Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

TRAITS D'HUMOUR : Les (més)aventures de Bébert, le chef de gare‏ (EPILOGUE)

30 Décembre 2007 , Rédigé par Claude S. / Eric Publié dans #LE COURRIER DES LECTEURS

undefined Toutes les bonnes choses ont une fin : Voici déjà au 5e et dernier actes des (mes)aventures de Bébert, le chef de gare... Snif ! 

Que tout le monde se rassure cependant : tout est bien qui finit bien pour notre chef de gare peu ordinaire. Le mystère est résolu et notre hero retrouve finalement sa dulcinée. Mais Chuuuut... découvrez par vous même l'épilogue de cette aventure toujours aussi riche en jeux de mots et en allusions croustillantes...

Bonne lecture, et encore merci à M. Claude S. pour ce grand moment... epistolaire !

;-)

Eric


LES (MES)AVENTURES DE BEBERT, LE CHEF DE GARE. ACTE V. ( FIN )

Ah, pour péter, ça a pété ! Non pas que Bébert ait pété un câble, bien au contraire. Ca a pété et cela n'a pas attendu le lendemain. Et quand ça s'est arrêté, Bébert a dit la phrase mémorable : c'est la fin des haricots et ça va bientôt être la fin des espoirs nourris par ceux qui l'ont pris pour une nouille. Bébert, bonne pâte, mais pas idiot, n'aime pas les malhonnêtes qui profitent de sa naïveté et de sa bonté, lui, il ne mange pas de ce pain-là ! Originaire d'un petit village près de Dijon, il lui faut une bonne raison pour que la moutarde lui monte au nez. Sa vie, réglée comme du papier à musique, est claire et limpide, sans fausse note. Le droit chemin est le plus court et le plus direct pour atteindre la vérité. C'est quatre à quatre que demain, il est prêt à descendre les escaliers, mais il ne faut pas faire de faux pas.

Quoi qu'il en soit, dans un premier temps, il marchera sur des oeufs, car il ne faut pas affoler la volaille; une question titille quand même les neuronnes de Bébert, mais pourquoi donc son remplaçant n'a-t-il pas bronché quand il lui a pris le journal des mains hier ? Il n'est pourtant pas pris des bronches, bien au contraire, il est taillé comme Tarzan, alors, en quoi le gêne un malheureux petit chef de gare, il n'en ferait qu'une bouchée pour son quatre heures. Quatre heures, c'est à quelques minutes près, justement l'heure de la prise de service, mais au fait, Marcel, le fameux Marcel que Julot les Gros Bras n'a même pas mentionné dans le journal « Le Petit Dégourdi », Marcel donc connaît tous les horaires par coeur, d'après Bébert, c'est forcément lui l'indicateur, et il va le coiffer au poteau ! Ah mais, bon sang, mais c'est bien sûr, Marcel l'avait déjà remplacé pendant ses trois semaines de croisière au Brésil avec Micheline; sur place, ils étaient allés au cinéma, et dans le film, ils avaient vu la même scène à Rio, c'est quand même bizarre, il est en train de vivre le même scenario, cette histoire, son histoire, c'est du réchauffé comme le café qu'il est en train de se servir. Précisément, servir ou se servir, là est la question! Marcel se croit encore à l'abri mais Bébert sait à qui il a affaire et l'affaire est simple comme bonjour. Demain matin, ce sera bonjour les dégâts pour celui qui se croit le plus mâlin de la bande, mais pour Bébert, c'est déjà du billard. Julot les Gros Bras s'est fait doubler par Jacquou la Menace, et Jacquou la Menace s'est fait doubler par Marcel qui avait discrètement récupéré les sacs pendant que Jacquou, un homme ne connaissant ni l'art ni la manière, s'occupait à sa façon de Micheline, pas ravie du tout d'avoir un ivrogne comme ravisseur. Elle qui était toujours ravie au lit avec Bébert n'avait pas voulu connaître le huitième ciel, le septième lui donnant pleinement satisfaction; elle avait même peur de connaître une ivresse démesurée vu qu'elle était sujette aux vertiges. Alors, son petit mot d'adieu n'était pas, ne pouvait pas être le sien. Elle ne pouvait pas être partie de son plein gré à l'aéroport et Bébert se dit qu'il fallait mettre un coup d'arrêt aux porcs qui veulent se faire du lard au frais de la princesse.

