Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

LA VIDEO DE LA SEMAINE : Trains de nuit...

30 Novembre 2008 , Rédigé par Eric Publié dans #VIDEOS

 "La nuit, tous les chats sont gris", dit le dicton.... et je dirais même plus : les trains de nuit de la SNCF aussi ! je vous propose en effet de vérifier cette affirmation par vous même avec une petite vidéo des trains couchettes de la SNCF assez chouette , ces rames qui ne circulent qu'à la nuit tombée et que l'on voit parfois rassemblées dans les gares de triages, en attendant un prochain  voyage...

 

Mon coup de coeur dans cette vidéo ? le matériel moteur et wagons corail bien sûr.... mais aussi et surtout une bande son typique  en bord de gare. Le sifflet du chef de gare... le ronron des locos et le roulement des wagons.... on s'y croirait ! nul doute que, comme moi, vous apprécierez ce petit film   ;-)

Mai chuuuuuuuuut... la gare est endormie.... Alors bonne vidéo... et à la semaine prochaine !

Eric

 

TRAVAUX : Un terminal ferroviaire pour matériaux de construction... olympiques !

30 Novembre 2008 , Rédigé par rian.ru Publié dans #FLASH INFO

 RUSSIE - Le premier terminal ferroviaire pour accueillir les matériaux de construction destinés au chantier des sites olympiques à Sotchi, ville qui sera l'hôte des JO d'hiver en 2014, sera terminé en décembre, a annoncé samedi le ministre russe des Transports Igor Levitine.  "Dans la première moitié de 2009, il sera en mesure de traiter jusqu'à 5 millions de tonnes de cargaisons par an", a-t-il précisé.

 

Selon M. Levitine, la ville dispose déjà de 14 terrains, dont trois dotés de voies ferroviaires, en mesure d'accueillir 5 millions de tonnes de matériaux de construction également. Le deuxième terminal ferroviaire sera prêt dans la première moitié de 2009, a ajouté le ministre. "Nous estimons que, dans l'ensemble, la capacité d'accueil des terrains ont seront entreposés les matériaux de construction atteindra 20 millions de tonnes, avec des besoins estimés à 14 millions", a ajouté M. Levitine.

 

Avant décembre 2012, il doit être édifié à Sotchi 218 sites, dont 14 sportifs, disposant de plus de 190.000 sièges. A leur nombre, des centres de ski et de biathlon, celui de ski alpin, une piste de luge et de bobsleigh, des tremplins dans la montagne, de même qu'un stade central, deux arènes, grande et petite, et un palais de glace.

 

 

Le premier terminal ferroviaire pour accueillir les matériaux de construction destinés au chantier des sites olympiques sera terminé en décembre, ce qui devrait ravir le premier ministre russe, Dmitri Medvedev ! "Da... Et si Russie pas gagner assez de médailles, moi envoyer chars russes pour répression sportifs...."

REPORTAGE : Des brosseuses et un wagon laveur pour lutter contre les retards sur la ligne Paris-Granville

30 Novembre 2008 , Rédigé par ouest-france.fr Publié dans #REPORTAGE

 FRANCE - Trois brosseuses et un wagon laveur, c'est l'arsenal de la SNCF pour enlever sur les voies les feuilles mortes qui font patiner les trains en Basse-Normandie. Explications. Vendredi soir en gare de Granville, techniciens et responsables de la SNCF en Basse-Normandie ont expliqué le fonctionnement de ces machines qui nettoient les voies, le plus souvent la nuit.

 

20 h 30, deux agents de l'Équipement SNCF s'apprêtent à quitter la gare à bord de leur engin. Direction Argentan. La brosse métallique va entrer en action pour décoller « la pâte végétale » accumulée sur les rails. « On fait cette ligne-là trois fois par semaine, contre deux habituellement », explique Cyrille Quétil, l'un des agents. Cette opération d'explication fait suite à l'incident du 10 novembre: une quarantaine de passagers du Paris-Granville est arrivée à destination... avec quatre heures de retard.

