Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

CONTRAT : contrat de 580 M€ en Russie pour l'allemand Siemens

31 Décembre 2009 , Rédigé par Lefigaro.fr Publié dans #ECONOMIE - FINANCE

logo-rzd-_russie_.jpg RUSSIE - Le groupe allemand Siemens a annoncé mercredi avoir remporté un contrat de 580 millions d'euros en Russie, pour fournir cinquante-quatre trains régionaux aux Jeux olympiques d'hiver de 2014 à Sotchi (sud).

Siemens va fournir 38 trains, entièrement assemblés à Krefeld, dans l'ouest de l'Allemagne, à RZD, la compagnie de chemins de fer russe, pour un montant de 410 millions d'euros. Un accord préliminaire a été trouvé pour 16 trains supplémentaires, qui devraient être partiellement assemblés en Russie, explique-t-il dans un communiqué.

Ces trains régionaux, d'une vitesse de pointe de 160 km/h, doivent être mis en service à l'automne 2013. Le réseau ferroviaire russe, avec 1,3 milliard de passagers et 1,3 milliard de tonnes de fret transportés l'an dernier sur 85.500 kilomètres de voies ferrées, est courtisé par les fabricants de matériel ferroviaire. Siemens a déjà commencé à fournir à RZD les trains à grande vitesse (jusqu'à 250 km/h) Sapsan, qui relient Moscou à Saint-Petersbourg depuis la mi-décembre.

TGV : Thalys passe à la vitesse supérieure

31 Décembre 2009 , Rédigé par Lefigaro.fr Publié dans #ACTU

logothalys.gif THALYS - La grande vitesse ferroviaire gagne des kilomètres. Depuis quelques semaines, la liaison entre Bruxelles et Cologne ou Amsterdam est plus rapide. Le 13 décembre 2011,la ligne Rhin-Rhône reliera les réseaux allemand et français entre l’Alsace et la région Rhône-Alpes. D’ici là, en septembre prochain, l’ouverture de la ligne du Haut Bugey permettra de gagner 20 minutes entre Paris et Genève. En 2013, enfin, l’inauguration du tunnel sous Barcelone permettra de relier les réseaux espagnols et français.

«Enfin !», s’est exclamé Guillaume Pepy à la conférence de presse annonçant l’ouverture de la grande vitesse sur les lignes reliant Bruxelles à Cologne et Amsterdam. «Cela permettra, depuis Paris, de rejoindre Cologne en 3 h 14 et Amsterdam en 3 h 18». Thalys, l’exploitant de ces lignes cogérées par la SNCF, la DB (pour l’Allemagne), la SNCB (pour la Belgique) et les NS (pour les Pays-Bas), attendait cette ouverture depuis longtemps. Mais la mise en place de nouveau système de signalisation européen ERTMS, appelé à équiper toute nouvelle ligne, s’est avéré difficile à mettre en place et a pris beaucoup de retard.

Les Thalys ont donc abandonné l’allure de sénateur qu’ils étaient obligés d’adopter après Bruxelles pour voguer vers les 300 km/h. Bruxelles deviendra ainsi le centre d’un «Y», à 1 h 53 d’Amsterdam, 1 h 47 de Cologne et 1 h 25 de Paris. «Ces gains de temps vont permettre un rééquilibrage de la clientèle affaires et de la clientèle loisirs», confie Olivier Poitrenaud, le directeur général de Thalys International.

Thalys compte augmenter significativement son trafic, avec par exemple un gain de 50 % sur la ligne Paris-Amsterdam, où transitent chaque année 1,3 million de passagers. Pour Cologne, la hausse sera plus contenue, car les volumes y sont aussi plus faibles: 500.000 passagers par an, dont seuls 50 % utilisent la ligne de bout en bout. Les prix augmenteront de 10 à 15 %, avec cependant la création d’un billet bon marché en première classe, à condition de l’acheter un ou deux mois à l’avance.



Grâce à l’ouverture de la grande vitesse sur plusieurs lignes, l’entreprise ferroviaire compte augmenter significativement son trafic. C'est tout ce qu'on lui souhaite !

GREVE : Les cheminots de B-cargo sont en grève en Belgique

31 Décembre 2009 , Rédigé par RTBF.be Publié dans #FLASH INFO

logo-sncb.gif BELGIQUE - Les cheminots affectés au transport de marchandises sont en grève ce jeudi. Les syndicats qui ont lancé le préavis rejettent l'idée de créer une filiale pour les activités de fret.  La direction semble pourtant déterminée et cette nouvelle entité verra bien le jour.Le trafic des voyageurs ne sera, en principe, pas touché par cette action.

