Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

ACCIDENT : Le mécanicien, unique responsable dans le drame du Glacier Express

8 Novembre 2010 , Rédigé par 20Minutes.ch Publié dans #FLASH INFO

 SUISSE - Les experts de la Confédération publieront à la fin de l’année les conclusions de l’enquête sur le déraillement d’une rame du Glacier-Express, entre Laax et Fiesch (VS), le 23 juillet dernier, qui avait causé la mort d’une touriste japonaise de 64 ans.

 

Selon Walter Kobelt, qui a dirigé l’enquête, et que le «SonntagsBlick» a interrogé, le seul responsable de cette tragédie est Stefan R., 34 ans, le mécanicien valaisan qui conduisait le train devant relier Zermatt (VS) à St Moritz (GR) ce jour-là. A 200 mètres du lieu de l’accident et en violation de toutes les prescriptions en vigueur sur ce tronçon, le mécanicien a subitement accéléré, passant d’une vitesse de 35 à 56 km/h. à la montée. Stefan R., interrogé par ses chefs, admet avoir subi «un blackout complet à ce moment-là», qu’il n’arrive pas à expliquer. Sur tous les autres tronçons du parcours, le mécanicien avait rigoureusement respecté les consignes de vitesse.

 

Contrairement à une des thèses pour expliquer l’accident, le mécanicien dit ne pas avoir accéléré en raison d’un retard de son convoi ni à cause des soi-disant «impératifs» de l’horaire qui lui aurait été imposée par son hiérarchie. Le train est certes parti avec huit minutes de retard de Brigue, à cause d’un chargement, mais Stefan R. disposait de toute manière d’une demi-heure d’arrêt à Disentis (GR), en attendant l’arrivée d’une autre train en provenance du Valais. Largement de quoi combler son petit retard initial.

 

Selon Hans-Rudolf Mooser, directeur des «Matterhorn-Gotthard-Bahnen», la compagnie qui exploite de Glacier Express, et en attendant les conclusions du procès, Stefan R. «ne conduira plus jamais de train. Mais nous continuerons à l’employer dans notre entreprise».

 

 

C’est une défaillance physique du mécanicien qui a causé le déraillement du train en juillet dans le Haut-Valais. Selon les experts, il n’y aurait pas d’autres explications. L'accident  avait causé la mort d’une touriste japonaise de 64 ans...

Commenter cet article