 

Cause principale : une voie rendue impraticable en raison de l'accumulation de feuilles mortes. Le train s'est arrêté net, deux kilomètres avant la gare de Folligny : « Il ne pouvait plus avancer, il patinait », témoigne l'un des voyageurs malchanceux. « La ligne Paris-Granville est très propice aux difficultés d'adhérence, en raison du fort boisement le long des voies et de la topographie vallonnée », explique Marc Doisneau, directeur du réseau des TER en Basse-Normandie.

 

Dans d'autres cas, les feuilles peuvent perturber le ralentissement des engins à l'approche d'une gare, et donc enrayer les roues. Patinage et enrayage finissent par endommager le matériel, ce qui suppose d'immobiliser la rame pendant au moins cinq jours, le temps de reprofiler les roues, à Rennes ou à Trappes (Yvelines). Pourtant, la SNCF déploie beaucoup d'énergie pour empêcher ces incidents. Car non seulement il faut rembourser tout ou partie du billet des voyageurs mécontents, mais d'autres trains sont également retardés en raison des voies uniques qui ne tolèrent qu'un seul train à la fois. « En ce moment, nous sommes au maximum de notre capacité de traitement des voies, les draisines et les équipes tournent à plein régime », pousuit Marc Doisneau.

 

Aux trois draisines brosseuses, s'ajoute un wagon laveur à très haute pression (1000 bars) utilisé sur les zones les plus à risque. Il circule sur les axes Paris-Le Havre et Evreux-Cherbourg. Un dispositif qui coûte cher. « L'automne dernier, les trois draisines ont nettoyé 10 000 km de voies, dont 25 % de grattage, pour un coût d'environ 250 000 €, explique Jean-Marc Gras, responsable bas normand des infrastructures. Cette année, à fin octobre, on en était déjà à 120 000 €. » Ajoutons-y le débroussaillement et la facture s'alourdit : 1 200 000 € l'hiver dernier et déjà plus d'un million à fin octobre 2008. « On fait aussi des actions ciblées pour mettre à blanc des zones vraiment critiques. » Soit 350 000 € supplémentaires.

 

La réponse aux problèmes de feuilles mortes passe aussi par la modernisation des trains. « Sur les 40 motrices TER circulant en Basse-Normandie, 30 ont été renouvelées depuis cinq ans par le conseil régional, recense Marc Doisneau. Et ces machines sont équipées d'ABS, qui atténue beaucoup les problèmes d'adhérence. »

 

Les dix autres trains restent donc soumis aux aléas de l'automne, en attendant leur remplacement. La SNCF a lancé un appel d'offres national, pour la livraison de 1 000 trains (près de 10 millions d'euros pièce) d'ici à 2013.

Aaaaaaaaaah l'automne et ses feuilles mortes.... en Basse-Normandie, la SNCF a cependant trouvé la solution : Trois brosseuses et un wagon laveur compose en effet l'arme par excellence  pour enlever sur les voies ces déchets végétaux qui font patiner les trains. ça va nettoyer sévère...

TRAFIC : Des places supplémentaires pour le TGV-Est pour le marché de Noël de Strasbourg

29 Novembre 2008 , Rédigé par ctendance.com Publié dans #LE SAVIEZ VOUS

 FRANCE - A l’occasion de la tenue du Marché de Noël à Strasbourg, la SNCF annonce la mise en service de 22.000 places supplémentaires sur la ligne Est du TGV. Ces places seront réparties sur les quatre week-ends de l’événement : 28 novembre, 5, 13 et 19 décembre.

 

La compagnie ferroviaire s’attend à faire voyager 160.000 voyageurs supplémentaires durant ces quatre week-ends, soit un trafic multiplié par 1,5 par rapport à une période de week-end normale. Ces 22.000 places supplémentaires représentent l’équivalent de 60 trains supplémentaires, dont 14 rames Duplex.

 

Et kicéki qui va en profiter ? c'est bibi !

INSOLITE : Il oublie le butin dans le train et est arrêté quand il vient le récupérer !