Les dirigeants de la SNCB ont longuement discuté, mardi, du sort de B-Cargo, la branche "marchandises" des chemins de fer.Selon La Libre Belgique ce jeudi matin, c'est donc la création d'une filiale de droit privé qui est finalement retenue pour faire face à la libéralisation du fret au niveau européen. Les syndicats sont franchement hostiles à cette option mais le temps presse: la Belgique doit introduire le projet devant la Commission européenne pour le 31 décembre.

Le groupe ferroviaire pourrait lâcher du lest sur certains points. Exemple : les agents des gares de triages pourraient travailler pour la nouvelle filiale mais en restant statutaires à la SNCB. Par contre, leur nombre serait réduit, de 1224 équivalents temps plein actuellement à 922 en 2015.  450 cheminots excédentaires devraient également pouvoir être recasés à la SNCB ou chez Infrabel, le gestionnaire des infrastructures.

Ces mesures suffiront-elle à apaiser les syndicats? Pas sûr. Ils sont très remontés sur le projet même de libéralisation. La CGSP a quitté lundi la table des négociations et a demandé la démission du management de B-Cargo. La CSC, qui demande des garanties, a lancé un mouvement de grève pour aujourd'hui, une grève qui ne devrait pas, en théorie, avoir de répercussions sur le trafic voyageur.



En grève : les cheminots belges affectés au transport de marchandises sont en grève ce jeudi. Les syndicats qui ont lancé le préavis rejettent en effet l'idée de créer une filiale pour les activités de fret... Auront ils seulement le choix ? 

TRANSPORTS : Rhonexpress, 1ère liaison ferroviaire dédiée en France entre un coeur de ville et son aéroport ouvrira en août 2010

31 Décembre 2009 , Rédigé par newspress.fr Publié dans #ACTU

FRANCE - Les premières rames de RHONEXPRESS, la liaison rapide qui reliera, dès août 2010, le centre de Lyon au site aéroportuaire de Lyon-Saint-Exupéry, vont réaliser dès janvier leurs premiers essais. Construites par Stadler, elles sont arrivées en décembre au centre de maintenance dédié à RHONEXPRESS. Elles signent ainsi une nouvelle étape dans la concrétisation de ce projet innovant qui allie partenaires publics et privés*, et montrent que ce chantier, entrepris en novembre 2008, n'accuse aucun retard.

Sous la conduite du concessionnaire mandaté par le Département du Rhône, les travaux réalisés par Vinci, vont en effet bon train sur les 7 km de la ligne où RHONEXPRESS circulera en site propre.  Cette liaison rapide de 22 km qui reliera Lyon depuis La Part-Dieu à l'aéroport et gare de Lyon Saint-Exupéry en moins de 30 minutes, est réalisée selon un double aménagement, qui constitue une première en France. L'aéroport Lyon-Saint Exupéry sera ainsi la première plateforme multimodale dotée d'une liaison ferroviaire dédiée.

Propriétaire depuis 1977 de l'emprise du chemin de fer de l'Est lyonnais (CFEL), qui rejoint l'Isère et le coeur de Lyon, le Département du Rhône avait alors décidé de réserver cette voie ferrée désaffectée aux transports collectifs. Dès 2001, il avec le SYTRAL (Syndicat des transports de Lyon) il a donc réfléchi à l'aménagement d'une structure commune à deux services différents: la ligne de tramway T3 et RHONEXPRESS Ainsi, entre Lyon-Part-Dieu et Meyzieu Zone Industrielle, sur une distance de 15 km, l'infrastructure est commune à la ligne T3 construite par le SYTRAL et à RHONEXPRESS. Puis, de Meyzieu à Lyon-Saint Exupéry, Rhônexpress devient sur 7 km, indépendant pour desservir l'aéroport Lyon-Saint Exupéry.

Alors que le tramway urbain T3 marque de nombreux arrêts, le tram express RHONEXPRESS en marquera seulement deux, à Vaulx-en-Velin/La Soie et à Meyzieu Zone Industrielle et roulera en site propre à une vitesse de 100 km/h. Sa vitesse, mais aussi son désign, sa couleur bordeaux clair, sa propre signalétique et ses quais dédiés font qu'il se démarque bien des transports lyonnais actuels.

 


Un projet bientôt sur les rails : Les premières rames de RHONEXPRESS, la liaison rapide qui reliera, dès août 2010, le centre de Lyon au site aéroportuaire de Lyon-Saint-Exupéry, vont réaliser dès janvier leurs premiers essais. Une affaire qui roule...ra bientôt.

