Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

ACTU : Vers "un métro" transmanche ?

28 Avril 2007 , Rédigé par Metrofrance.com Publié dans #ACTU

  EUROSTAR - Un métro entre Calais et Londres ? C’est l’idée défendue par l’association Opale Link (basée à Tardinghen, dans le Pas-de-Calais), qui milite pour le renforcement du lien transfrontalier. “Actuellement, la gare de Fréthun n’est utilisée qu’à 15% de son potentiel.

Eurostar n’utilise en effet qu’un tiers des sillons qui lui sont réservés. La mise en place de navettes cadencées, comme un métro transmanche, trois fois par jour (Calais-Fréthun - Ashford - Londres) et à des tarifs attractifs, nous positionnerait dans l’orbite économique de Londres”, explique le président de l’association franco-britannique, Thaddée Segard (dans La Voix du Nord d’hier). Objectif : permettre aux Britanniques de venir travailler dans le Calaisis, et aux Nordistes de faire de même à Londres, ou dans le Kent (où le taux de chômage est quatre fois inférieur à celui du Calaisis).

"Londres devient la capitale de la finance. Il y a plein d’emplois à prendre”, confie Thaddée Segard, qui voit même plus loin : cette idée  “pourrait donner envie à toute une population de s’installer ici”, face au coût de la vie très élevé de l’autre côté de la Manche. Des Français qui résident à Londres, et même carrément des ménages britanniques.

“De fait, ils participeraient à l’embellie du marché du bâtiment, et pas pour des résidences secondaires comme aujourd’hui. L’installation de trois personnes entraîne la création d’un emploi local”, explique Thaddée Segard.

La chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Calais a lancé un appel d’offres pour la réalisation d’une étude de faisabilité. L’idée est intéressante, juge la CCI. Mais est-elle réalisable ? Et qu’en pense Eurotunnel, pour l’instant plus préoccupé par son sort entre les mains de ses actionnaires ? Affaire à suivre...

 

Vers un métro vers londres ? L’association Opale Link veut plus de liens transfrontaliers pour permettre aux anglais de venir travailler dans le Calaisis et aux Nordistes de faire la même chose dans la capitale anglaise... Certes ! mais c'est oublier un peu vite qu'Eurotunnel existe depuis 1994 et que l'ouverture du lien fixe entre les deux pays  n'a pas transformé la cote d'Opale en l'Eldorado escompté... Au final donc, beaucoup de bruit pour pas grand chose ?

Commenter cet article