29 Novembre 2008 , Rédigé par 24heures.ch Publié dans #INSOLITE

 ITALIE - Les policiers de la gare de Milan ont arrêté Radu Ion Ian, 26 ans, au moment où il venait réclamer la valise qui contenait 712 bijoux pour une valeur de 800.000 euros volés chez un bijoutier torturé et assassiné mardi dernier dans une villa des environs de Rome.

 

Alors que le train Rome-Milan repartait mercredi après-midi sans lui, le voleur n'avait pas hésité à signaler aux employés de la gare de Bologne qu'il avait perdu sa valise parce qu'il était descendu sur le quai pour boire un café et fumer une cigarette. Radu Ion Iancu avait pris le train suivant sans imaginer que la police ferroviaire de Milan alertée avait récupéré et radiographié la valise et attendait son propriétaire pour l'interroger.

 

Dans un premier temps la police n'avait retenu contre le jeune homme que l'accusation de recel de vol de bijoux, avant qu'il ne soit identifié par des témoins oculaires comme l'un des deux hommes ayant été vus à la sortie de la villa du bijoutier assassiné. Un second Roumain soupçonné d'être l'auteur principal du meurtre a été arrêté pour sa part ce vendredi à Rome....

 

 Des policiers italiens attendent pour contrôler des voyageurs dans la gare centrale de Milan en mars 2004

Cupidité et/ou stupidité ? Un jeune Roumain qui avait signalé la perte de sa valise parce qu'il était descendu d'un train à Bologne (nord) pour boire un café a été arrêté lorsqu'il est venu la récupérer à Milan et accusé du meurtre d'un bijoutier qui venait d'être dévalisé, raconte samedi la presse italienne. ahhhhhhh l'appât du gain... Bien mal acquis ne profite jamais !

 

ESSAIS : Alstom teste le TGV du futur entre Paris et Strasbourg

29 Novembre 2008 , Rédigé par Lefigaro.fr Publié dans #ACTU

 FRANCE - Vendredi 15 h 30. Technicentre est-européen, au nord de Paris. Les portes du hangar s'ouvrent pour laisser passer le prototype de l'Automotrice à grande vitesse (AGV) d'Alstom. Celle-ci quitte la capitale, tirée par une locomotive Diesel utilisée d'habitude pour le transport de marchandises. Direction : Reims.

C'est le week-end et la nuit, après le passage du dernier train commercial, que l'AGV effectue ses premiers essais sur le réseau français. Ils se déroulent durant trois week-ends sur le tronçon où avait été battu, en 2007, le record du monde de vitesse à 574,8 km/h. La rame qui circule ce week-end n'a cependant rien à voir avec celle du record. Il s'agit cette fois-ci du prototype du TGV qui pourrait rouler en France après 2014.

L'AGV, qui a été dévoilée en février, n'a pour l'instant roulé que sur un circuit en République tchèque. Le week-end dernier, la rame a roulé à faible allure sur la ligne Paris-Strasbourg. La nuit prochaine, elle pourrait rouler à 360 km/h, qui sera sa vitesse commerciale. Cette campagne de fiabilisation est très importante pour Alstom, car le TGV du futur marque une rupture avec les précédentes générations de trains. Le principal changement est le passage à la motorisation dite « répartie » : ce ne sont plus les locomotives mais les wagons qui tirent ou poussent les rames de voyageurs. Plus puissant, ce système permet d'atteindre la vitesse commerciale de 360 km/h et de parcourir plus de 1 000 kilomètres en trois heures.

Le passage de la motorisation sous le plancher des voitures offre aussi 20 % de places en plus dans les rames pour des sièges supplémentaires ou l'installation de salons et d'espaces de travail. Le train est également plus silencieux et plus confortable.

Ce n'est pas en France mais en Italie que l'AGV effectuera ses premiers trajets commerciaux en 2010. La société privée de chemin de fer italien, Nuovo Trasporto Viaggiatori (NTV), a commandé 30 rames qui devraient entrer en service courant 2010. Mais le marché français reste l'objectif commercial ultime d'Alstom.

