Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

INVESTISSEMENTS : Infrabel, premier investisseur belge

28 Avril 2009 , Rédigé par Eric Publié dans #LE SAVIEZ VOUS

 BELGIQUE - Infrabel a enregistré pour 2008 un résultat opérationnel (EBITDA) de 84 millions d'euros, contre 69 millions d'euros en 2007. Le résultat global (EBT) est de 99 millions d'euros, contre 66 millions d'euros en 2007.

Luc Lallemand, CEO d'Infrabel, met l'accent sur le fait que « ces résultats démontrent que la situation financière d'Infrabel est saine et sous contrôle. Infrabel maintiendra également une politique d'investissement importante dans les prochaines années, jouant ainsi un rôle important dans la relance de l'économie belge ».

En 2008, Infrabel a investi 845 millions d'euros et est le premier investisseur du pays. Par ailleurs, cet investissement est le plus important réalisé par Infrabel depuis sa création le 1er janvier 2005. Plus concrètement, 255 millions d'euros ont été investis pour le maintien de la capacité du réseau et 138 millions d'euros pour l'augmentation de la capacité. La suppression et la modernisation des passages à niveau représentent 18 millions d'euros. Les travaux RER et le réseau à grande vitesse ont respectivement mobilisé 94 et 73 millions d'euros. Les investissements réalisés en 2008 profitent donc tant aux grands projets d'avenir qu'à l'amélioration du confort quotidien des usagers du rail.

Plus particulièrement, Infrabel a investi 146 millions d'euros dans la concentration de ses cabines de signalisation. Par ailleurs, elle a réservé 18 millions d'euros à la poursuite de l'installation du système ETCS sur le réseau. Enfin, signalons également les 38 millions d'euros consacrés à l'amélioration de l'infrastructure d'accueil dans les gares et points d'arrêt. Tous ces projets contribuent à augmenter la sécurité sur le réseau et à permettre la régularité du trafic ferroviaire.

2008 a également été l'année de la conclusion du Partenariat Public-Privé pour la liaison ferroviaire Liefkenshoek (la liaison ferroviaire directe entre la Rive Gauche et la Rive Droite de la zone portuaire d'Anvers). Cette méthode de financement créative pour un grand projet d'infrastructure est importante pour Infrabel et pour l'économie belge vu le contexte économique et financier actuel.

En 2008, Infrabel a lancé le projet d'extension de la jonction Nord-Midi. Il a également confirmé sa participation au projet d'éoliennes le long de la LGV Louvain-Liège, ainsi qu'au développement du réseau TGV pour le transport de marchandises (projet CAREX). Par ailleurs, Infrabel a mis en service deux nouveaux points d'arrêt : Hergenrath et Beervelde. Enfin, il a inauguré l'électrification du dernier maillon manquant de la ligne ferroviaire entre Montzen et la frontière allemande, une réalisation très importante pour le transport de marchandises et les clients d'Infrabel.

2009 est déjà synonyme pour Infrabel de nombreux nouveaux développements au service de tous les opérateurs ferroviaires. Un moment-clé de 2009 sera notamment la mise en service des nouvelles lignes à grande vitesse entre Anvers et les Pays-Bas et entre Liège et la frontière allemande. Par ailleurs, plusieurs chantiers RER seront exécutés (notamment relatifs au tunnel ferroviaire Watermael-Schuman-Josaphat), ainsi que des travaux concernant la liaison Diabolo vers Brussels Airport et d'autres projets dans les ports belges.



Avec  845 millions d'euros d'investis en 2008, le plus important réalisé par Infrabel depuis sa création le 1er janvier 2005, Infrabel est le premier investisseur du pays. Plus concrètement, 255 millions d'euros ont été investis pour le maintien de la capacité du réseau et 138 millions d'euros pour l'augmentation de la capacité. Des chiffres qui font réver... 

Commenter cet article