement la couleur particulière de cette motrice qui détient le record du monde des tractions thermiques avec 318 hm/h. Ce prototype qui est sorti des usines Alstom en 1972 est installé aux Glacis à Belfort, d'où il surplombe l'autoroute A 36.

C'est en 2000 que la municipalité de Belfort l'a récupéré alors qu'il devait partir à la casse avant de le remettre en état et de l'installer sur le promontoire des hauts de Belfort où il rend depuis le 16 décembre 2002 hommage aux travailleurs d'Alstom.

 

Triste destin que celui de la première motrice de TGV : sauvé de la casse, le prototype qui n'a jamais été utilisé en service commercial est livré aux vandales et n'en finit plus d'être tagué...

NEWS : Le conducteur du TGV "oublie" de s'arrêter à Mâcon

28 Juillet 2006 , Rédigé par AFP Publié dans #FLASH INFO

 FRANCE - Le conducteur d'un TGV Paris-Lyon a "oublié" jeudi de s'arrêter en gare de Mâcon (Saône-et-Loire) où devaient descendre une cinquantaine de passagers.

 

Les passagers du TGV qui devait s'arrêter à 12H37 à Macon ont donc été contraints de prendre un autre train à Lyon pour parvenir à leur destination où ils sont finalement arrivés à 13H30, a raconté l'un d'eux à l'AFP.

 

La SNCF a expliqué que ce TGV, qui est normalement direct entre Paris et Lyon, devait opérer un arrêt à Mâcon-Loché durant quelques semaines en été."Cet arrêt en Bourgogne du TGV 6611 n'est effectif que du 18 juillet au 1er septembre", a-t-on précisé à la SNCF.

 

Visiblement, le conducteur du TGV n'avait pas été informé de cet arrêt. "Comme nous nous sommes aperçus de l'erreur rapidement, nous avons pu prévoir le réacheminement des passagers vers Mâcon, qui, selon la SNCF, s'est effectué dès l'arrivée du TGV à Lyon".

Dans la série "c'est con ce qui t'arrive", un conducteur de TGV oublie de s'arréter en gare de Mâcon... "Bon sang j'ai oublié quelque chose c'est sûr, mais impossible de me rappeler quoi..."

INSOLITE : Une voiture qui roule... sur la voie de chemin de fer

28 Juillet 2006 , Rédigé par lexpress.ch Publié dans #INSOLITE

 SUISSE - Un automobiliste a été repéré en train de rouler sur la voie de chemin de fer entre Brüttelen et Anet . Alertée par des riverains, la police a dépêché plusieurs patrouilles. Après une course-poursuite, l'homme a fait un accident et a été blessé.

Lorsque les policiers se sont approchés, l'homme a pris la fuite, d'abord à travers champs puis sur une route de campagne asphaltée. Son véhicule a soudain dévié et est tombé dans un fossé. Le conducteur a alors pu être arrêté par la police et a dû être soigné à l'hôpital de manière ambulatoire.

Sa voiture a été totalement détruite. Une des voitures de police qui le poursuivait a aussi été endommagée. Le trafic ferroviaire entre Brüttelen et Anet n'a pas été perturbé...

 

Et à voir la gueule du conducteur, on comprend qu'il fallait  pas trop le faire chier...

NEWS : Bombardier décroche un contrat de 17 tramways et un système de gestion du trafic en Italie

28 Juillet 2006 , Rédigé par Bombardier.com Publié dans #FLASH INFO

 ITALIE - Bombardier Transport, membre d’un consortium dirigé par SIS, a annoncé ce 26 juillet qu’elle avait reçu une commande de la régie des transports publics de Palerme (AMAT), en Italie, visant la livraison de 17 tramways bidirectionnels Bombardier FLEXITY Outlook et d’un système de gestion du trafic Bombardier CITYFLO 150 pour le nouveau réseau de transport léger sur rail de 15 kilomètres de cette ville. La valeur totale de ce contrat s’élève à environ 192 millions d’euros, et la part de Bombardier s’élève à quelque 69 millions d’euros. Les livraisons de ces véhicules sont prévues en 2009. La part des travaux de Bombardier inclut également un contrat de maintenance de quatre ans visant le parc de 17 véhicules.

