Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

PROJET : Le fret Pré-en-Pail/Alençon sur de bons rails ?

27 Février 2009 , Rédigé par laval.maville.com Publié dans #FLASH INFO

 FRANCE - La ligne de fret ferroviaire entre Pré-en-Pail et Alençon est en crise depuis cet été. En mauvais état, une seule entreprise l'utilisait encore. « Elle ne répond plus aux normes, explique Yves Cortès, maire de Pré-en-Pail. Il n'y a plus de train dessus depuis fin novembre dernier. »  Des réunions ont lieu depuis octobre pour tenter de trouver une solution. « On a d'un côté des entreprises qui ont des volumes à transporter et de l'autre une ligne qui périclite », explique Guillaume Garot, député-maire de Laval.

« En plus du développement économique que ce projet apporterait, il y a aussi une forte dimension de développement durable », soutient Jean-Pierre Le Scornet, vice-président du conseil régional des Pays de la Loire. « Un train équivaut à cinquante camions. L'idée, c'est qu'il vaut mieux des wagons sur des rails que des camions sur la route », reprend Guillaume Garot.

Quel volume de matières premières et marchandises pourrait circuler via cette ligne ? Il est aujourd'hui estimé à 400 000 tonnes, au minimum, pour les quatre entreprises qui étudient ce projet de près. « Cette quantité permet de remplir un train par jour. Soit cinquante camions de moins sur les routes par jour. » D'autres entreprises pourraient les rejoindre. Le maire de Pré-en-Pail en comptabilise au moins une dizaine. Certaines pourraient même s'installer à Pré-en-Pail si on leur confirme qu'une ligne de fret sera présente pour assurer leur activité. Pour l'instant, aucune entreprise n'a pris d'engagement contractuel.

À l'issue de la réunion d'hier, une étude a été confiée à Laval Mayenne Aménagement, (LMA) la société d'économie mixte du département. Cette étude devra déterminer quelles sont les conditions de viabilité économique et technique de cette ligne, et quels moyens devront être engagés pour la relancer. Ce travail sera fait en partenariat avec les régions Pays-de-la-Loire et Basse-Normandie, les départements de l'Orne et de la Mayenne, et Réseau Ferré de France. L'étude devrait être remise fin juin.

En fonction de cette étude, si la ligne est relancée, un choix devra être fait entre deux solutions. Dans un schéma classique, c'est RFF qui a la propriété de la ligne, et les entreprises s'adressent à un opérateur pour le transport. Mais ici, un nouveau modèle sera peut-être mis en place : un partenariat entre les différents acteurs du dossier. Une expérience de ce type est en cours en Auvergne.



Le projet de relancement de la ligne de fret entre Pré-en-Pail et Alençon est toujours en discussion. Les différents acteurs du dossier se réunissaient donc ce jeudi 26 février et parmis les décisions prises, une étude va être lancée. Affaire à suivre...

Commenter cet article