Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

INFO-TRAFIC : Trafic perturbé sur la ligne D

25 Avril 2010 , Rédigé par Leparisien.fr Publié dans #FLASH INFO

logo-sncf.jpg FRANCE - Hier soir, les policiers étaient toujours à la recherche d’un conducteur ayant forcé un passage à niveau près de la gare de Moulin-Galant à Corbeil-Essonnes, sur la ligne D. Vers 13 h 55, une voiture s’est engagée sur ce passage à niveau alors que les barrières se fermaient. Coincé sur les voies, le conducteur a pris la fuite à pied.

 

Le véhicule a été percuté par un train. Aucun blessé n’est à déplorer, mais le trafic a été gravement perturbé sur la ligne D. Le préjudice pour la SNCF n’était pas encore évalué hier soir, mais il risque d’être important. Le passage à niveau, dont une des barrières a été arrachée, a été coupé à la circulation.

MODELISME : les petits trains attirent toujours... les grands comme les petits

25 Avril 2010 , Rédigé par Nordeclair.fr Publié dans #LOISIRS-FOIRES-EXPOS

y8400.jpg FRANCE - La salle du Gymnase de Lille est presque trop petite pour accueillir les nombreux visiteurs. Ils sont venus de toute la région admirer le travail extrêmement minutieux de la vingtaine d'exposants présents. A l'entrée, quelques vendeurs proposent pour tous les prix, des locomotives, des rails, des câbles. Nombreux sont les curieux, connaisseurs ou non, qui s'arrêtent et discutent pour s'informer voir pour acheter.

 

A l'intérieur, les exposants sont tous sont de grands passionnés de modélisme et n'auraient raté pour aucune raison ce salon du modélisme ferroviaire. On les apelle les « ferromodélistes ».  Certains discutent avec les badauds de futures améliorations qu'ils pourraient faire sur leur système. D'autres finissent d'installer leur imposant réseau.

 

« Un travail à la fois fatiguant, minitieux mais tellement sympa », lâche, tout sourire, l'un d'eux. « J'ai commencé à travailler dessus en 1981 et ça m'a pris plus de 25 ans de travail », explique Jacques Dal, 70 ans. Il n'est pas peu fier d'exposer son imposante locomotive. « Elle ne fonctionne qu'avec du charbon que j'achète moi-même », ajoute le retraité bavaisien. Ce fan de modélisme ne voulait pas « d'une étagère où des maquettes d'avions, d'autos, de trains seraient simplement posées ». Il s'est donc lancé dans ce projet un peu fou. « Ça m'a pris un peu plus de temps que prévu, mais j'aime beaucoup ça » se réjouit le retraité.

 

Un enfant regarde attentivement la locomotive et s'étonne de sa taille. « Je sais que c'est grand, c'était un projet franchement un peu fou, mais la taille me plaît comme ça. Maintenant, je la garde comme ça et j'en prends soin le plus possible », conclut Jacques avant de remettre encore et encore du charbon dans sa belle locomotive. Salle du Gymnase, 7 place du Sébastopol. Dimanche de 10h à 18h. Entrée gratuite pour les enfants de moins de 12 ans. http://wemfal.perso.neuf.fr

 

  

 

Plus de vingt exposants sont présents cette année à l'édition 2010 du Week-end de Modélisme Ferroviaire à Lille (WEMFAL) à la salle du Gymnase. A découvrir encore aujourd'hui. Depechez vous !

TRAVAUX : La voie ferrée poursuit sa cure de jouvence entre Tessonnières et Capdenac

25 Avril 2010 , Rédigé par midilibre.com Publié dans #REPORTAGE

Logo-RFF.jpg logo-sncf.jpg FRANCE - Le lourd convoi s'avance d'un mètre, puis s'arrête. Des bras mobiles placés de part et d'autres du wagon s'enfoncent entre les traverses dans le ballast, vibrent fortement une dizaine de secondes avant de se relever. La bourreuse redémarre, refait un mètre et recommence. Au même rythme, l'opération sera réalisée sur chacune des traverses équipant les 95 km de la ligne Tessonnières - Capdenac. Ce lent travail bruyant et répétitif est indispensable pour assurer le bon tassement du ballast entre les traverses et, par extension, la bonne stabilité de la voie de chemin de fer.