AMAT a confié la conception et la construction des trois lignes du nouveau réseau de transport léger sur rail de Palerme à un groupe composé de neuf entreprises dirigé par SIS, une firme italienne de génie civil. Les deux premières lignes du nouveau réseau doivent entrer en service en décembre 2009, et la troisième, en avril 2010.

Le tramway FLEXITY Outlook pour Palerme est fondé sur une technologie modulaire éprouvée mise au point par Bombardier. Il comprend un intérieur à plancher bas intégral et utilise des bogies à essieux conventionnels qui offrent un excellent roulement et accroissent le confort des passagers. Chaque tramway, long de 32,5 mètres et large de 2,4 mètres, comprend cinq voitures. Ces voitures sont dotées du système de propulsion Bombardier MITRAC, qui offre la plus grande fiabilité grâce à la toute dernière technologie électronique. Pour le confort accru des passagers, ces nouveaux véhicules sont climatisés et comprennent des aires réservées aux fauteuils roulants.

À propos de cette commande, Roberto Tazzioli, représentant principal de Bombardier Transport en Italie, a dit : « Ce contrat est un autre pas dans la bonne direction pour Bombardier pour le développement de solutions de transport en commun en Italie. Nous sommes fermement implantés sur le marché italien et nous continuerons d’offrir nos solutions de véhicules de transport en commun et de systèmes de gestion de trafic les meilleures au monde à ses villes. »

Walter Grawenhoff, président, Véhicules légers sur rail, Bombardier Transport, a déclaré : « Cette commande pour la ville de Palerme met en valeur une fois de plus la confiance qu’inspire la capacité d’ingénierie de Bombardier et le succès continu de la famille de tramways Bombardier FLEXITY. »

Des régies des transports à travers le monde ont déjà commandé plus de 1 500 tramways et véhicules légers sur rail Bombardier FLEXITY, dont plus de 1 000 sont en service payant. Des véhicules de la même famille FLEXITY Outlook sont en service dans les villes de Linz (Autriche), Lodz (Pologne) et Eskisehir (Turquie), et sont entrés en service récemment à Genève (Suisse) et à Bruxelles (Belgique). Les villes de Marseille (France), Valence (Espagne) et Innsbruck (Autriche) ont également commandé ces véhicules.

Parmi les plus importants fabricants d’équipement de transport sur rail en Italie, Bombardier a participé à certains des plus grands projets du pays dans ce domaine. Diverses locomotives de Trenitalia, le train à grande vitesse ETR 500, la navette de l’aéroport Rome-Fiumicino, les véhicules Eurotram de Milan et le système de propulsion des nouvelles voitures de métro de Rome sont quelques exemples de la présence de Bombardier en Italie.

Bombardier compte actuellement quelque 600 employés en Italie, dont 450 à Vado Ligure, d’où sont issues plus de 1 400 locomotives depuis la mise sur pied de l’usine en 1905. L’entreprise emploie également 150 personnes à son important centre d’ingénierie, à Rome, spécialisé dans le développement de systèmes de contrôle ferroviaire, de matériel de signalisation et de systèmes de gestion du trafic ferroviaire.

 

Bombardier décroche un contrat de 69 millions d’euros visant 17 tramways et un système de gestion du trafic pour la ville de Palerme, en Italie. Par ici, la galette...

CHIFFRES : Eurostar bénéficie d'une hausse de fréquentation

28 Juillet 2006 , Rédigé par Eric Publié dans #CHIFFRES

 EUROSTAR - Les ventes totales du premier semestre 2006 ont connu une croissance de 6%, atteignant le chiffre record de 259,9 millions de livres sterling, contre 246,1 millions de livres Sterling à la même période en 2005. Au cours du premier semestre 2006, 3,73 millions de voyageurs ont choisi Eurostar.

