Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

EDUCATION : Depuis 2003, 100 000 élèves ont fréquenté le train-écoles des CFF

29 Mars 2010 , Rédigé par ATS Publié dans #INITIATIVE

logo-sbb.gif SUISSE - Lancée en août 2003, la campagne "Fair-Play, c'est sûr!" entend sensibiliser les écoliers suisses de 11 à 16 ans aux dangers du rail ainsi qu'aux problèmes liés au vandalisme et à la resquille.

Le train-écoles circule en effet dans toute la Suisse. Trois mois à l'avance, les écoles situées dans un rayon de 50 kilomètres sont invitées à s'inscrire pour une visite didactique de 90 minutes. Coût de l'opération: 50 francs par élève, soit 5 millions déboursés à ce jour par les CFF, a indiqué lundi devant les médias Andreas Meyer, directeur général exécutif de l'ex-régie fédérale.

Un investissement gagnant, puisque l'ensemble des mesures de sécurité ont notamment permis "de maintenir voire baisser les frais liés au vandalisme, chiffrés à 6 millions de francs suisses par année", a expliqué Diego Marti, responsable du service Info écoles. De même, le nombre d'accidents graves impliquant des jeunes de moins de 20 ans reste bas: cinq par an, pour 900'000 voyageurs quotidiens.

Pour les CFF, l'attitude des jeunes ne diffère pas en fonction des régions linguistiques. "Tous cherchent les limites", a souligné Andreas Meyer. En revanche, les élèves âgés de 11 à 13 ans s'intéressent plus à la question des accidents, et ceux qui ont entre 14 et 16 ans, à la fraude et aux actes de vandalisme. Des thèmes abordés dans le train-écoles par le biais d'exemples pratiques.


KEYSTONE 

Une initiative qui mérite d'être signalée : la campagne "Fair-Play, c'est sûr!" lancée il y a sept ans déjà entend sensibiliser les écoliers suisses de 11 à 16 ans aux dangers du rail ainsi qu'aux problèmes liés au vandalisme et à la resquille. Et l'opération est payante : les frais liés au vandalisme seraient ainsi limités. A quand l'exportation de ce modèle d'éducation à travers l'Europe ?

Commenter cet article