Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

NEWS : Le Musée du Train en Belgique s'installera à Schaerbeek

28 Avril 2008 , Rédigé par Levif.be Publié dans #FLASH INFO

 BELGIQUE - La SNCB-Holding s'est réunie vendredi et a tranché : le futur Musée national des chemins de fer belges sera installé sur le site de la gare de Schaerbeek-voyageurs, indique lundi "La Libre Belgique".

Le site sera utilisé pour la présentation et la préservation des collections du patrimoine de la SNCB mais aussi comme lieu de rencontres, de congrès et d'archives de la société de chemin de fer. Cette décision remplit ainsi le contrat de gestion de la SNCB qui prévoit qu'un Musée du Train soit installé en région bruxelloise.

Des résolutions de députés bruxellois ainsi que des motions votées par les conseils communaux bruxellois et schaerbeekois faisaient également de Schaerbeek-voyageurs le site privilégié pour l'installation d'un tel musée.
 


C'est décidé : le musée du train belge prendra donc ses quartiers sur le site de la gare de Schaerbeek-voyageurs. On attend désormais avec impatience les premières expos...

REPORTAGE : Les grandes disparités de la nouvelle tarification SNCF

28 Avril 2008 , Rédigé par Le Monde.fr Publié dans #REPORTAGE

 FRANCE - Depuis le changement du système de tarification de la SNCF le 7 octobre 2007, suivi d'une augmentation des prix le 23 janvier, de nombreux usagers s'étonnent des fluctuations du billet de TGV pour un même trajet, à la même heure, selon le moment où il est acheté, y compris pour les possesseurs de carte de réduction.

Un lecteur du journal "Le Monde" avait par exemple réservé sur Internet, avec sa carte 12-25 ans, un billet Montpellier-Le Mans en seconde classe à 83,80 euros pour un aller le 24 février, et à 106,50 euros pour un retour le 7 mars. Lorsqu'il s'est présenté au guichet pour retirer et payer ses billets, l'ordinateur n'avait pas gardé trace de sa commande. A sa grande surprise, l'employée lui a délivré, aux mêmes dates et aux mêmes heures, un aller à 77,70 euros en première classe et un retour à 65,10 euros en seconde, soit 47,50 euros de moins au total !

A la SNCF, on répond qu'il a dû bénéficier d'une annulation des places d'un groupe qui s'est désisté à la dernière minute ou d'une remise dans le circuit d'une "option" posée par un client sur ce trajet et qui serait venue à expiration. Le nouveau système repose sur le principe du yield management mis au point par les compagnies aériennes : le prix du billet vendu bon marché trois mois à l'avance augmente au fur et à mesure que le train se remplit.

Même avec les cartes de réduction commerciales, les prix jouent au yo-yo avec une ampleur d'autant plus grande que l'échelle des réductions a été amplifiée, pouvant aller jusqu'à moins 60 % pour la carte 12-25 ans. "La réduction s'effectue toujours par rapport au prix "loisir standard" (le plus cher) de la classe (première ou seconde) et du niveau de TGV (période de pointe ou normale)", indique-t-on à la SNCF. D'où la grande diversité des tarifs relevée lors des simulations auxquelles nous avons procédé.

Pour un billet Montpellier-Paris en seconde classe avec une carte 12-25 ans, réservé sept semaines à l'avance, on obtenait, à la date du mercredi 4 juin, trois niveaux de prix, selon les TGV : de 30,80 euros à 37,80 euros. Et, curieusement, l'iDTGV (train permettant de voyager "à petits prix" sur des destinations situées à plus de trois heures de Paris, en réservant et en payant exclusivement sur Internet) offrait, à cette même date, un tarif inférieur au palier le plus élevé (34,90 euros en seconde comme en première classe) ! La carte de réduction n'est donc pas toujours avantageuse.

