Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

MAINTENANCE : Modernisation de l'atelier de maintenance SNCF de Caen

27 Août 2009 , Rédigé par Newspress.fr Publié dans #FLASH INFO

 FRANCE - Laurent Beauvais, Président de la Région Basse-Normandie et Roland Bonnepart, Directeur régional SNCF, ont posé, ce mardi 25 août, la première pierre de la modernisation de l'atelier de maintenance de Caen. L'objectif étant d'accueillir des matériels d'une plus grande capacité et de répondre à l'accroissement du trafic TER bas-normand (+42 % entre 2003 et 2008).

Ainsi, la Région et la SNCF vont investir 4,5 millions d'euros sur le site de l'atelier de maintenance de Caen entre 2009 et 2010. Ces travaux qui débuteront fin septembre 2009 représentent l'emploi global de 80 personnes. La mise en service des nouvelles installations est prévue pour juin 2010.



Laurent Beauvais, Président de la Région Basse-Normandie, était de sortie ce 25 aout pour poser la première pierre de la modernisation de l'atelier de maintenance de Caen.la Région et la SNCF vont en effet  investir 4,5 millions d'euros sur le site entre 2009 et 2010 soit à terme des emplois pour environ 80 personnes...

INSOLITE : A 6 ans, il devient directeur... au musée de trains

27 Août 2009 , Rédigé par Lematin.ch Publié dans #INSOLITE

 ROYAUME-UNI - Pour son âge, le jeune Britannique a de l'ambition à revendre. Passionné de trains, il a répondu à l'annonce du National Railway Museum de York offrant le poste de directeur de l'institution. «Je n'ai que 6 ans mais je pense que je peux faire ce job», a-t-il écrit dans sa lettre de candidature. Il a expliqué qu'il avait le profil parfait pour le poste car il possède une grande quantité de trains miniatures, il a déjà visité le musée et dispose d'un chemin de fer électrique sur lequel il peut contrôler deux rames.

Les responsables du musée ont été si touchés par la détermination et l'enthousiasme du bambin qu'ils l'ont reçu pour une entrevue et ont décidé de le nommer... directeur de l'amusement. «C'est le meilleur travail du monde», s'est exclamé Sam Pointon. Son job consiste à trouver des idées pour rendre le musée plus attrayant pour les enfants.

En prime, Sam Pointon a eu droit à une visite VIP de l'exposition avec sa famille. Que du bonheur...

image hébergée par photomaniak.com

En voilà un qui ira loin dans le monde ferroviaire ! Sans complexe, le jeune Sam Pointon, 6 ans tout mouillé, a postulé pour la place de chef au National Railway Museum. Rien que ça ! "Je suis jeune et ambitieux : je vais tous les bouffer..."

RESEAU : Travaux anticipés du raccordement ferroviaire de Givors

27 Août 2009 , Rédigé par enviscope.com Publié dans #FLASH INFO

 FRANCE - Du 28 au 31 août le centre de Givors connaitra une intense activité à l’occasion de la mise en place d’un nouveau pont-rail. L'ouvrage permettra la création de la rue Jacques-Prévert, liaison nouvelle entre le centre-ville et le quartier de la gare, souhaitée par la Ville de Givors et le Grand Lyon.

La coupure de la circulation ferroviaire a été programmée sur 68 h consécutives, du vendredi 28 août 18 h au lundi 31 août 14 h. cette interruption ne concerne pas la ligne Voyageurs Lyon-Givors-Saint Etienne. Seule ligne Lyon-Givors-Nîmes, dédiée au fret, est impactée. Les travaux ont  pour objectif d’offrir plus de capacité et d’améliorer la régularité du trafic sur les lignes Saint-Etienne-Givors-Lyon (voyageurs et fret) et Givors-Nîmes (fret). Le planning prévoit le démarrage des travaux début 2011 et une mise en service fin 2012. Les travaux de génie civil sont réalisés par l’entreprise Bec Frères.

Avec l’appui de la Ville de Givors, il a été décidé que ce projet avant tout ferroviaire  ferait l’objet d’une réflexion architecturale et urbanistique globale. Un cabinet d’architectes a été associé à la démarche qui vise à faire du projet de raccordement un ensemble cohérent inséré au mieux dans le tissu urbain. Le projet vise aussi à améliorer l'environnement local sur plusieurs points : réduire l’impact acoustique des circulations ferroviaires ; diminuer l’effet de coupure urbaine liée à la voie ferrée ; améliorer l'insertion de la voie ferrée dans le tissu urbain.

