Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

ACCIDENT : Un blessé grave dans une collision entre un train et une voiture dans les Pyrénées orientales

29 Avril 2009 , Rédigé par midilibre.com Publié dans #FLASH INFO

 FRANCE - Une collision entre un train et une voiture a fait un blessé grave dans les Pyrénées orientales. La collision s'est produite hier matin, vers 8 h 30. Un choc d'une violence extrême comme en témoignent les images prises par un habitant du Soler présent sur les lieux à l'arrivée des secours. Selon les premiers éléments de l'enquête, un automobiliste âgé de 78 ans aurait franchi le passage à niveau, malgré l'allumage des avertisseurs de sécurité et l'abaissement des barrières.

Un geste incompréhensible et qui aurait pu coûter la vie au septuagénaire. Quand les secours sont arrivés sur place, ils ont aussitôt procédé à la désincarcération du conducteur de l'auto. Grièvement blessée au thorax, la victime a ensuite été rapidement évacuée vers l'hôpital Saint-Jean de Perpignan mais ses jours ne seraient pas en danger d'après les examens médicaux. Un miracle quand on sait que la voiture a été percutée par un TER roulant à plus de 85 km/h. En effet, le véhicule aurait été projeté à plus de 20 mètres du lieu de l'impact, comme l'ont relevé les enquêteurs de la gendarmerie.

Autre preuve de la violence du choc, la locomotive du TER reliant Prades à Perpignan a été sérieusement endommagée. Si aucun blessé n'est à déplorer à l'intérieur du train, les dégâts mécaniques étaient suffisamment importants pour que le voyage s'arrête au passage à niveau du Soler. La dizaine de voyageurs a ensuite été prise en charge par la SNCF. Et c'est en taxi qu'ils auront fini le trajet vers Perpignan.

En tout cas, ce nouvel accident pourrait relancer la polémique sur la sécurité des passages à niveau. Le dernier accident en date relevé dans les P.-O. remonte au mois de juillet 2008, sur la commune de Corneilla-la-Rivière, sans faire de blessés. Mais depuis, RFF (réseau ferré de France) a lancé une enquête pour déterminer les passages à niveau les plus dangereux. Toujours est-il que l'imprudence pourrait être la cause de l'accident survenu hier matin.




Encore un gagnant et candidat au suicide : un septuagénaire s'est pris un TER en pleine poire après s'être engagé sur un passage à niveau malgré l'allumage des avertisseurs de sécurité et l'abaissement des barrières.

"- Moi, les passages à niveau fermés  ? même pas peur !"
"- T'as raison Papy : en attendant , te voilà bien arrangé ; ne bouge pas, les secours arrivent..."

Commenter cet article