A la date plus rapprochée et plus demandée du vendredi 23 mai, on relevait, au tarif 15-25 ans, cinq paliers selon l'horaire : 30,80 euros, 39 euros, 42 euros, 47 euros et 50 euros. Parallèlement, les clients ne bénéficiant d'aucune réduction se voyaient offrir à cette même date, des prix "loisir" à 50 euros, 58 euros, 66 euros, 77,10 euros et 80 euros. Huit jours avant le départ, les tarifs "loisir" passaient à 77,10 euros, 94,50 euros et 112 euros. Ainsi, deux personnes voyageant à bord du même train peuvent avoir payé du simple au double.

Il faut aussi savoir qu'aucun billet bon marché n'est proposé en période de pointe, même s'il reste des places invendues, ce qui était le cas pendant la semaine de Pâques, où l'on ne trouvait, du mardi au jeudi, que le tarif maximum sur tous les TGV.

Enfin, il arrive que le site Voyages-sncf.com propose simultanément à la vente deux billets dans un même train à des prix différents : par exemple Montpellier-Le Mans, le 7 avril (départ 7 h 18, arrivée à 12 h 59) au tarif 12-25 ans, en première classe, à 77,70 euros, et 80,70 euros ! Selon un responsable, cet écart serait dû à ce que les deux places se trouvaient dans deux rames jumelées sur le trajet Paris-Le Mans : leur taux de remplissage étant différent, la tarification dans les deux rames ne peut pas être identique.

Il faut savoir enfin que, pour des raisons techniques, le site Voyages-sncf.com ne peut afficher plus de six trains à la fois, iDTGV obligatoirement inclus. Si, par exemple, on veut voir les trains de l'après-midi et pas seulement ceux du matin, il faut lancer une deuxième requête. Cependant, pour remédier à cet inconvénient, la totalité de l'offre sur une journée et l'affichage des trains complets devraient figurer sur la page de réservation, courant juillet.

 


Pas facile de s'y retrouver dans les nouveaux tarifs à la SNCF... dates de réservation et paliers de prix contribuent à compliquer sensiblement la compréhension du prix à payer par l'usager. Dans ces conditions, difficile à la SNCF de nous faire préférer le train : il y aurait comme dirait à faire là aussi un effort sur la communication vers les clients...

EN BREF : un jeune homme meurt happé par un train en Suisse

28 Avril 2008 , Rédigé par ATS Publié dans #LES BREVES

 SUISSE - Un homme de 26 ans a été happé par un train dans la gare de Rothenburg  en Suisse ce samedi. Il est décédé de ses blessures, a indiqué la police.

La victime était assise au bord du quai sur une marche qui permet d'accéder aux trains, dont la porte d'entrée est située trop haut par rapport au sol. Il discutait avec un ami quand un train est entré en gare.

Le technicien a actionné le sifflet et a immédiatement freiné: en vain. Les employés des CFF concernés par l'accident ont été pris en charge par une "care-team". Les 200 passagers ont dû changer de train.

PEOPLE : Quand Gary Coleman délaisse sa femme pour jouer au train électrique...

27 Avril 2008 , Rédigé par Eric / Purepeople.com Publié dans #INSOLITE

 Vous vous souvenez de Gary Coleman, le « Arnold » de la série Arnold et Willy ? Si nous savions qu'il s'était marié en août 2007 avec Shannon Price, nous venons d'apprendre que le soleil n'est pas souvent au rendez-vous dans son couple. En cause, l'attrait de Gary, 40 ans, pour... les trains électriques !. Encore une "fashion victim" qui serait donc le bienvenu sur le forum de Passion-trains.

Shannon aimerait bien avoir un enfant, mais le chef de gare est trop occupé... Pour résoudre ses problèmes conjugaux, le couple n'a donc rien trouvé de mieux que d'aller raconter sa mauvaise passe devant les caméras : Gary et Shannon se retrouveront sur le plateau de l'émission Divorce Court, histoire de laver leur linge sale devant toute l'Amérique. Vraiment classe, ces américains...



Gary Coleman (célèbre depuis la série "Arnold et Willy") délaisse sa vie de couple pour jouer au train électrique... "Ouuuuuiiiii j'ai un problème avec ma femme : elle, elle est plutôt  poupées Barbie alors que moi, je suis plutôt trains électriques... forcément, on ne s'y retrouve plus.... nous en appelons donc au peuple américain pour sauver notre couple". Arnold... il y a plus simple : L'inscription d'urgence sur le forum de Passion-Trains; Tu y trouveras sûrement un thérapeute pour y soigner ta névrose qui m'a l'air sévère ! Par contre pour les Barbies de ta femme, euh, là, désolé... on ne pourra rien y faire...

