Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

DEDOMMAGEMENTS :Les CFF ont accordé 2,2 millions de francs suisses d'indemnités en 2010

9 Janvier 2011 , Rédigé par Romandie.com Publié dans #CHIFFRES

logo-sbb.gif SUISSE - Les retards coûtent de plus en plus cher aux CFF. Les dédommagements octroyés l'an dernier à la clientèle se sont montés à 2,2 millions de francs suisses, contre 1,6 million en 2009 et 1,5 million en 2008. Le phénomène traduit une extension des droits des usagers.

 

"L'introduction il y a un an de normes internationales se reflète dans le paiement des dédommagements par les CFF", a indiqué dimanche à l'ATS Renzo Cicillini, porte-parole de l'ex-régie fédérale, confirmant une information du "SonntagsBlick". La hausse de près d'un tiers en 2010 montre une protection accrue des clients.

 

Le phénomène s'explique entre autres par l'impact de la disparition depuis un an de la coentreprise Cisalpino entre les CFF et la compagnie italienne Trenitalia. Les dédommagements dus aux retards rencontrés par les trains Cisalpino sont désormais à la charge des deux anciens partenaires. La somme de 2,2 millions de francs suisses pour l'an dernier concerne aussi bien le trafic international que national, précisent les CFF. Elle couvre les indemnités pour la perte de bagages, les frais de taxis, les nuitées hôtelières en cas d'hébergement forcé ainsi que les divers bons de compensation. Les seuls dédommagements touchant aux retards intervenus pour les trains internationaux a coûté quelque 700.000 francs suisses aux CFF en 2010, selon Renzo Cicillini. Au total, pas moins de 20.000 demandes d'usagers ont été déposées. La part revenant à l'ex-régie n'est en revanche pas encore clairement établie.

 

Certains montants sont en effet pris en charge dans le cadre des partenariats internationaux par d'autres opérateurs. Ils sont financés via une partie du prix des billets depuis l'entrée en vigueur il y a un an, y compris pour les clients suisses, de normes dans ce domaine au sein de l'Union européenne. Ces normes ne sont toutefois pas valables pour le trafic indigène. Ici, les CFF sont tenus fondamentalement d'acheminer les passagers à leur lieu de destination au plus tard avec le dernier train de la journée.

 

Les CFF sont libérés de toute obligation de dédommagement dans les cas touchant aux accidents et aux grèves. Les situations impliquant des intempéries entrent également dans cette catégorie.

 

 

2,2 millions de francs suisses de dédommagement en 2010 : les CFF font sauter la banque ! Raison de la flambée : L'introduction il y a un an de normes internationales, plus protectrices pour les usagers. Va falloir payer...

Commenter cet article