 

Près de deux mois après leur lancement, les travaux de renouvellement des voies et des ouvrages d'art sur l'axe ferroviaire Tessonières (Lot) - Capdenac (Aveyron) suivent leur cour. Le chantier - forcément gigantesque - est mené de plusieurs front. Après avoir dans un premier temps consacrés leurs forces sur la rénovation des nombreux passages à niveau qui coupent la ligne - ces derniers devaient être réalisés en priorité pour occasionner le moins de gêne possible sur la circulation automobile - les différentes équipes travaillent désormais à la réfection de tronçons de voies du côté de Cajarc, Capdenac, Farrou, ou encore Villefranche.

 

Pour mémoire, ces travaux qui représentent un investissement de plus de 73 M€ - partagés à parts égales entre la Région, Réseau ferré de France (RFF) et l'État, dans le cadre du Plan rail Midi-Pyrénées 2007-2013 et du contrat de projet État-Région -, devraient s'étaler jusqu'au 30 juillet prochain, en nécessitant l'interruption complète du trafic ferroviaire sur toute la durée du chantier et la mise en place de navette de substitution.

 

Dans le détail, ces travaux de régénération de 95 km de voies vont nécessiter plus de 177 000 tonnes de ballast, 152 000 traverses en béton et 183 000 mètres linéaires de rail, et permettront en outre de conforter douze tranchées rocheuses, et la reprise de l'étanchéité sur douze ouvrages. Des travaux de rehaussement et d'allongement des quais seront également réalisés dans les gares de Lexos, Najac, Cordes-Vindrac, Laguépie, Salles-Courbatiers et Villefranche-de-Rouergue.

 

WAD_ETF_porte_flche.jpg image by Pyros64

 

Près de deux mois après leur lancement, les travaux de renouvellement des voies et des ouvrages d'art sur l'axe ferroviaire Tessonières (Lot) - Capdenac (Aveyron) se poursuivent. Le chantier de plus de 73 M€ devrait s'étaler jusqu'au 30 juillet prochain et nécessite l'interruption complète du trafic ferroviaire sur toute la durée du chantier et la mise en place de navette de substitution. Il faut ce qu'il faut...

BUDGET : Le groupe SNCB cherche 214 millions d'euros

25 Avril 2010 , Rédigé par RTBF.be Publié dans #FLASH INFO

logo-sncb.gif BELGIQUE - Les trois sociétés du groupe SNCB devront trouver 214 millions d'euros d'économie et de rentrées supplémentaires à l'horizon 2012, selon une étude de Boston Consulting sur la situation financières des chemins de fer belges, rapporte De Tijd samedi.

 

Si tel n'était pas le cas, la dette qui s'élève déjà à 2,7 milliards d'euros menace encore d'enfler. C'est la première fois depuis la scission en trois entité de la SNCB qu'une perte est enregistrée et celle-ci est à mettre entièrement à charge de la société de transports.

 

Si le transport marchandises est particulièrement déficitaire, le trafic voyageurs enregistre également des pertes. La SNCB espère toutefois que le plan de restructuration de l'ex B-Cargo permettra au transport de marchandises d'être à nouveau rentable à partir de 2012.

 

 

A vot' bon coeur M'sieur Dame, la SNCB recherche 214 millions d'euros à l'horizon 2012 pour boucler son budget. Et si d'aventure il vous reste un euro ou deux... Le webmaster de Passion-trains veut bien bénéficier de vos subsides ! Qu'on se le dise...

INFO-TRAFIC : Le trafic des TGV vers le sud-est perturbé en raison d'un incendie

24 Avril 2010 , Rédigé par Lemonde.fr Publié dans #FLASH INFO

logo-sncf.jpg FRANCE - La circulation des trains à grande vitesse (TGV) entre Dijon et le sud-est de la France était interrompue vendredi après-midi 23 avril en raison d'un incendie survenu aux alentours de la gare de Dijon. Les TGV Paris-Marseille et Paris-Lyon, qui ne passent pas par Dijon, n'étaient en revanche pas touchés.

 

"La circulation est interrompue depuis 12 h 15 pour permettre l'intervention des pompiers en raison d'un incendie aux abords des voies à Dijon, ayant causé un problème d'alimentation électrique", précise la SNCF sur son site Internet. Le feu s'est déclaré dans une armoire électrique située à proximité de la gare de Dijon. L'incendie a été éteint rapidement et l'électricité rétablie peu avant 14 h 30. "Cependant, avant de remettre les trains en marche, des réparations doivent avoir lieu et des tests être effectués", ajoute la SNCF.

 

Des retards compris entre deux heures trente et deux heures quarante sont à prévoir pour les TGV Dijon-Paris, ainsi qu'entre Dijon et le sud-est de la France. Alors que la circulation des trains Dijon-Paris devait reprendre à partir de 14 h 30, il était prévu que certaines rames empruntent "un autre itinéraire via Mâcon et Chalon-sur-Saône", souligne la SNCF.