INSECURITE : Des voyageurs détroussés par une bande d'ados dans les Yvelines

31 Décembre 2009 , Rédigé par yahoo.com Publié dans #FLASH INFO

logo-sncf.jpg FRANCE - Mardi , un peu avant 20h 30, une bande de cinq adolescents a agressé un jeune homme sur les quais de la gare Plaisir-Grignon, dans les Yvelines. La jeune victime a été frappée de plusieurs coups avant que ses agresseurs montent dans le train qui arrive de Beynes à destination de Versailles.

Une fois à l’intérieur du train, la bande agresse alors un jeune couple. Le jeune homme tente de défendre sa petite amie : Il est aussitôt frappé ainsi que sa copine. Puis les jeunes volent le sac à main de la femme qui contenait ses papiers d’identité, un appareil photo et 150 € .

Une fois arrivée à la gare SNCF de Plaisir-les-Clayes, la bande agresse à nouveau un jeune homme. Après l’avoir frappé, la bande lui vole son téléphone portable et… 10euros. La bande continue à semer la panique en s’attaquant à un ado à qui elle vole un blouson. Ce dernier alerte un agent de sécurité de la gare.

Une patrouille de police intervient rapidement et  réussi à identifier et à interpeller quatre des cinq agresseurs, précise Le Parisien. Ils sont originaires de Trappes, Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) et Plaisir et son âgés de 15 à 17 ans. « C’est quand même incroyable qu’une bande de gosses puisse agresser une série de personnes et qu’on les laisse faire. J’aimerais qu’un jour on nous raconte une histoire où ce seraient les voyageurs qui rosseraient les voleurs », réagi un voyageur.

Le parquet a prolongé, hier après-midi, de vingt-quatre heures, la garde à vue des quatre jeunes, précise Le Parisien.
Des suspects qui devraient être présentés cet après-midi devant un juge pour enfants.



Equipée sauvage dans les Yvelines mard dernier : une bande de jeunes cons à joué à "racaillons-Ducon". Bilan ? quatre personnes agressées, et quelques larcins à l'image des auteurs : tout simplement minable. En cabane, tout ça, en cabane...

CONTRAT : Bombardier Transport confirme avoir reçu une commande auprès de la RENFE

31 Décembre 2009 , Rédigé par Yahoo.com Publié dans #ECONOMIE - FINANCE

logo-renfe.gif ESPAGNE - Bombardier Transport a confirmé jeudi l'obtention d'un contrat en consortium avec Talgo pour l'entretien d'un parc de trains de RENFE, l'exploitant national des Chemins de fer espagnols.  D'une durée de 14 ans, la valeur totale du contrat est évaluée 917 millions $ US. La part de Bombardier s'élève à environ 405 millions $ US.

Les activités de maintenance du parc de 30 trains à très grande vitesse doivent commencer en 2010 et concerneront principalement la maintenance préventive et corrective des motrices de ces trains, ainsi que des systèmes d'alimentation électrique, de signalisation ainsi que de propulsion.

Bombardier fabrique actuellement ce parc de 30 trains à très grande vitesse AVE S/112 en consortium avec Talgo. Le constructeur canadien effectuera également l'assemblage final et les essais touchant sa partie des travaux.

SOCIAL : La grève des cheminots d'Orléans est reconduite dès jeudi à la SNCF

30 Décembre 2009 , Rédigé par larep.com Publié dans #FLASH INFO

logo-sncf.jpg FRANCE - Après treize semaines de grève et un débrayage les 24 et 25 décembre, les cheminots des gares d'Orléans, Les Aubrais, Vierzon et Bourges ont décidé de poursuivre le mouvement, à compter de ce jeudi 31 décembre, du jeudi midi au samedi matin 8 heures.

Selon le syndicat Sud rail, la grève est particulièrement suivie à Orléans et à Fleury-les-Aubrais, avec 35 à 55 % de grévistes. Une grève, cependant, qui ne touche pas la circulation, puisque les grévistes sont surtout des agents de quai ou des agents de manoeuvre.

Aucune navette ne sera donc assurée entre Les Aubrais et Orléans. Le tramway sera accessible gratuitement aux clients munis d'un billet SNCF.




Quatorzième semaine de grève pour les cheminots des gares d'Orléans, Les Aubrais, Vierzon et Bourges. Les grévistes ont décidé de débrayer demain et vendredi. Le 1er janvier, la gare d'Orléans sera fermée à la circulation. Alors on dit merci qui ? Merci Sud-Rail....

RATP : Gratuité des transports franciliens lors de la nuit du 31 décembre

30 Décembre 2009 , Rédigé par AFP Publié dans #FLASH INFO

logo-ratp.jpg FRANCE - Les transports publics franciliens seront gratuits la nuit du 31 décembre, a annoncé mardi le syndicat des transports d'Ile-de-France (STIF), autorité organisatrice des transports dans la région, qui reconduit cette année encore cette opération de gratuité. Selon un communiqué du STIF, l'accès des métros, bus, trains, trams et RER circulant cette nuit-là sera gratuit "du 31 décembre 2009 à 17 heures au 1er janvier 2010 à 12 heures".