Ah, faut pas toucher à sa princesse ! Micheline, c'est SA princesse, l'être qu'il respecte le plus au monde. Il se souvient avoir joué le Prince Charmant un beau soir d'été où il avait réveillé sa Princesse, au bois dormant, derrière sa petite gare.

Mais que se passe-t-il ? C'est la fin du film, la fin du rêve, et à la place, Bébert ne perd pas au change, c'est une créature de rêve qui lui sourit comme une fée. Il accroche son wagon à sa Micheline et les voilà partis pour un voyage au bout de la nuit, voyage de première classe s'il vous plaît, cerise sur le gâteau, ils sont maintenant dans le compartiment spécialement aménagé à leur intention dans le Paris-Brest, délicate attention de tous ses copains de l'école des Chemins de fer. Ah, il en a de la chance, le Bébert, Micheline, c'est de la formule 1, une formule des cieux, avec elle, il ne rate jamais la correspondance, elle est toujours à l'heure, d'ailleurs, il y a vingt ans, le jour de ses dix-huit ans, jour où ses parents l'avaient expédiée comme un vulgaire colis avec un aller simple, elle s'était dit :  «  bon, puisque c'est comme ça, maintenant, c'est moi qui décide si c'est l'heure ou pas pour tout ce qui me concerne, ma vie m'appartient, et si je veux, je la donne à quelqu'un ».

Pour Bébert, elle éprouve de la reconnaissance, lui qui lui envoie sans arrêt des signaux forts, son coeur est un vrai livre ouvert pour elle, elle y lit les plus nobles sentiments, alors, pas question de faire machine arrière, avec lui, tous les feux sont au vert, bon d'accord, les trains, c'est sa passion, il s'y consacre à fond de train, même quand il va tout droit – Bébert est quelqu'un de direct, il va droit au but même s'il ne joue pas pas foot – ses moteurs tournent à plein régime et sans logiciel de simulation. Avec Bébert, pas de salle d'attente, la signalisation est simplifiée, le temps n'est pas perdu en formalités, il les appelle les produits du tiroir, pour lui parler, pas besoin de transiter par une troisième voie, et pour vous répondre, il reste cantonné à ses petites phrases claires, aussi claires que les yeux de Micheline où il peut à son tour lire son avenir, leur avenir à tous les deux. Il l'appelle sa passagère éternelle car il sait qu'elle ne le quittera jamais, même en rêve, et si un jour ou plutôt une nuit, ce rêve devait lui faire prendre un autre chemin ou même un autre train, celui-ci ne serait que temporaire, car pour Micheline, tous les chemins mènent à Bébert, et si elle ne vient pas à Bébert, c'est Bébert qui vient à elle. Ca marche, ça roule pour Bébert et Micheline, et ce sera comme ça jusqu'au terminus. D'ici là, ils ont encore tant de choses à se dire, surtout des mots bleus, ceux que l'on dit dans une langue universelle, la langue de l'amour, et au train où vont les choses, leur merveilleuse histoire va durer, durer toujours.
 