NEWS : 20 personnes blessées et une vingtaine d'animaux tués dans une collision entre un train et un troupeau de moutons en Allemagne

27 Avril 2008 , Rédigé par yahoo.fr Publié dans #FLASH INFO

 ALLEMAGNE - Vingt personnes ont souffert de contusions et de fractures après la probable collision entre un train faisant la liaison Hambourg-Munich et un troupeau de moutons près d'un tunnel ferroviaire en Allemagne samedi.

Selon la Deutsche Bahn, le train se trouvait à proximité de Fulda lorsqu'il aurait heurté le troupeau vers 21h00 locales (19H00 GMT). Une vingtaine de moutons ont été découverts morts près du tunnel long de 11 kilomètres. Selon la police, le train se trouvait toujours sous le tunnel. Les 170 passagers ont cependant été évacués et acheminés par cars jusqu'à une ville voisine....
 


Et Bêêêêêêêêêêêêh.... Plus fort que la vache française et plus méchant que la barre d'acier belge laissée sur les voies : le troupeau de moutons allemand.  ça parait pas comme ça, mais c'est teigneux, un mouton.... c'est que ça vous ferait dérailler un train comme pour rire...

LA VIDEO DE LA SEMAINE : Week-end à Prague (Partie 2)

27 Avril 2008 , Rédigé par Eric Publié dans #VIDEOS

 Suite et fin  de notre ballade tchèque ; Snif... le temps passe vite ! On retourne donc en gare de Prague pour poursuivre la découverte d’un matériel certes pas de toute première jeunesse, mais  qui fonctionne parfaitement, et qui donne satisfaction à ses usagers !

On pêchera un peu sur les annonces en gare communiquées en tchèque… mais l’on prendra également  toujours autant de plaisir à découvrir les motrices qui savent, à l’occasion,  se manifester à grand coups de klaxon pour le plus grand plaisir des passionnés ! Le message est décidément bien international ; à Paris ou à Prague, l'émotion procurée reste la même...  ;-)

A la semaine prochaine pour une nouvelle vidéo ! 

Eric
 
 

SCANDALE : Un Eurostar de 38 millions d'euros rouille depuis des années dans un atelier en Belgique

27 Avril 2008 , Rédigé par RTBF.be Publié dans #FLASH INFO

 
 BELGIQUE - Un train Eurostar de la SNCB, d'une valeur de 38 millions d'euros, se trouve depuis cinq ans dans les ateliers de Forest. Il est superflu car le trafic des Eurostar a diminué, écrivent jeudi Het Nieuwsblad, Het Volk et De Standaard.

De nombreux graffitis ont été apposés sur la face extérieur du train. L'intérieur a été vandalisé. Des pièces ont été démontées pour dépanner d'autres trains. Ce train n'est pas utilisé car le trafic vers Londres a diminué. Mais le contrat de location se poursuit. "La location pour toutes ces années, soit 23,75 millions d'euros, l'a été en pure perte", affirme Peter Reekmans (Lijst Dedecker). Un porte-parole de la SNCB, Hugo Stevens, concède que le train est à l'arrêt. Mais il y voit des côtés positifs. "Vu que l'on a pu utiliser certaines parties comme pièces de rechange, les autres trains ont connu très peu de problèmes", dit-il.

Le contrat de leasing court jusqu'à 2010. Le train sera alors propriété de la SNCB.



Désolant : Un train Eurostar de la SNCB se trouve à l'arrêt depuis cinq ans dans les ateliers de Forest, faute de trafic passagers. Une aubaine pour Hugo Stevens, Un porte-parole de la SNCB qui y voit là un lot de pièces de rechanges sur essieux. Mouais.... Il n'empèche :à 38 millions d'euros la rame, ça fait cher du stock de pièces détachées...

