Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

REPORTAGE : La voie ferrée entre Briançon et Gap fermée deux mois pour travaux

30 Août 2007 , Rédigé par ledauphine.com Publié dans #REPORTAGE

logo-rff.JPG FRANCE - C'est le plus grand chantier depuis la création de la ligne à la fin du XIXeme siècle. A partir de lundi, la réfection complète de 21 kilomètres de la voie ferrée va démarrer. Le chantier durera près de deux mois. Trois sections sont concernées: La Bâtie Neuve-Prunières (10 km), Savines-Embrun (9,5 km) et La Roche-de-Rame-L'Argentière-la-Bessée (1,5 km).

«Ce sera une voie totalement neuve qui pourra durer une cinquantaine d'années», indique Michel Croc, directeur régional de Réseau ferré de France (RFF).Les rails, les traverses et le ballast seront remplacés. Le confort sera amélioré. Fini le "catac-que-poum". Place aux rails fixes, moins bruyants et longs de 280 mètres.

L'idée est aussi de gagner du temps de trajet en supprimant deux ralentissements liés au mauvais état de la voie. «Nous devons gagner douze minutes et demie», affirme Michel Croc. Enfin, ce chantier de 12 millions d'euros assure la pérennité de la ligne. «Il ne faut pas oublier qu'il était question il y a quelques années de supprimer la ligne entre Gap et Briançon et de remplacer entre ces deux villes les trains par des cars», note Joël Giraud, député PRG et vice-président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur. 

Ce chantier intervient dans le cadre global de la rénovation de la ligne des Alpes. En 2006, une première opération avait été engagée sur cinq kilomètres de voie. A l'époque, les travaux s'effectuaient la nuit et, au matin, les ouvriers rendaient la voie aux trains. Pour le chantier de cet automne, RFF, la SNCF et la Région ont fait le choix de fermer complètement la ligne. Elle rouvrira le 26 octobre prochain.«Nous assurerons une continuité totale pendant cette période de fermeture avec des cars qui remplaceront les trains aux mêmes horaires», explique Claude Steinmetz, directeur délégué au TER.

D'autres travaux devraient ensuite être entrepris sur la ligne, notamment sur les sections Aspres-Sisteron et Manosque-Aix. A terme, l'objectif est de mettre Briançon à un peu moins de quatre heures de Marseille. «Le conseil régional souhaite que nous arrivions à mettre en place un train toutes les heures entre Aix et Gap,» avance Joël Giraud. Ce sera à l'horizon 2008. D'ici là, les passagers devront prendre leur mal en patience. Avec les travaux sur la ligne entre Aix et Marseille, l'itinéraire jusqu'à la cité phocéenne est un vrai parcours du combattant qu'on effectue en cinq heures environ. «Nous sommes dans une période de travaux. Il est vrai que cela péjore certaines lignes, concède Joël Giraud. Mais il faut savoir s'armer de patience».

La voie unique handicape aussi la ligne des Alpes. Pendant que la SNCF, RFF et la Région tenaient leur conférence de presse hier à Embrun, on annonçait un retard de 30 minutes sur un train arrivant de Briançon. Les trains ne pouvant se croiser, une autre rame attendait patiemment en gare d'Embrun de pouvoir continuer sa route... 
 

 

C'est le plus grand chantier depuis la création de la ligne à la fin du XIXeme siècle. A partir de lundi, la réfection complète de 21 kilomètres de la voie ferrée va démarrer. Avis aux usagers : il faudra prendre le car...

Commenter cet article