 
Claude SEGARD
 


Fin du voyage pour Bébert, notre chef de gare... Terminus, tout le monde descend, la correspondance... est terminée ! Notre héro finit par retrouver sa Micheline... et tout est bien qui finit bien ! Alors simplement, encore un grand MERCI à notre passionné qui nous a fait l'amitié de publier ses textes dans la rubrique "LE COURRIER DES LECTEURS" ! Qui sera le prochain ? vous peut-être ? envie de vous essayer au genre littéraire ? alors n'hésitez plus ; tous à vos plumes, et d'ici là, n'hésitez à visiter le blog de notre fidèle lecteur : http://blog.ifrance.com/claude.segard

GREVE : un TER sur cinq sera supprimé en Saône et Loire à la Saint-Sylvestre

30 Décembre 2007 , Rédigé par lejsl.com Publié dans #FLASH INFO

undefined FRANCE - Le syndicat des cheminots CFDT et Sud Rail ont déposé un préavis de grève à la SNCF du lundi 31 décembre au mercredi 2 janvier. A propos de la renégociation du régime spécial de retraite des cheminots, la CFDT exige en effet « une année de bonification en temps de cotisation retraite pour cinq années d'emploi pénible » et « l'intégration durable dans le salaire d'indemnités de sujétions » pour les nuits, dimanches, fêtes et astreintes pour « une prise en compte dans le calcul de retraite ».

Le mouvement commencé pour Noël, puis interrompu avant de reprendre autour du premier jour de l'année 2008 -d'où sa forte impopularité parmi les usagers, mais ce n'est pas une surprise.- sera modestement suivi selon la direction régionale de la SNCF.

S'il n'entraîne aucune perturbation dans la circulation des TGV et trains Corail, ni dans les trains internationaux et trains de nuit, il empêchera un TER sur cinq de circuler en Bourgogne et en Franche-Comté.
Aucun train au départ de la Saône-et-Loire n'est pour l'heure annoncé manquant. Sont supprimés :

- Lundi 31 décembre : le Dijon-La Roche-Migennes partant à 4 h 39.
- Mardi 1er janvier : le Dijon-Bourg-en-Bresse au départ à 7 h 42,
- le Seurre-Dijon au départ à 8 h 47,
- le Dijon-Is-sur-Tille de 4 h 30 et l'Is-Dijon de 6 h 42.

Pour la journée de mardi, les trains éventuellement supprimés ne sont pas encore connus. Pour plus d'information, se connecter sur
www.ter-sncf.com/bourgogne, Ou appeler le 0.800.10.2004 pour les TER Bourgogne (ne répond pas le dimanche), ou encore le 0.800.802.479 pour les TER Franche-Comté (pas le week-end). 



Aaaaaaaaaaah la période de Noel et du nouvel An.... l'occasion de faire des voeux et de mettre en avant ses bonnes résolutions pour la nouvelle année ! Christian Mahieux de sud-Rail ne déroge pas à la règle, et a fait sa liste au père Noel : "Pour 2008, je veux une année de bonification en temps de cotisation retraite pour cinq années d'emploi pénible. Et l'intégration durable à la SNCF dans le salaire d'indemnités de sujétions pour les nuits, dimanches, fêtes et astreintes... Et en plus je veux des étrennes aussi... ainsi q'une barre chocolatée Mars, un cabriolet sport, une belle pépée, que sarko chante l'internationale sur youtube, et que Casimir revient à la télé les mercredis après-midi... sinon je boude et j'appelle à la grève en région Saône et Loire."

ACCIDENT : Un drame évité de justesse sur la ligne SNCF Courtalain-Chartres

30 Décembre 2007 , Rédigé par intensite.net Publié dans #FLASH INFO

undefined FRANCE - Un drame a été évité de justesse vendredi vers 13h sur la ligne du TER Centre, Courtalain – Chartres à hauteur de Blandainville près d’Illiers. Alors qu’il y avait un épais brouillard, la voiture de la postière s’est engagée à un passage dépourvu de barrière et a été percuté à l’arrière par le train. Elle venait de distribuer le courrier aux habitants du lieu-dit « la Foret » sur la commune de la Blandainville.

Son véhicule a tournoyé pendant que le train freinait. La voiture a été broyée. La conductrice par chance, n’a pas été blessée. Choquée, elle a été transportée à l’hôpital du Coudray. A bord du train 14 personnes, pas de blessé. 