La SNCF doit publier à la mi-2009 le cavendredi des charges pour le renouvellement de sa flotte TGV à horizon 2014. Plus de 150 rames sont concernées pour ce qui devrait être le marché du siècle, estimé à 8 milliards d'euros. La concurrence devrait être farouche. Alstom sera opposé à l'allemand Siemens, qui a vendu son Velaro, son TGV de dernière génération, en Espagne, en Russie et en Chine. Mais en roulant dès à présent sur la ligne Paris-Strasbourg, Alstom vient certainement de marquer des points.

L'AGV surpris hier à Pantin. Il a été remorqué par une locomotive de fret jusqu'à Reims pour y débuter ses essais. (Jean-Critophe Marmara)
 
L'AGV surpris à Pantin. Il a été remorqué par une locomotive de fret jusqu'à Reims pour y faire ses premiers kilomètres. Objectif : tester le train sur une ligne commerciale... et séduire la SNCF.

INVESTISSEMENT : Le français Colas Rail crée une filiale en Algérie

29 Novembre 2008 , Rédigé par tsa.algerie.com Publié dans #FLASH INFO

 FRANCE / ALGERIE - Le groupe français Colas Rail s'implante en Algérie. Sa filiale algérienne a été créé le 10 novembre, selon une source proche du groupe. Le numéro un français dans la construction et l'entretien des voies ferrées veut ainsi renforcer sa présence en Algérie, un pays où il a décroché de nombreux projets ferroviaires.

 Cette filiale sera chargée de soumissionner aux appels d'offres nationaux, lancés par la SNTF et l'Agence nationale des études et de suivi de la réalisation des investissements ferroviaires (Anesrif) », a déclaré à toutsurlalgerie (www.tsa.algerie.com) un responsable de Colas Rail. Les appels d'offres internationaux lancés par l'Algérie dans le cadre de la modernisation du réseau ferré national seront traités par Colas Rail France, en partenariat avec des groupes algériens.

Colas Rail vient de finir le projet de renouvellement de la voie ferrée sur 42 km de la ligne ferroviaire de 80 kms entre Bejaia et Beni Mansour. Il s'apprête à entamer un projet similaire entre Mohammadia et Mostaganem, dans l'ouest du pays. L'Anesrif a attribué ce projet au groupe en décembre 2007. Par ailleurs, Colas Rail s'intéresse au projet de renouvellement de 800 kms de voies ferrées à travers le pays, dont l'appel d'offres vient d'être lancé par l'Anesrif.

 

Colas Rail s'implante en Algerie : Le numéro un français dans la construction et l'entretien des voies ferrées veut ainsi renforcer sa présence dans un pays où il a décroché de nombreux projets ferroviaires...

PONCTUALITE : Plus de 30 % des retards de trains en Belgique sont dus à des tiers

27 Novembre 2008 , Rédigé par rtlinfo.be Publié dans #CHIFFRES

 BELGIQUE - En 2007, 31,3 % des retards de trains et 26,7 % des suppressions de trains ont été provoqués par des tiers, notamment à la suite d'accidents de la route, de suicides ou d'actes de malveillance, comme le vol de câbles par exemple, a répondu la ministre des Entreprises publiques Inge Vervotte à une question écrite de Jef Van den Bergh (CD&V).

 

L'année dernière, 89,3 % des trains sont arrivés à destination à temps, ce qui signifie qu'ils n'avaient pas plus de 5 minutes de retard. 1,2 % des trains ont été totalement ou partiellement supprimés. Pour les retards, la SNCB (matériel roulant défectueux, problèmes de personnel) était responsable dans 46,5 % des cas et Infrabel, le gestionnaire de l'infrastructure, dans 20,7 % des cas.

 

Pour la suppression des trains, cette responsabilité était de 60,4 % pour la SNCB et 10,8 % pour Infrabel. Les autres cas étaient de la responsabilité d'autres opérateurs et de la SNCB-Holding.