 

Cette situation pourrait perdurer toute l'après-midi, en raison de la réduction de la vitesse des rames ainsi que du nombre des voies sur lesquelles les trains pourront circuler. Des TER (trains express régionaux) pourraient par ailleurs être supprimés, précise la direction régionale de la SNCF.

ELECTROCUTION : Un Béthunois de 16 ans grièvement brûlé par un arc électrique sur le toit d'un wagon

24 Avril 2010 , Rédigé par Lavoixdunord.fr Publié dans #FLASH INFO

logo-sncf.jpg FRANCE - A Béthune dans le Pas-de-Calais, un hélicoptère du SAMU 62 s'est posé sur le stade de la Rotonde, hier à 18 h, pour emmener un Béthunois de 16 ans, grièvement brûlé,  à Bruxelles, dans un service des grands brûlés. Deux heures plus tôt, peu après 16 h, l'alerte avait été donnée entraînant un important dispositif de secours à converger vers le poste d'aiguillage de la gare de Béthune, derrière la Médecine du travail.

 

Les pompiers béthunois et l'infirmière des pompiers de Lillers, rejoints par les médecins urgentistes du SMUR de Lens ont secouru un adolescent grièvement brûlé. D'après deux de ses copains, choqués, ils ont voulu traverser les voies pour aller du côté de la gare quand l'adolescent serait monté sur un wagon et aurait été éjecté. Victime d'un arc électrique provoqué par les lignes électriques passant au-dessus, alimentées à 25 000 volts. L'adolescent était conscient malgré de très graves brûlures sur, d'après les secours, 90 % du corps. Seul son dos n'aurait a priori pas été brûlé.

 

Pendant l'intervention des secours, les policiers béthunois, comme les agents de la police ferroviaire, ont multiplié les investigations pour comprendre le déroulement de ce dramatique accident. Ils ont notamment constaté la présence d'un panneau interdisant l'accès au site à toute personne étrangère à la SNCF apposé près d'une grille pourtant ouverte.

 

 

 

Malgré les clôtures et le danger réel de mort que présente les caténaires dans le milieu ferroviaire, on dénombre de plus en plus souvent des victimes de chocs éléctriques par imprudence, comme pour ce jeune béthunois de 16 ans qui s'est retrouvé brulé à 90% après être monté sur un wagon placé sous une ligne sous tension. Ce genre d'accident stupide se doit d'être dénoncé : une caténaire est toujours DANGEREUSE et l'on ne doit jamais s'en approcher  à moins de 3 mètres. Dans la vidéo ci-dessus tournée en Inde (certes très violente, soyez-en avertis), on voit très clairement ce que risquent les contrevenants. Des images chocs que je répugne à diffuser, mais nécessaires pour réfléchir et méditer sur les risques encourus, et surtout ne pas oublier le plus important : on ne s'approche jamais d'une ligne caténaire, même tombée au sol !

VANDALISME : Tir de projectile sur le TGV Nantes-Paris

23 Avril 2010 , Rédigé par ouest-france.fr Publié dans #FLASH INFO

logo-sncf.jpg FRANCE - Le TGV 8980 Nantes-Paris a été arrêté hier près d'Angers à 21h. Un tir de projectile, qui a percuté la vitre du conducteur, est la raison de cet arrêt. La gendarmerie et une équipe d'urgence de la SNCF ont constaté un impact.

 

La circulation des trains a repris à 22h. Ce très sérieux incident a provoqué le retard (entre 30 mn et une heure) de trois TGV, et retardé d'une heure un TER.

FRET FERROVIAIRE : Le projet Euro Carex est présenté à Bruxelles aux Parlementaires Européens et à la Commission Européenne

23 Avril 2010 , Rédigé par Newspress.fr Publié dans #ACTU

EUROPE - Le futur livre blanc de la Commission devrait proposer de nouvelles orientations politiques visant à rééquilibrer les modes de transports, revitalisant le rail, promouvant le transport maritime et fluvial et contrôlant la croissance du transport aérien. Et ceci de façon durable en répondant aux problèmes croissants de coûts énergétiques, d'émissions de CO2, de mobilité, de sécurité du transport de biens et de saturation des grands axes routiers.

