Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

CHANTIER : 200 millions de travaux pour développer le fret ferroviaire sur la rive droite du Rhône

28 Avril 2010 , Rédigé par ledauphine.com Publié dans #ACTU

Logo-RFF.jpg FRANCE - Les chiffres sont gigantesques à l'image des travaux prévus : 200 millions pour le chantier, dont 600.000 € pour la réalisation d'études.

 

Des chiffres qui ont été annoncés hier après-midi, à la préfecture de l'Ardèche, lors du comité de pilotage. Depuis sa création en septembre 2009, c'est la deuxième fois qu'il se réunit. Rassemblant notamment le préfet et les élus ardéchois de la vallée du Rhône, il a pour rôle de suivre les "mesures relatives à l'environnement dans le cadre du transit de fret ferroviaire sur la rive droite du Rhône". Car avec la volonté de l'Etat de "booster" ce fret et le projet du contournement ferroviaire de l'agglomération lyonnaise (CFAL), ce trafic pourrait augmenter d'ici 2020. Avec une hausse des nuisances en conséquence.

 

Comme le précise la préfecture, « 600.000 euros sont d'ores et déjà affectés à la réalisation d'études (...) qui vont permettre d'identifier les différents investissements à réaliser sur tracé dans les 20 ans à venir ». Et au total, une enveloppe de 200 millions d'euros « pourrait » être consacrée aux futurs travaux. Cela concerne aussi bien l'isolation des bâtiments que la pose d'écrans acoustiques et la sécurisation des passages à niveau.

 

François Jacquart, conseiller régional (Front de Gauche) qui participait au comité, se réjouit de ces avancées. Mais reste nuancé sur d'autres points : « Nous (les élus, ndlr) souhaitons que la rive droite soit intégrée au plan global du CFAL pour qu'il y ait une enquête publique et une prise en charge financière plus intéressante. » Les élus ont également réaffirmé un autre vœu : que le gouvernement étudie la création d'une ligne dédiée uniquement au fret. Une délégation, menée par le sénateur Michel Teston (PS), devrait évoquer plusieurs de ces points avec Dominique Bussereau, secrétaire d'Etat aux Transports, le 12 mai.

 

 

Un chantier titanesque : 200 millions d'euros, dont 600.000 € pour la réalisation d'études, seront nécessaires pour développer le fret ferroviaire sur la rive droite du Rhône. Objectifs : suivre les "mesures relatives à l'environnement dans le cadre du transit de fret ferroviaire et hâter le projet de contournement ferroviaire de l'agglomération lyonnaise...

Commenter cet article