Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
PASSION-TRAINS

JUSTICE : Julien Coupat libéré

28 Mai 2009 , Rédigé par Lesechos.fr Publié dans #FLASH INFO

 FRANCE - Incarcéré depuis six mois, Julien Coupat, trente-quatre ans, a été libéré de la prison de la Santé hier après-midi.

Des neuf personnes soupçonnées d'avoir saboté des lignes TGV à l'automne 2008, il était le dernier à être encore en détention. Après quatre rejets, le parquet de Paris ne s'est plus opposé à sa remise en liberté. Des mois d'enquêtes et de perquisitions n'ont fourni aucune preuve matérielle étayant la thèse de l'accusation. Julien Coupat n'en reste pas moins toujours mis en examen pour « direction d'une entreprise terroriste et destruction en réunion à visée terroriste ».

Outre le versement d'une caution de 16.000 euros, il sera soumis à un strict contrôle judiciaire : interdiction de quitter l'Ile-de-France et d'entrer en relation avec les huit autres mis en examen ou les témoins du dossier, obligation d'aller pointer une fois par semaine au commissariat de sa ville de résidence (Montreuil) où il devra laisser ses papiers d'identité.

Alors que Julien Coupat n'a jamais contesté ses convictions libertaires, son avocate, Irène Terrel, a dénoncé une nouvelle fois hier une « affaire politique ». Le 11 novembre dernier, la ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie, avait chaleureusement félicité les services de police pour l'arrestation de « personnes appartenant à l'ultragauche, mouvance anarcho-autonome ».

Hier, aucun commentaire n'a émané du gouvernement. Le PS a, en revanche, estimé qu'il « faudra bien que le gouvernement s'explique sur les raisons d'un tel acharnement ». Le député socialiste de l'Isère André Vallini a parlé de « fiasco politico-judiciaire » tandis qu'Arnaud Montebourg a réclamé la démission de la ministre de l'Intérieur. Le porte-parole de l'UMP, Frédéric Lefebvre, a, lui, estimé que cette remise en liberté n'était qu'une « étape de l'instruction », accusant la gauche de l'« instrumentaliser ».



Libéré : après 6 mois de cabane, Julien Coupat, Un des auteurs présumés des actes de sabotage des lignes TGV à l'automne 2008 est sorti de prison. Depuis, la France Tremble.... A quand le prochain TER Marseille-Aix retardé suite à des caténaires sabotées ?

Commenter cet article

P
pas mal le bouc émissaire, c'est à se demander si on est encore dans un état de droit, flicniko est sur tous les fronts!!!!!
Répondre