 

Répondant à ces préoccupations, EURO CAREX est un projet visant à développer un service européen de fret ferroviaire sur le réseau à grande vitesse existant. Il permettra ainsi le report modal du fret aérien transporté actuellement par camions et avions court/moyen-courrier vers les trains à grande vitesse. Dans une première phase fixée à 2015, le service EURO CAREX reliera les aéroports d'Amsterdam-Schiphol, Liège, Lyon-Saint-Exupéry, Roissy-CDG, le bassin londonien et l'Allemagne (Cologne ou Francfort). Le réseau s'étendra par la suite à l'Espagne et l'Italie.

 

A l'heure où le Parlement européen débat de sa future contribution sur l'avenir des transports, la Commission européenne prépare pour l'automne une communication sur les futurs scénarios qui détermineront l'avenir des transports pour les 20 à 40 années à venir, ainsi qu'une proposition de révision des orientations politiques des réseaux transeuropéens de transports, Le projet Eurocarex, futur service européen de fret ferroviaire sur le réseau à grande vitesse, a été présenté le mercredi 14 avril dernier à Bruxelles autour d'une table ronde réunissant plus d'une centaine de personnes et des députés européens de la commission Transports

 

 

Le fret ferroviaire associé à la grande vitesse : c'est ce qe propose Euro Carex, un projet repris dans le futur livre blanc de la Commission et qui devrait proposer de nouvelles orientations politiques visant à rééquilibrer les modes de transports. Plus de marchandises dans les trains, moins dans les camions et les avions.... Une bonne idée, non ?

RESULTATS : Chiffre d'affaires en progression à Eurotunnel

23 Avril 2010 , Rédigé par Lefigaro.fr Publié dans #CHIFFRES

logo-et.gif logo europorte GROUPE EUROTUNNEL - Le groupe Eurotunnel, qui exploite le tunnel sous la Manche, a vu son chiffre d'affaires progresser au premier trimestre tiré par son activité Navettes, ainsi que par les revenus du réseau ferroviaire, alors que le groupe avait souffert l'an dernier des conséquences d'un incendie qui avait réduit la circulation.

Le chiffre d'affaires est en hausse de 24% à 144,4 millions d'euros, selon le communiqué publié par le groupe. Cette progression a été tirée par une augmentation du nombre de camions (+35% sur un an), d'autocars (+19%) et de voitures (+17%) transportés sur les navettes Eurotunnel.

Le trafic des trains de marchandises est en hausse de 8 % au cours du premier trimestre 2010, à 557 convois, mais le contexte reste difficile. La période a en effet été marquée par des mouvements sociaux en Europe et des perturbations opérationnelles liées aux conditions hivernales, notamment la fermeture de la frontière franco-espagnole de Cerbère durant la seconde semaine de mars. Les trains des entreprises ferroviaires ayant emprunté le Tunnel ont transporté 298 964 tonnes de marchandises, soit 8 % de plus que l’année précédente.

 

 

Voilà qui devrait booster encore un peu plus le cours de l'action en Bourse : le chiffre d'affaires d'Eurotunnel a progressé au premier trimestre, tiré par son activité Navettes ainsi que par les revenus du réseau ferroviaire, alors que le groupe avait souffert l'an dernier des conséquences d'un incendie qui avait réduit la circulation. Les affaires reprennent...

RESEAU : Rétablissement de la liaison Bordeaux-Nantes

23 Avril 2010 , Rédigé par France3.fr Publié dans #FLASH INFO

logo-sncf.jpg FRANCE - La liaison ferroviaire entre La Rochelle et Rochefort en Charente-Maritime, interrompue depuis le 28 février en raison des dégâts causés par la tempête Xynthia, doit reprendre vendredi à 12h00, a annoncé jeudi la direction régionale Poitou-Charentes-Aquitaine de la SNCF.

 

"Les deux premières semaines, les trains criculeront à 40 km/h sur les zones remaniées" sur cette portion accueillant TER et trains Intercité (axe Bordeaux-Nantes), précise la SNCF dans un communiqué. Les travaux, aux abords de la commune de Châtelaillon-Plage, au sud de La Rochelle, "ont permis de reconstruire, sur près de 4 kilomètres, les deux voies détruites à plusieurs endroits" et de remplacer "la totalité des circuits électriques et informatiques nécessaires à la signalisation", indique-t-elle.

 

Depuis le 28 février, date des inondations provoquées par la tempête Xynthia, un système de substitution par autocars a été mis en place entraînant une "perte d'environ 50 % de la fréquentation", selon la SNCF.

 

 

Rétablissement de la liaison entre La Rochelle et Rochefort en Charente-Maritime ; le trafic y était interrompu depuis le passage de la tempête Xynthia. En voiture...