Le STIF rappelle que comme toutes les veilles de fêtes, tout le réseau de métro sera ouvert "jusqu'à 2h15" du matin le 1er janvier. A partir de 2h15, ne seront ouvertes qu'un certain nombre de lignes et de stations. Les trains et les RER en service seront tous omnibus.



Les transports publics franciliens seront gratuits la nuit du 31 décembre, a annoncé mardi le syndicat des transports d'Ile-de-France (STIF), autorité organisatrice des transports dans la région, qui reconduit cette année encore cette opération de gratuité. Enfin une bonne nouvelle dans le métro parisien...

FRET FERROVIAIRE : CFF Cargo mise sur l’autonomie avec des coopérations

28 Décembre 2009 , Rédigé par mct.sbb.ch Publié dans #ACTU

logo-sbb.gif SUISSE - La crise économique actuelle a particulièrement touché la branche des transports en Europe. Tous les chemins de fer sont confrontés à des chutes de chiffres d’affaires dans le transport marchandises et cherchent à maîtriser la crise par de profondes restructurations. Dans ce contexte, la DB et la SNCF ont renoncé à proposer des offres de participation dans CFF Cargo. De même, les CFF sont persuadés que les objectifs de partenariat avec une grande compagnie ferroviaire, tels que formulés au début du projet, ne peuvent plus être atteints.

Depuis le début de la recherche de partenaire, les CFF ont répété qu’une participation ne rentrait en ligne de compte que si elle assurait un avenir plus prometteur que la poursuite de l’autonomie de CFF Cargo. C’est pourquoi un scénario alternatif avec des coopérations ponctuelles en trafic national et international a aussi été élaboré en parallèle. Au vu de la situation actuelle, CFF Cargo va donc se concentrer sur le développement autonome de son activité avec des partenariats ciblés.

Dans ce cadre, les possibilités de coopération doivent être examinées sur deux plans: d’une part pour la poursuite et le développement du trafic de wagons isolés en Suisse et à l’étranger, d’autre part pour renforcer le trafic combiné international. Le conseil d’administration et la direction d’entreprise prendront les décisions nécessaires au printemps 2010. Les discussions avec les partenaires potentiels en Suisse et à l’étranger se poursuivent. Les CFF sont tenus à la confidentialité sur le contenu de ces discussions.
 
081121_Am843_Renens_A.jpg

Les projets des CFF de renforcer la rentabilité et l’autonomie financière de leur domaine marchandises avec des participations de grandes compagnies ferroviaires sont entravés par la crise économique actuelle... Les négociations avec DB et la SNCF ont montré que dans les conditions actuelles, une participation de 49% dans CFF Cargo n’est pas envisageable. CFF Cargo va donc se concentrer sur le scénario alternatif du développement autonome, qui a été élaboré en parallèle à la recherche de partenaire.

PERTURBATIONS : Voyage perturbé d'un TGV près d'Angers

28 Décembre 2009 , Rédigé par angers.maville.com Publié dans #FLASH INFO

logo-sncf.jpg FRANCE - Hier, le TGV 8113 en provenance de Paris Montparnasse et à destination de Nantes a connu des perturbations. Une personne âgée a fait un malaise peu avant d'entrer en gare d'Angers. Le personnel à bord a lancé un appel aux passagers ayant des connaissances médicales. L'évacuation de la dame à Angers, vers 11 h 40, a occasionné un premier retard d'environ 15 minutes.

Peu avant midi, alors que le train venait de quitter la gare et reprenait la direction de Nantes, « un choc anormal » s'est alors produit : le TGV a percuté « une plaque de bois qui aurait été volontairement placée sur les rails, selon les premiers éléments rapportés par un agent SNCF. Elle n'y était apparemment pas lors du passage du train précédant, 20 minutes plus tôt. »

Aucun blessé n'est à déplorer. Le TGV est resté immobilisé en pleine voie durant 45 minutes. Le train est arrivé à Nantes avec 52 minutes de retard. Les passagers ont pu néanmoins prendre leurs correspondances. Le trafic a été rétabli en début d'après-midi. Une enquête est en cours.



TGV en galère : Avec le malaise d'un voyageur et un choc « anormal », les passagers du TGV 8113 ont connu un voyage mouvementé sur la ligne Paris-Nantes... et sont arrivés à destination avec 52 minutes de retard. Ah quand ç veut pas.... ça veut pas.