Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

SECURITE : Des médiateurs dans le RER A à Achères

28 Avril 2009 , Rédigé par Leparisien.fr Publié dans #REPORTAGE

 FRANCE - Des nouvelles mesures de sécurité pour les usagers du RER A. Hier, la SNCF a présenté son dispositif appliqué début avril entre les gares d’Achères et de Cergy-Saint-Christophe (Val-d’Oise). Des agents de médiation sociale sont présents à l’intérieur des rames dans le but de réduire les agressions et les incivilités.  Leur rôle est de dialoguer avec les éléments perturbateurs qui peuvent s’en prendre aux voyageurs ou encore qui ne respectent pas le matériel.

Franck, Jamal, Jenny, Boubacar, Tithong et les autres ont une lourde mission, d’autant que la fréquentation du RER A avoisine le million d’utilisateurs au quotidien. Vêtus d’un anorak et d’un polo de couleur prune, mais aussi munis d’un badge spécifique, les douze agents de médiation doivent résoudre les difficultés par le dialogue. « Ils sont là pour apaiser des situations parfois tendues et pour renforcer la tranquillité de nos clients », explique Christian Cochet, le directeur délégué Transilien.

Les employés sont présents dans les voitures ou sur les quais des différentes gares de 7 heures à 20 heures. « Ils demandent par exemple aux gens irrespectueux de retirer leurs pieds des banquettes ou encore de ne pas gêner la fermeture des portes et de ne pas tirer le signal d’alarme », ajoute Chantal Vautier, déléguée sûreté Transilien.

Les douze médiateurs ont été recrutés au sein des cités sensibles de la région. « Ils connaissent les populations des quartiers et ils jouent un peu le rôle de grands frères dans les rames », précise le directeur délégué Transilien. « En présence d’un problème, on explique notre travail, indique Tithong, une médiatrice. Nous ne sommes pas des contrôleurs, nous ne verbalisons pas. »

Son collègue Franck a déjà été confronté à des situations délicates. « Il faut se diriger droit sur le ou les perturbateurs, raconte-t-il. Il est impératif de rester poli avec la personne et on insiste sur le respect des règles citoyennes. » Et, face aux éventuelles injures ou représailles, les agents doivent conserver leur sang-froid. « Il faut prendre sur soi », reconnaît Jamal.

Ces agents sont employés en contrat à durée déterminée d’un an renouvelable. Ils sont gérés par l’association Promévil, utilisée comme prestataire de service par la SNCF. Lancé en 1999, le dispositif gagne du terrain. A ce jour, la SNCF compte un total de 80 médiateurs répartis sur les lignes Mantes-Saint-Lazare par Poissy, Mantes-Saint-Lazare par Conflans, celles du RER D et A, et sur la ligne Transilien H. Une nouvelle vague sera lancée à la fin de l’année.



Reconnaissables à leur anorak et à leur polo de couleur prune ainsi qu’à leur badge, les médiateurs du RER A sont chargés de renforcer la tranquillité des voyageurs en désamorçant par le dialogue des situations parfois difficiles. "yo, man ! si tu as envie de de t'envoyer en l'air,, n'organise pas de tournante dans le RER : c'est pas top pour emballer les filles...."

Commenter cet article