La circulation sur ligne SNCF a été interrompue par cet accident et un service de car a été mise en place sur la ligne. 
 


Miraculée : percutée par un train  alors qu'elle franchissait un passage à niveau dépourvu de barrière, une postière s'en sort indemne alors que la voiture, elle, a été littéralement broyée." Beuuuuh, je ne comprends pas : par temps de brouillard, le train ne s'arrète pas ?!? faut réduire sa vitesse au franchissement alors ? pffff... c'est compliqué d'être postière..."

INAUGURATION : Le métro de Moscou se dote d'une nouvelle station au décor inouï

30 Décembre 2007 , Rédigé par RIA Novosti Publié dans #FLASH INFO

undefined RUSSIE - Marbre brun pâle, acier inoxydable, images du passé gravées dans les murs... les Moscovites ont découvert samedi une nouvelle station de métro implantée en plein centre-ville, un curieux mélange de classicisme et d'art nouveau.

Baptisée "Sretenski Boulvar" (Boulevard de la Rencontre), du nom du boulevard éponyme, la 174e station du métro est située à 60 m de profondeur dans le centre historique de la capitale russe. La salle intérieure qui sépare les deux quais, typique des stations moscovites, est ornée de colonnes en acier inoxydable, une nouveauté inouïe pour le métro de Moscou, à l'intérieur desquelles, on peut voir des miniatures représentant des images des boulevards qui encerclent le centre-ville, avec monuments aux poètes russes, oiseaux et arbres.

Le métro de Moscou, qui dessert presque l'ensemble du territoire de la capitale russe, est l'un des métros les plus utilisés au monde: il transporte quotidiennement 7,13 millions de passagers, soit plus que le métro de New York et celui de Londres réunis. Il est notamment réputé pour la profondeur de ses tunnels et la magnificence de ses stations.
 
Image:Moscow Metro Arbatskaja.jpg

Non seulement il est beau, mais en plus il s'agrandit : le métro de Moscou (rien à voir avec celui de Paris qui ressemble plus à un univers carcéral - beurk !) vient de se doter de sa 174e station, située à 60 m de profondeur dans le centre historique de la capitale russe. "Igor, apportez moi mon smoking, je prends le métro ce soir..."

LA VIDEO DE LA SEMAINE : Train de travaux en action à Escalquens

30 Décembre 2007 , Rédigé par Eric Publié dans #VIDEOS

undefined Ambiance "bricolo du dimanche" cette semaine sur Passion-Trains avec une vidéo assez peu courante et remarquablement bien faite sur les trains de travaux ; on les vois rarement à l'action, masi leurs interventions sont capitales pour maintenir le réseau en état... et ce n'est pas conducteurs de trains Fret, de rame TER ou de trains grandes lignes qui diront le contraire ! 

La vidéo suivante offre cette particularité qu'elle a été tournée de jour, ce qui donne une vue d'ensemble de ce train... pour le moins impressionnante ! au programme du conducteur des travaux : le renouvellement d'une voie ferrée avec l'ajout de nouvelles traverses. Du grand spectacle donc ... à déguster sans modération, tout simplement !

Bonne vidéo et à la semaine prochaine   ,-)

Eric

NEWS : La SNCB fait marche arrière sur les horaires

29 Décembre 2007 , Rédigé par RTBF.be Publié dans #FLASH INFO

undefined BELGIQUE - Moins de trois semaines après l'entrée en vigueur de ses nouveaux horaires, la SNCB s'apprête à faire marche arrière. Des ajustements, dont on ignore pour l'heure les détails, seront apportés dès la rentrée. Implicitement, la SNCB reconnaît donc que le mécontentement des usagers et d'une partie du personnel des chemins de fer était fondé….

Jusqu'ici la SNCB s'était surtout employée à minimiser les contrariétés occasionnées par l'entrée en vigueur de ces nouveaux horaires; Expliquant certains retards enregistrés dès le 9 décembre par des incidents techniques, voire parfois par des actes de malveillance.
Elle s'était toutefois engagée à mettre sur pied un groupe de travail pour remédier aux problèmes rencontrés. 