Le projet du raccordement de Givors a été déclaré d’utilité publique le 28 janvier 2005. La convention de financement pour la réalisation des travaux est en cours de signature. D’un montant de 23 millions d’Euros, cet investissement se répartit entre l’Etat (33,5%), la Région Rhône-Alpes (20,5%), Réseau Ferré de France (20%), le Département du Rhône (6,5%), le Grand Lyon (6,5%), le Département de la Loire (6,5%) et Saint-Etienne Métropole (6,5%)

PARTENARIAT : La SNCF approchée par un opérateur ferroviaire américain sur le fret

27 Août 2009 , Rédigé par Lesechos.fr Publié dans #FLASH INFO

 FRANCE - L'opérateur ferroviaire américain Railroad Development Corporation (RDC) a approché la SNCF au début de l'été pour une éventuelle collaboration dans le fret, a indiqué hier à l'AFP Pierre Blayau, directeur général de la branche transport et logistique de la SNCF.

Il confirmait ainsi un article de l'hebdomadaire « Challenge » à paraître aujourd'hui, affirmant que RDC, dirigé par Henri Posner III, souhaitait se lancer en France. « On continue à l'écouter, mais cela n'a débouché sur rien pour l'instant. C'est le seul opérateur étranger à nous avoir approchés », a-t-il ajouté.

La SNCF devrait annoncer fin septembre ses décisions sur la réforme du fret, activité en déficit chronique, et particulièrement malmenée par la crise à cause du ralentissement des échanges commerciaux. Pierre Blayau mène actuellement des concertations avec les organisations syndicales et les pouvoirs publics à ce sujet.



Un lueur d'espoir pour Fret SNCF ? L'opérateur ferroviaire américain Railroad Development Corporation (RDC) a en effet approché la SNCF au début de l'été pour une éventuelle collaboration dans le fret, Voilà qui donnrait un peut d'aire à la branche ultra déficitaire de la SNCF ! Mais pas sûr cependant que les syndicats goutent au plaisir des cheeseburgers / coca-frites...

VANDALISME : Moins de graffiti sur les trains de la SNCB

27 Août 2009 , Rédigé par RTBF.be Publié dans #CHIFFRES

 BELGIQUE - En 2008, on a relevé 726 graffiti sur des trains de la SNCB, soit un quart de moins qu'en 2007.  Au cours des dernières années, on avait en effet constaté une augmentation constante des graffiti, passant de 406 en 2001 à 1.072 en 2006 et 1.034 en 2007. Ces chiffres sont donnés par le ministre des Entreprises publiques, Steven Vanackere, en réponse à une question écrite du député Jef Van den Bergh (CD&V).

Le coût entraîné par les faits de vandalisme a également diminué en 2008. Pour la période 2004-2007 le coût est passé de 1,95 à 2,34 millions d'euro par an. En 2008, il a été de 1,85 million d'euro.



Voilà une nouvelle qui devrait réjouir et les voyageurs, et les contribuables sollicité pour réparer les dégats : le nombre des graffitis sur les trains en 2008 a baissé d'un quart par rapport à 2007. La mode serait elle sur le point de passer ?

FRET SNCF: La CGT-cheminots menace la SNCF d'une "riposte de très haut niveau

27 Août 2009 , Rédigé par Lefigaro.fr Publié dans #FLASH INFO

 FRANCE - Le secrétaire général de la CGT-cheminots, Didier Le Reste, a menacé d'une "riposte de très haut niveau" si la direction de la SNCF, ne répondait pas aux attentes des syndicats, notamment sur le transport de marchandises. La direction de la SNCF s'est dite "surprise" par ces attaques.

Les syndicats de l'entreprise publique doivent se réunir mercredi prochain à Paris "pour faire le point" à ce sujet, a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse au dépôt de la gare de Villeneuve Triage, à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne).

Dans son invitation aux syndicats Unsa, Sud-Rail et CFDT, la CGT évoque les thèmes de la "défense et le développement de Fret SNCF, l'emploi, la rémunération, l'avenir de sites, les conditions de travail, la précarité". "Si on continue à ne pas vouloir nous écouter, il faudra une riposte de très haut niveau avec des modalités diverses et variées", a-t-il déclaré, sans toutefois en préciser les détails - grève, manifestation ou autre.

