Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

DERAILLEMENT : Un wagon remis sur les rails à la centrale de Bouchain

17 Octobre 2010 , Rédigé par Lavoixdunord.fr Publié dans #FLASH INFO

logo SNCF FRANCE - Hier en fin de matinée, sur le site de la centrale de Bouchain, un wagon, qui avait déraillé lors d'une opération de déchargement de charbon, a été remis sur les rails. L'incident a eu lieu il y a tout juste une semaine.

 

Alors que les agents s'apprêtaient à décharger un train de charbon, l'un des wagons, celui situé en fin de chaîne, est sorti de ses rails. Le train se déplaçant alors à une vitesse très réduite (3 km/h), la sortie des rails du wagon a été immédiatement détectée par les équipes d'EDF et de VFLJ, une filiale de la SNCF, spécialiste du déchargement.

 

Cet incident n'a pas eu d'impact sur la production d'électricité de la centrale. Les stocks de charbon avaient été reconstitués au cours de l'été : 150 000 tonnes sur parc équivalent à trois mois de production d'électricité. Ce qui a laissé le temps aux équipes d'EDF d'organiser l'enlèvement du wagon accidenté.

 

Hier, la délicate opération de relevage a pu être menée avec le concours de l'entreprise Cochez de La Sentinelle. Une grue de 40 tonnes a permis de remettre le wagon sur les rails. Il sera par la suite emmené vers les ateliers de maintenance et examiné pour comprendre l'origine de sa sortie du rail. Toutes les mesures de sécurité ont été prises pour garantir le bon déroulement de l'opération. Elles s'expliquent par son positionnement « à l'estacade », soit juste au-dessus d'un silo d'une dizaine de mètres de hauteur, enfoui sous le niveau des rails portes ouvertes, les wagons y déversent leur charbon, qui est ensuite acheminé par un système de tapis roulants pour être brûlé ou stocké.

 

À noter que la centrale est principalement approvisionnée en charbon par train (réception de deux à quatre trains par semaine en moyenne). Ce type d'incident ne s'était encore jamais produit.

 

 Le relevage du wagon a été réalisé grâce à une grue de 40 tonnes de la société Cochez de La Sentinelle. 

 

 ... Et une grue de 40 tonnes pour relever Totor sur les rails, c'était visiblement pas de trop...

Commenter cet article