Jeudi prochain, le 3 janvier, la SNCB dévoilera les ajustements qu'elle apportera dès le 7 janvier, c'est à dire pour la rentrée après les congés de fin d'année. On ignore donc pour l'instant quelles lignes seront affectées par ces changements. Il semblerait que des voitures pourraient être ajoutées pour certains trains, comme entre Bruxelles et Anvers ou entre Malines et Louvain;  Ailleurs, il pourrait y avoir quelques modifications de temps de trajets, quelques trains et arrêts ajoutés également.
 

Ces adaptations devraient répondre au mécontentement manifesté de manière répétée par les associations d'usagers, comme par les représentants des  consommateurs. Le personnel de la SNCB, lui même, n'a pas manqué de pointer du doigt les nouveaux horaires, qui sont notamment à la base des revendications du petit syndicat indépendant des cheminots, qui maintient, malgré tout, son préavis de grève de 24 heures lors du réveillon du 31 décembre. 



La SNCB fait machine arrière pour ses nouveaux horaires : La régie belge présentera les ajustements qu'elle apportera dès le 7 janvier, c'est à dire pour la rentrée après les congés de fin d'année...

COLLISION : un TER endommagé après un violent choc avec des sangliers en Seine et Marne

29 Décembre 2007 , Rédigé par AFP Publié dans #FLASH INFO

undefined FRANCE - Le TER reliant Paris à Château-Thierry (Aisne) a subi des avaries après avoir percuté vendredi soir plusieurs sangliers à Changis-sur-Marne (Seine-et-Marne), l’accident ayant entraîné un retard dans l’acheminement des 100 voyageurs, a-t-on appris samedi auprès de la gendarmerie.

L’accident s’est produit "vers 22H50" lorsque le conducteur a été contraint d’effectuer une manoeuvre de freinage à la vue de plusieurs sangliers traversant la voie, a indiqué cette source. Le train roulait "à 150 KmH", mais "le conducteur n’a pas pu éviter le choc avec deux sangliers", a-t-elle poursuivi.

La violence du choc a été telle que la motrice a été endommagée avant d’être réparée sur place par des agents de la SNCF. L’accident n’a pas fait de blessés parmi les 100 voyageurs du TER qui ont toutefois dû abandonner le convoi avant d’être transférés "vers minuit et quart" à bord d’un autre train, dépêché par la SNCF depuis Paris, a-t-on précisé.

"Fort heureusement, c’était le dernier train de voyageurs de la journée, [...] il n’y a pas eu de conséquences importantes sur le trafic", mais les trains de marchandises ont été contraints de circuler au ralenti, a encore expliqué la gendarmerie.



Choc entre un TER et une harde de sangliers en Seine-et-Marne : pour Lucien le conducteur de train,  l'excuse était toute trouvée pour justifié de son retard auprès de son épouse : "Chérie, désolé d'arriver en retard... un léger contre-temps sur la voie ferrée au retour. Par contre, du coup j'ai un truc sympa pour le repas de la Saint -Sylvestre : tu ne devineras jamais..."

INFO-TRAFIC : Transports en commun gratuits à Paris la nuit du nouvel an 2008

29 Décembre 2007 , Rédigé par allons-sortir.fr Publié dans #FLASH INFO

undefinedundefined  FRANCE - Pour la Saint Sylvestre, plusieurs lignes de métro et de trains fonctionneront toute la nuit et gratuitement. Cela devrait permettre un meilleur retour des noctambules à leur domicile tout en favorisant l'utilisation des transports en commun par rapport à la voiture. La gratuité des transports en commun prendra effet à partir de 17h et se terminera au matin du premier janvier 2008. La desserte des différentes lignes variera en fonction des horaires et des types de transports, voici donc quelques explications.