La SNCB à la bourre ? peut être, mais pas toujours de son fait -  Plus de 30 % des retards de trains en Belgique seraient en effet dus à des tiers : suicides, actes de malveillance, accidents de la route....ça peut jouer aussi !

TRAVAUX : La gare de Biarritz sera aux normes au début de l'année 2010

27 Novembre 2008 , Rédigé par sudouest.com Publié dans #ACTU

 FRANCE - La gare de Biarritz est en chantier ! « Il était temps », peuvent souffler les voyageurs et les Biarrots, tant le dossier du passage souterrain accessible aux handicapés a traîné en longueur. Ces travaux se réalisent sous maîtrise d'ouvrage RFF (Réseau Ferré de France). La maîtrise d'ouvrage déléguée et maîtrise d'oeuvre étude et travaux est réalisée par la SNCF activité Infrastructure.

La gare de Biarritz ("La Négresse") reçoit aujourd'hui près de 500 000 voyageurs par an et est en constante progression, en particulier en période estivale. Elle est actuellement équipée d'un souterrain à l'extrémité côté nord du bâtiment voyageur qui assure les flux de voyageurs entre les quais et le parvis de la gare. Ce souterrain et ces escaliers ne sont pas adaptés à la circulation des personnes âgées munies de bagages ainsi que des personnes handicapées.

En vue d'améliorer l'accessibilité des quais voyageurs, la Ville par l'intermédiaire du syndicat mixte des transports en commun a demandé à RFF l'étude d'un ouvrage souterrain accessible aux personnes à mobilité réduite. La maîtrise d'ouvrage et la maîtrise d'oeuvre de ces aménagements ont été confiées à la SNCF au travers d'une convention de mandat RFF/SNCF. Un dossier avant projet a été présenté par la SNCF pour validation par RFF le 7 septembre 2004. Ce dossier a été validé le 22 janvier 2007 par RFF et l'autorisation d'engagement de la phase projet a été accordée au maître de l'ouvrage délégué et à la maîtrise d'oeuvre SNCF.

« La solution retenue et validée par la SNCF est un passage souterrain muni de deux escaliers et deux colonnes d'ascenseurs ayant une capacité de 1 000 kg, soit de 13 personnes », précise le directeur d'opération délégué à la SNCF, Daniel Lasserre. Ce passage souterrain sera positionné à l'extrémité sud du bâtiment voyageurs et équipé sur chaque quai A et B d'un ascenseur et d'une trémie d'escaliers. L'ensemble de ces aménagements prennent en compte les prescriptions propres aux personnes à mobilité réduite (PMR). « L'amélioration de l'accès aux quais doit être dimensionnée pour permettre à tous les voyageurs de se déplacer dans les meilleures conditions possibles y compris les PMR », insiste M. Lasserre.

La traversée souterraine nouvelle placée à l'extrémité sud du bâtiment voyageurs disposera d'un accès PMR avec ascenseur et d'une sortie sur le quai A. L'utilisation du passage souterrain actuel sera conservée avec sa sortie possible sur le parvis de la gare.

Les travaux de génie civil comprennent la réalisation d'un cadre en béton armé sous les voies ferrées, d'une trémie d'escalier sur les quais A et B, entièrement ouverte sur sa partie supérieure. Et d'une colonne d'ascenseur permettant la mise en place d'un ascenseur sur les quais A et B. « L'ensemble de cet ouvrage fera l'objet d'un traitement architectural, précise Daniel Lasserre. Les cadres et trémies d'accès ne recevront pas de revêtements, les parois seront en béton lisse. L'éclairage du souterrain et du cadre sera réalisé par des hublots circulaires répartis sur toute la longueur des structures. »

Les travaux de création du passage souterrain sont program- més pour 2009. Les travaux préparatoires ainsi que la pose des tabliers auxiliaires ont débuté en novembre. Les voies seront exploitées pendant toute la durée des travaux, les quais resteront en exploitation.

Cette opération est évaluée au niveau du projet à 2 990 000 d'euros financée par la surtaxe locale d'une part et par RFF d'autre part à hauteur de 740 000 euros. La fin des travaux est programmée pour janvier 2010.