M. Le Reste s'est dit "écoeuré" par une rencontre lundi avec le président de la SNCF Guillaume Pepy: "on a un déficit de dialogue social", selon lui.



Usagers, à vos baskets ! le secrétaire général de la CGT-cheminots, Didier Le Reste, roule des mécaniques et a menacé d'une "riposte de très haut niveau" si la direction de la SNCF, ne répondait pas aux attentes des syndicats, notamment sur le transport de marchandises. "On me l'a fait pas à moi.... j'ai pas l'air comme ça, mais je peut être une vrai tête de con quand je veux..." Ah ben pour ça, on veut bien le croire...

HI-TECH : Inauguration d'un centre de recherches ferroviaires dans le Brandebourg

27 Août 2009 , Rédigé par bulletins-electroniques.com Publié dans #TECHNOLOGIE

 ALLEMAGNELa Deutsche Bahn a inauguré un centre de recherche sur les technologies ferroviaires avec plusieurs autres entreprises [Alstom Transport Deutschland GmbH, Salzgitter ; Bombardier Transportation GmbH, Berlin ; Deutsche Bahn AG, Berlin ; Deutsches Zentrum für Luft- und Raumfahrt e.V. (DLR), Köln ; Enertrag Aktiengesellschaft, Gut Dauerthal ; Fachhochschule Brandenburg, Brandenburg an der Havel ; Linde AG, München Siemens AG, Berlin und München ; Solon SE, Berlin ; Tognum AG, Friedrichshafen ; Verband der Bahnindustrie in Deutschland e.V., Berlin ; Voith Turbo GmbH & Co. KG, Heidenheim] le 10 août 2009 dans le Brandebourg.

Implanté dans la zone industrielle de Kirchmöser à Brandebourg sur-la-Havel, l'Institut "DB Eco Rail Center" aura pour vocation de mettre au point des technologies ferroviaires "vertes" fonctionnant grâce à des énergies renouvelables. Lors de l'inauguration étaient présents Rüdiger Grube, directeur de la Deutsche Bahn, Wolfgang Tiefensee, Ministre fédéral des Transports, Frank-Walter Steinmeier, Ministre fédéral des Affaires étrangères, et Reinhold Dellmann, Ministre des Infrastructures du Brandebourg.

M. Steinmeier, qui en tant que mentor de l'initiative a parrainé le projet, a ainsi donné le coup d'envoi pour le développement d'une mobilité durable : "une plus grande efficacité en énergie et matières premières est la clé de l'avenir. Le centre de recherche ferroviaire dans le Brandebourg sur-la-Havel représente ainsi un projet d'avenir pour la région entière. L'Allemagne doit ainsi devenir le fournisseur mondial de produits préservant l'environnement".

Dr. Rüdiger Grube a quant à lui qualifié d'"objectif audacieux" l'idée d'un mode de transport ne produisant aucune émission de CO2. Selon lui, "dans ces temps difficiles financièrement, il est essentiel d'instaurer des signaux de renouveau et d'investir dans l'avenir. L'objectif à long terme consiste à instaurer un trafic ferroviaire sans émissions sur des voies ferrées non électrifiées et ainsi de pouvoir offrir une chaîne de transport durable. Nous mettrons en application ici à Kirchmöser des technologies à plus haute efficacité énergétique et innovantes".

A l'horizon 2020, la Deutsche Bahn entend réduire de 20% ses émissions de gaz à effet de serre par rapport à l'année de référence 2006. Les projets de construction du centre de recherche avaient été rendus publics dès le printemps. La Deutsche Bahn est déjà implantée à Kirchmöser, où elle dispose d'un site technologique comprenant des laboratoires, des instituts de contrôle ainsi qu'un centre environnemental.


DB Eco Rail Center entsteht in Kirchmöser

Il y avait du beau monde le 10 août 2009  dans la zone industrielle de Kirchmöser à Brandebourg sur-la-Havel pour l'inauguration par la DB d'un centre de recherche sur les technologies ferroviaires... "Allez tous en place... on sourit pour la photo : le petit zozio va sortir !"

FRET : Lyon-Pékin... en 192 heures !