La tranquillité d’un voyage de centre-ville à centre-ville, l’environnement exceptionnel offert par la classe Business Premier ainsi qu’un taux de ponctualité sans pareil continuent à attirer de nombreux voyageurs d’affaires. Au cours du premier semestre, les ventes de billets d’affaires ont connu une croissance de 11% en volume.

Le taux de ponctualité, qui s’élève aujourd’hui à 91%, est bien supérieur à ceux obtenus par les compagnies aériennes qui opèrent sur les liaisons Paris-Londres et Bruxelles-Londres. Selon Simon Montague, Directeur de la Communication d’Eurostar, « Les voyageurs d’affaires privilégient Eurostar pour leurs déplacements à Londres : ils apprécient le confort d’un voyage à grande vitesse, de centre-ville à centre-ville, ainsi que les services qui leurs sont dédiés à bord des trains.

Nous observons également une croissance sur le marché loisir. Ainsi, notre partenariat avec le film événement The Da Vinci Code génère d’ores et déjà un fort intérêt, entre autres sur les marchés outre-Atlantique : les agents de voyage nous signalent une augmentation des ventes sur la liaison Paris-Londres. En effet, les fans du film souhaitent suivre les traces des héros du film ! »

« Par ailleurs, beaucoup de supporters britanniques se sont rendus en Allemagne pour la Coupe du Monde en train à grande vitesse, en effectuant des correspondances avec d’autres opérateurs européens », ajoute Simon Montague.

A l’automne 2007, suite à la construction du second tronçon de la ligne à grande vitesse britannique, Eurostar déplacera ses services de la gare de Waterloo International à St Pancras International, également dans le centre de Londres. Les temps de trajets seront encore réduits, et ramenés à respectivement 2h15 minutes entre Paris et Londres et 1h51 minutes entre Bruxelles et Londres.

 

Des chiffres de vente qui s'envolent pour Eurostar : Au cours du premier semestre, les ventes de billets d’affaires ont connu une croissance de 11% en volume

INFO TRAFIC : Travaux en gare de Juvisy, risque de perturbations dans les horaires des TER Centre

27 Juillet 2006 , Rédigé par Radio Intensité Publié dans #LES BREVES

 FRANCE - Des travaux seront réalisés les week-ends du 9/10, 16/17 et 23/24 septembre 2006 en gare de Juvisy conduisant à modifier la circulation des trains.

Dans ce cadre, certains horaires de trains TER Centre seront modifiés et une communication spécifique sera effectuée pour informer la clientèle en amont, par réalisation de supports (dépliants et affichage) mis en place dans les gares la dernière semaine du mois d’août.

 

 Perturbations à prévoir en gare de Juvisy en septembre prochain - les horaires de certains TER seront modifiés...

NEWS : Des wagons d'argile déraillent à l'entrée du tunnel du Simplon...

27 Juillet 2006 , Rédigé par SDA / ATS Publié dans #FLASH INFO

 SUISSE - Plusieurs wagons d'argile ont déraillé, peu après 10h00 hier à Brigue, à l'entrée du tunnel du Simplon en direction d'Iselle (Italie). L'accident n'a pas fait de blessé mais le trafic marchandises sur l'axe nord-sud a été interrompu.

La cause du déraillement d'une partie du train de BLS Cargo à destination de l'Italie n'est pas encore connue. L'étendue des dégâts est également en cours d'examen, ont indiqué les CFF. L'argile est une matière neutre et aucune pollution n'est à craindre, a précisé leur porte-parole Jean-Louis Scherz.

Les wagons restés sur la voie après l'accident ont déjà été ramenés à la gare. Il s'agit à présent de remettre sur les rails les voitures accidentées, qui sont heureusement restées debout. Cette opération d'enraillement prendra du temps, selon M. Scherz.

Les convois marchandises ne peuvent pas emprunter le tunnel jusqu'à nouvel avis et cela entraîne des retards. Le trafic voyageurs s'effectue en revanche normalement dans le deuxième tube du tunnel.

Déraillement devant le tunnel du Simplon en Suisse - Pas de blessé, mais  le trafic marchandises sur l'axe nord-sud a été interrompu...