Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

STRATEGIE : La SNCF tisse sa toile pour le fret en Europe

31 Mars 2008 , Rédigé par enviscope.com Publié dans #ACTU

 FRANCE / EUROPE - Dès 2007, Fret SNCF a accentué l’internationalisation de son activité. La division de la SNCF a réalisé 38,4% de son activité sur des flux à caractère international, que ce soit pour l’exportation de produits fabriqués en France, pour l’importation, ou pour le transit. Plus de la moitié du trafic a été représentée par des wagons isolés, 22% par du transport combiné et à  25% par des trains massifs.  En 2008, l’objectif de fret SNCF est d’atteindre 50% de trafic à l’international. Pour Guillaume Pepy, président de la SNCF, le transport ferroviaire est le moyen de développer des transports adaptés à l'environnement à l'échelle contientale. 

Le bilan carbone du fret ferroviaire est positif pour les flux massifs : l’émission de carbone est de 6 gramme par tonne-kilomètre pour un train entier, de 10 grammes pour un train de wagons isolés sur des liaisons massifiées, et 80 grammes pour des zones peu denses. Pour les poids lourd, le bilan est de 133 grammes , et de 1200 grammes pour un avion cargo.

Pour s’adapter à cette demande,l’entreprise a fait des efforts : elle possède des certificats de sécurité pour cinq pays ( Belgique, Pays bas, Italie, Luxembourg, Grande Bretagne) et devrait obtenir le certificat de sécurité pour l’Allemagne. Deux cent quatre agents volontaires ont été formés à la conduite de trains dans les réseaux étrangers . Fret SNCF possède 164 locomotives interopérables et un investissement va être réalisé pour acquérir 85 locomotives  interopérables capables de circuler jusqu’à Anvers et Rotterdam, qui restent les destinations de bien des marchandises.

Pour 2008, l’innovation viendra su système SWING ( Service Wagon Isolé de Nouvelle Génération.) La gestion des wagons isolés sera adaptée  à l’évolution du marché où  45% des transports de fret ont une origine ou destination étrangère.  Le système va  mettre en place un acheminement plus rapide, garanti, de wagons  isolé vers de grandes plates formes, vers les   « hub » SNCF ( dont Sibelin dans le Rhône) vers de grandes zones industrielles européenne. 
Tout cela se passera  dans le cadre d’une coopération XRail  capable d’acheminer un wagon isolé à travers une toile de grands centres économiques urbains. SNCF coopère avec Railion ( Allemagne), B-Cargo ( Belgique), Green Cargo ( Suède), CFF Cargo ( suisse), Rail Cargo Austria ( Autriche).

Sur ces marchés, la SNCF ne fait pas que coopérer, l’entreprise transporte, elle aussi. En 2007, l’entreprise a multiplié par 10 le nombre de trafics en Belgique et vise 200 trains par semaine en 2010. En Italie,  SNCF a réalisé 70 trains pas semaine à fin 2007. En Allemagne enfin, Fret SNCF va intervenir comme transporteur unique au second semestre de 2008.



Le transporteur français déploie des coopérations, des alliances, forme ses personnels et investi dans des locomotives interopérables pour faire circuler des trains en effaçant les frontières. Une stratégie payante à terme ? Affaire à suivre...

Commenter cet article