27 Août 2009 , Rédigé par lyoncapitale.fr Publié dans #ACTU

   FRANCE / CHINE - 12 000 kilomètres : c'est la distance par rail qui sépare Lyon de Pékin, la capitale chinoise. La SNCF a récemment lancé l'idée d'acheminer des trains de marchandises, jusqu'en Chine. Un projet fou mais “techniquement et commercialement viable” selon le leader européen de la grande vitesse. L'objectif est clair :  là où le bateau met un mois pour rejoindre Pékin, le train mettra huit à neuf jours. Gain de temps, donc gain d'argent. Deux chemins sont d'ores et déjà envisagés à travers l'Allemagne, la Pologne, la Russie : soit via Vladivostok, en Russie, à la frontière de la Corée du Nord (transsibérien) soit via la Mongolie par une voie qui descend du lac Baïkal (transmongolien).

Pour l'heure, les correspondants de la SNCF dans l'Empire du Milieu sont sur les dents : en face, la Deutsche Bahn a un train d'avance puisqu'elle a déjà fait rouler, en janvier dernier, des wagons de marchandises entre Hambourg et Pékin. “Les voies existent, les seules modifications à apporter concernent l'écartement des voies qui n'est pas le même selon les pays” concède la SNCF.

Et de pointer du doigt des problèmes de sécurité, notamment en Sibérie et en Mongolie, appréhendés comme “les nouveaux far-west” de l'Orient. Bernard Soulage, vice-président (PS) de Rhône-Alpes en charge des transports s'avoue séduit par ce Lyon-Pékin express. “On a déjà un itinéraire potentiel qui nous raccorderait, la ligne Perpignan-Luxembourg. On pourrait ensuite la relier au futur CFAL (ndlr : contournement ferré de l'agglomération lyonnaise) et au Lyon-Turin”.

Pour l'heure, la SNCF travaille actuellement sur l'évaluation du marché qui devrait booster le fret français aujourd'hui chiffré à 304 000 tonnes et 1 300 trains par an.



Business at first : D'ici trois ans, des trains de marchandises pourront relier Lyon à Pékin en moins de dix jours. Une paille pour que les marchandises chinoises n'envahissent un peu plus le marché français ! 

TER : plus de trains pour rejoindre Rennes dès la rentrée !

26 Août 2009 , Rédigé par emensuelderennes.fr Publié dans #FLASH INFO

 FRANCE - Face à son succès, la desserte TER de l'étoile ferroviaire rennaise va être renforcée dès la rentrée. Au 31 août, la région Bretagne met en place 122 circulations supplémentaires de TER par semaine, du lundi au vendredi. Le 13 décembre, ce chiffre passera à 132.

Ces nouvelles dessertes concerneront Chateaubriand, Montreuil-sur-Ille au nord,Vitré à l’est, Retiers au sud-est, Messac-Guipry au sud-ouest et La Brohinière à l’ouest .Dans un communiqué, la région Bretagne indique que la fréquentation de ces axes s’est accrue ces dernières années de façon importante avec un taux de croissance de + de 20% en 2008.

6 000 personnes fréquentent régulièrement le réseau périurbain breton. Plus de 96% des TER sont arrivés à l'heure l'année dernière...



La desserte TER de l'étoile ferroviaire rennaise sera renforcée dès la rentrée. 122 circulations supplémentaires de TER sont prévues par le conseil régional.Que du bonheur...

TRANSPORTS : L'Angleterre se tourne vers le train

26 Août 2009 , Rédigé par Canoe.ca Publié dans #FLASH INFO

 ROYAUME-UNI - Le secrétaire d’État du ministère des Transports du Royaume-Uni, Lord Andrew Adonis, a annoncé  que son gouvernement souhaite transférer les 46 millions de passagers qui prennent l'avion sur son territoire vers le transport ferroviaire.

Le gouvernement veut ainsi transformer le pays en un territoire plus propre et moins congestionné. Pour ce faire, le Royaume-Uni veut améliorer ses installations et favoriser les trains à grande vitesse (TGV).

En ce sens, le pays suit la tendance observée ailleurs en Europe. La France, par exemple, a déjà annoncé un plan de plusieurs milliards d'euros afin d'augmenter le nombre de routes de TGV sur son territoire d'ici 2020. L'annonce du gouvernement a soulevé la colère des principales sociétés aériennes du pays.



Fan de Trains : Andrew Adonis, le secrétaire d’État du ministère des Transports du Royaume-Uni, , a annoncé  que son gouvernement allait améliorer ses installations ferroviaires et favoriser les trains à grande vitesse (TGV) au Royaume-Uni. Vu l'état du réseau dans ce pays, voilà qui promet une facture plutôt salée pour les travaux...