Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

NEWS : Moyens accrus pour les études de la LGV Toulouse-Bordeaux

30 Juin 2006 , Rédigé par Le Moniteur Expert Publié dans #FLASH INFO

 FRANCE - Cinq millions d'euros supplémentaires ont été inscrits, mercredi à Toulouse, au budget 2006 du conseil régional de Midi-Pyrénées pour les études sur la ligne à grande vitesse (LGV) entre Bordeaux et Toulouse.

Réunis en assemblée plénière présidée par Martin Malvy, les conseillers régionaux, qui avaient déjà réservé un million d'euros, ont ainsi donné plus de moyens aux "études préliminaires et à l'avant-projet sommaire", les études précédant la déclaration d'utilité publique par le gouvernement".

Cette inscription de crédits "doit permettre de lancer les études sans plus de négociations avec nos voisins aquitains sans attendre les conclusions du débat public en cours chez eux", a indiqué M. Malvy. Avec ces 6 millions d'euros, Midi-Pyrénées "se donne les moyens de conclure rapidement la convention de financement devant associer les régions, les départements et les communautés d'agglomérations, sous réserve de la mobilisation par l'Etat des autres partenaires", a-t-on précisé auprès du conseil régional.

En avril dernier, Réseau ferré de France (RFF) avait annoncé que le projet de LGV, qui doit mettre Bordeaux à une heure de TGV de Toulouse au lieu de deux heures, et Toulouse à trois heures de Paris au lieu de cinq à l'horizon 2016-17, devrait se poursuivre. Trois ans d'études seront nécessaires pour constituer le dossier d'enquête publique, puis environ deux ans pour l'enquête publique et la décision ministérielle. En cas de conclusions favorables, les travaux devraient débuter vers 2011-12 -- après la réalisation de la LGV Tours-Bordeaux", avait alors déclaré à l'AFP Jean-Jacques Faucher, chef du projet débat public pour la LGV.

Ce projet n'entre pas en concurrence avec projet d'une LGV entre Bordeaux et la frontière espagnole, qui sera soumis au débat public en 2006, avait-on poursuivi de même source.

 

Cinq millions d'euros de plus pour les études sur la ligne à grande vitesse (LGV) entre Bordeaux et Toulouse - mais au moins Trois ans d'études seront encore nécessaires pour constituer le dossier d'enquête publique...

Commenter cet article