Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

ENTREPRISE : Guillaume Pepy veut revoir la réglementation des cheminots de la SNCF

7 Décembre 2010 , Rédigé par Lexpansion.com Publié dans #ACTU

logo SNCF FRANCE - Guillaume Pepy a annoncé ce mardi qu'il voulait renégocier certains pans de la réglementation du travail des cheminots de l'entreprise, en souhaitant que les discussions se déroulent au niveau de l'ensemble du secteur ferroviaire, sociétés privées comprises. Lors d'une rencontre organisée par l'Association des journalistes de l'information sociale, il a également indiqué que les recrutements en 2011 pourraient atteindre entre 4.500 à 5.000 dans la maison-mère, pour 6 à 7.000 départs en retraite. 

 

Concernant l'évolution de l'entreprise publique, M. Pepy a relevé "une grosse angoisse à la SNCF des salariés sur le statut", constitué en fait d'un "tout petit corps de règles" (garantie de l'emploi, droits syndicaux, régime de protection sociale...). "Ce statut-là, personne aujourd'hui ne le remet en cause", a-t-il affirmé. Mais iIl en va différemment de la "réglementation du travail" (textes sur la durée du travail, l'amplitude horaire, l'organisation du travail...). Le président de la SNCF pense que certaines dispositions "ne sont pas adaptées au développement de la SNCF et (qu') il faut s'asseoir autour de la table pour les renégocier".                  

 

Mais "si ces règles sont justifiées par la sécurité ou par les questions de santé au travail, il faut qu'elles s'appliquent à l'ensemble du secteur" ferroviaire, selon lui. "Je prends position pour une convention collective du ferroviaire qui concernerait l'ensemble des salariés et serait de haut niveau", a-t-il poursuivi. Selon lui, "si on arrivait à convaincre toutes les parties qu'il faut engager un processus (de négociation), ce serait une façon de pouvoir ouvrir à la concurrence sans dumping social et sans double statut", SNCF ou entreprises privées.

 

 

The negociator : Guillaume Pery veut réformer la réglementation du travail, afin de de pouvoir ouvrir l'entreprise publique à la concurrence sans dumping social et sans double statut, SNCF ou entreprises privées. Guillaume... je te souhaite bien du plaisir pour faire avaler la pillule aux syndicats, Sud-Rail en tête...

Commenter cet article

Dumont Gérard 10/12/2010 11:13



Ce PDG n'aurait-il pas été installer aux commandes de la S.N.C.F pour la liquider afin que le privé ai les coudées franches pour  faire circuler ses trains ?


Ferroviphilement vôtres


Gégé78