CONCURRENCE : La France libéralisera le transport de voyageurs dès 2009

24 Avril 2008 , Rédigé par Eric Publié dans #FLASH INFO

 FRANCE - La France s’apprête à anticiper de deux petites semaines l’ouverture à la concurrence dans le transport de voyageurs.

Alors que le troisième paquet ferroviaire, adopté en 2007, prévoit la libéralisation du transport international au 1er janvier 2010, un texte de loi figurant dans la future loi Borloo post-Grenelle prévoit d’avancer cette ouverture au 13 décembre 2009… Rien d’illogique à cela. La date correspond au changement de service d’hiver.

Reste à la faire valider par les parlementaires. Le projet de loi Borloo, destiné à préparer les suites du Grenelle de l’environnement, est toujours en cours de finalisation. Le gouvernement espère pouvoir la présenter au Parlement avant l’été.
 


Après le Fret, le passager. La France devrait libéraliser le secteur fin 2009, en avance de deux semaines sur le calendrier prévu. ça promet des belles journées en perspectives pour les forces de l'ordre... Bébert le gendarme mobile, vétéran de l'ouverture du fret à la concurrence, est déjà sur la brèche...

TRAVAUX : Travaux de doublement des tunnels du Mormont sur la ligne Lausanne-Yverdon

24 Avril 2008 , Rédigé par ATS Publié dans #FLASH INFO

 SUISSE - Les CFF ont entrepris le doublement des tunnels du Mormont, sur la ligne entre Lausanne et Yverdon-les-Bains. Les travaux sont devisés à 48,3 millions de francs suisses. Un nouveau tunnel sera percé côté Alpes et le tube existant sera assaini.

Les travaux sont prévus jusqu'à fin 2010. Les nouveaux ouvrages permettront le passage de tous les types de conteneurs marchandises ainsi que des trains à deux étages, même si, pour l'heure, les CFF n'envisagent pas de les utiliser régulièrement sur cette ligne.

Construit en 1855, l'actuel tunnel du Mormont - le Mormont-sud long de 304 mètres et le Mormont-nord de 183 mètres - est le plus ancien tunnel CFF de Suisse. Il présente des signes évidents de fatigue et doit être rénové, expliquent mardi les CFF. Le chantier a débuté en février avec des travaux de déboisement. Il se poursuit actuellement avec l'excavation de la tranchée d'accès au nouveau portail, côté nord. Le percement proprement dit du nouveau tunnel commencera en septembre.

L'ancien tunnel - Mormont-sud et Mormont-nord - subira en 2010 des travaux de consolidation et d'aménagement. Il sera interdit à l'exploitation durant trois mois, ont ajouté les CFF...



Les tunnels du Mormont s'offrent un lifting : avec un investissement de 48,3 millions de francs suisses, un nouveau tunnel sera percé côté Alpes et le tube existant sera assaini... Objectifs : permettre le passage de tous les types de conteneurs marchandises ainsi que des trains à deux étages des CFF.

TGV : Pas d'effet TGV à Sarrebruck

24 Avril 2008 , Rédigé par France3.fr Publié dans #FLASH INFO

 
 FRANCE / ALLEMAGNE - Depuis juin 2007, la ligne ferroviaire à grande vitesse relie Paris et Francfort en passant par Sarrebruck. Mais pour l'heure, il n' y a aucun effet TGV positif pour la Sarre. Le Land ne s'est en fait pas préparé à attirer les voyageurs en transit ou des entreprises françaises. 

Le quartier de la gare est encore en chantier. Un espace "Europa Bahnhof" doit voir le jour. Il s'agit de faire venir des sociétés françaises et de créer commerces, restaurants pour inciter les voyageurs à revenir. L'enjeu pour l'office de tourisme de la Sarre est également de modifier sa communication, afin de davantage l'axer en direction d'un public français.

Actuellement, la Sarre est essentiellement fréquentée par des touristes allemands des Länder voisins, soit la Rhénanie-Palatinat ou la Rhénanie-Westphalie...



Par manque d'anticipation, la capitale de la Sarre ne profite pas encore des retombées économiques de la ligne Paris-Francfort. Il court il court, le TGV, mais ne passera pas par ici...