"La Négresse" fait peau neuve :  Les travaux du passage souterrain ont débuté le mois dernier. Après une pause, le chantier reprendra en décembre et durera une année...

INSOLITE : Des retards pas comme les autres !

27 Novembre 2008 , Rédigé par infolignes.com Publié dans #INSOLITE

 FRANCE - Pourquoi mon train est-il en retard ? Voici une question que tous les voyageurs se posent dans les situations perturbées. Sur le site internet d’Infolignes et le 3635 dites Trafic, et la SNCF vous donne les réponses en vous expliquant les raisons de ces retards.

Les usagers connaissent ainsi les causes fréquentes comme une mise à quai tardive, une panne, un problème mécanique ou encore un obstacle sur les voies. Et pourtant... Il arrive qu’un train prenne du retard pour des raisons beaucoup moins ordinaires et beaucoup plus étonnantes. Voici une sélection de causes de retards insolites. Mais rassurez-vous, ça se termine toujours bien !

 

Le bonbon de trop
A bord d’un TGV Dijon/Bordeaux, un voyageur trop gourmand s’étouffe avec un bonbon... Le train est obligé de marquer un arrêt prolongé en gare de Nîmes afin de le secourir. Tout rentre dans l’ordre et le train arrivera à Bordeaux avec 30mn de retard. 

 

Chacun cherche ses clés
Les scènes de ménage aussi peuvent causer du retard ! A Reims ce matin là, une jeune femme erre sur les voies, elle semble être à la recherche de quelque chose. Un TGV reliant Reims à Paris doit donc patienter 10mn en attendant qu’elle évacue les voies. On apprendra plus tard que cette jeune femme cherchait les clés de son appartement que son compagnon avait jetées sur les voies... Pas de doute, il devait être vraiment furieux ! 

 

Chéri, j’ai oublié le lait...
Les marins pompiers sont des héros ! Alors qu’un TGV Nice/Paris roule depuis environ une heure, une maman se rend compte qu’elle a oublié le biberon de lait de son bébé... Impossible pour le bébé d’attendre Paris pour être nourri. Le CNO décide que le train fera un arrêt exceptionnel à Marseille. En parallèle, les marins pompiers sont prévenus et courent chercher du lait à l’hôpital. Tout est bien qui finit bien : bébé peut téter tranquillement et le TGV n’accusera que 15 minutes de retard.

 

Retour en France d’urgence
Février 2008. Des centaines de Français résidant au Tchad sont rapatriés en France d’urgence. Ils arrivent à Roissy à bord d’avions militaires puis rejoignent les gares parisiennes. En gare de Lyon, de Montparnasse, du Nord... les trains sont retenus afin de récupérer ces passagers fatigués mais soulagés. Les trains ont certes quelques minutes de retard mais la fin justifie largement les moyens. 

 

Il est déconseillé de téléphoner aux toilettes...
Incroyable mais vrai ! Alors qu’il se trouve dans les toilettes d’un train, un jeune homme fait tomber son portable dans la cuvette. En tentant de le récupérer, son bras est pris au piège... Impossible pour lui de le dégager tout seul de la cuvette. Les pompiers interviennent en gare de Surgères et 2h plus tard, les passagers peuvent voir le jeune homme sortir sur une civière mais sans blessures. Reste juste à découper la cuvette des toilettes qui est restée bien accrochée à son bras... !

 

Et Juste pour le plaisir, voici quelques perles. Les trains peuvent aussi être retardés à cause... : 

  d’un homme saoul sur les voies en pleine discussion avec un poteau électrique. 
  d’un dromadaire échappé d’un cirque qui se balade sur les voies. 
  de vaches qui tombent d’un pont pour atterrir sur les voies.

Pourquoi parfois les trains sont en retard ? différentes raisons, souven des plus insolites, l'expliquent... Et parfois c'est carément cocasse !  perso j'ai bien aimé le retard à cause d’un homme saoul sur les voies en pleine discussion avec un poteau électrique....