Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

TRAVAUX : Les barrières resterons baissées à Bidart

29 Août 2009 , Rédigé par sudouest.com Publié dans #FLASH INFO

 FRANCE -  Les travaux de réfection des voies entrepris par RFF vont faire un peu grincer des dents à Bidart en septembre et en novembre, car la voie ferrée court entre la D 810 et l'autoroute et sépare la commune en deux. Les trois passages à niveau vont être fermés deux fois trois semaines, ce qui va quelque peu modifier les habitudes de circulation, notamment en ce qui concerne la zone d'activités de Bassilour où sont installées des entreprises qui reçoivent et expédient par camions, et dont les nombreux salariés doivent venir travailler en voiture.

Le passage à niveau Maurice Pierre, près de l'Uhabia, peut être contourné en passant par la rue de la Gare (qui file sous la voie ferrée), et il existe un boviduc qui passe sous l'autoroute. Problème : les poids lourds ne peuvent pas passer sous l'étroit petit pont, et il y a la colonie de vacances de la banque de France dans le secteur. Donc éventuellement des bus.

Le passage à niveau Oyamburua- Errotaberria concerne pour sa part quelques riverains... qui seront contraints de faire un détour pour rentrer chez. Il n'y a hélas pas d'autre solution.

Enfin, le fameux passage à niveau de la rue de Calamardin, qui mène à Bassilour et à Ahetze. La municipalité a fait le tour des possibilités, et adopté une solution qui permette aux camions de passer... sans faire le détour par Saint-Jean-de-Luz, ce qui fut un temps envisagé. Lors des semaines de travaux, les automobilistes pourront passer par le pont de Burruntz, un détour minimum. Les camions également... mais dans un seul sens, car la voie est trop étroite pour que deux poids lourds se croisent.

De ce fait, tout le tour de la zone de Bassilour va se trouver en sens unique pour les camions, qui y rentreront par le pont de Burruntz, suivront la rue de Bassilour vers le sud, puis le chemin latéral sud le long de l'autoroute (ancien chemin de halage), avant de reprendre le chemin de Burruntz vers Arbonne d'où ils pourront retrouver les axes de circulation habituels.

L'adjoint aux travaux, Christian Barragué, espère que les mesures prises s'avéreront efficaces : « Nous mettons en place une signalétique explicite afin de prévenir tous les usagers de la route. Pour les automobilistes, la rue de la gare et le pont de Burruntz sont de bons moyens de contournement. J'avoue que pour les poids lourds, la situation sera moins facile à gérer. »

La première fermeture interviendra dans quelques jours. Ceux qui reviendront juste de vacances n'auront pas une bonne surprise !



"Ben oui je sais bien ma petite dame, mais faut bien que ça se fasse..."

Commenter cet article