Le service sur les lignes de métro de la RATP sera similaire à celui qui est en vigueur le samedi soir jusqu'à 2h15. Toutes les lignes de métro seront donc desservies jusqu'à cet horaire. Après 2h25, un service spécial reprend le relais, il ne concerne que les lignes 1, 2, 4, 6, 9 et 14 et permettra aux usagers de relier facilement les principales gares et lignes de RER ouvertes cette nuit là.

Les lignes A, B, C et D seront desservies durant toute la nuit, mais avec une fréquence de passage de trains très variable selon les cas. Les lignes A et B seront les mieux desservies sur leurs tronçons centraux avec un train tous les quarts d'heure. Cependant, cette fréquence sera d'un à deux trains par heure aux extrémités des deux lignes. Les lignes C et D seront desservies par un train toutes les demi-heures en petite couronne et par un train tous les quarts d'heure en moyenne et grande couronne. Cette fréquence peut tomber à 2 ou 3 trains pour la nuit sur les extrémités de lignes. Les branches ouest du RER C sont toutefois épaulées par les lignes Transilien. Si le RER E ne fonctionne pas directement, les gares de la ligne seront desservies par le Transilien de la gare de l'Est.

Le réseau Transilien enfin, sera lui aussi mis à contribution dans le dispositif des transports de la nuit du nouvel an. Comme pour le RER, les zones en petite couronne seront mieux desservies que les extrémités de lignes, la raison étant l'organisation en étoile du réseau. En début de ligne la fréquence de passage devrait être d'environ un train toutes les demi-heures et d'environ un train par heure en moyenne couronne. Les extrémités de lignes seront desservies par 2 à 3 trains dans la nuit.
 

Pour la Saint Sylvestre, plusieurs lignes de métro et de trains fonctionneront toute la nuit et gratuitement. Alors laissez l'auto au garage...et arrosez la nouvelle année en toute tranquillité !

NEWS : Aucune chance pour la fausse monnaie à la SNCB !

28 Décembre 2007 , Rédigé par SNCB.be / Eric Publié dans #FLASH INFO

undefined BELGIQUE - Tous les guichets de la SNCB sont désormais équipés de détecteurs de faux billets. Grâce aux appareils « Perfomatic », les guichetiers peuvent maintenant compter sur l’aide d’un nouvel outil très précieux pour détecter les faux billets de banque. 

Ceux-ci pourront désormais réaliser plus sereinement leurs opérations d’encaissement, et ainsi se consacrer mieux encore au service à la clientèle. Les fraudeurs, quant à eux, n’auront qu’à bien se tenir. Car ce système serait, dii-on, d’une efficacité redoutable...



La SNCB dispose désormais d'une arme secrète anti-fausse monnaie : grâce à Gilbert le guichetier et à sa sagacité légendaire, terminé, les fausses coupures ! reste que le délais dans les files d'attente devraient elles, cependant, sensiblement s'en ressentir...

FINANCEMENT : Dexia Sabadell structure le financement de 106 trains pour le Métro de Madrid

28 Décembre 2007 , Rédigé par lerevenu.com Publié dans #ECONOMIE - FINANCE

undefined ESPAGNE - Dexia Sabadell, la filiale espagnole du groupe Dexia, structurera conjointement avec Caja Madrid, Société Générale et l'ICO, le financement de 106 trains destinés à desservir le réseau de Madrid et de sa Région. 

Ce réseau est aujourd'hui le 4ème au monde, juste devant celui de Paris. Le montant de l'investissement, de l'ordre de 450 Millions d'Euros, sera réalisé par une société véhicule, au capital duquel participent les banques. 

La location opérationnelle (operating lease), pour une durée de 15 ans (avec option d'achat à l'échéance) des 106 trains ainsi financés sera réalisé au profit de Metro de Madrid, SA. 



Dexia financera le métro madrilène : l'investissement permettra de couvrir la location de 106 trains destinés à desservir le réseau de Madrid et de sa Région...