Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

ENVIRONNEMENT : La SNCF et l'environnement à Port- la-Nouvelle

13 Février 2011 , Rédigé par Ladepeche.fr Publié dans #ENVIRONNEMENT

Logo-RFF.jpg logo SNCF FRANCE - Un revêtement expérimental anti-végétation vient d'être mis en place sur les banquettes de la voie ferrée traversant les étangs de La Palme.

 

M. Marty, représentant la SNCF, basé sur Narbonne, explique : « Trois zones entre Port-la-Nouvelle et l'île de Sainte-Lucie ont déjà été traitées avec des procédés différents. Aujourd'hui, on applique ce revêtement sur la zone de La Palme sur 1 km. Il faut dire que ce site entre Narbonne et Port-Bou est unique en France car la voie ferrée qui traverse les étangs représente un linéaire d'environ 25 km ». Précisons que nous sommes ici en site Natura 2000. Il faut savoir que la réglementation pour la protection des zones de captage des eaux potables s'applique aux eaux souterraines et interdit le désherbage avec des produits chimiques. « C'est pourquoi, explique Pascal Dammour, sur ces quatre zones, quatre techniques différentes ont été appliquées, sur lesquelles nous testons ces quatre matériaux pour voir leur efficacité dans le temps. Cela a déjà été fait aux abords des autoroutes, c'est une première en ce qui concerne la SNCF ».

 

Jean-Pierre Pujol précise : « Nous respectons la réglementation qui interdit les épandages de produits phytosanitaires à moins de 5 m de part et d'autre des cours d'eau. Dès qu'on traverse les cours d'eau, soit on arrache l'herbe, soit on met en place des techniques préventives non polluantes pour les humains comme pour les poissons comme celle-ci ». « C'est pourquoi, ajoute Laurent Benau, un partenariat a été monté entre le PNR, RFF et la SNCF qui vise à subventionner un projet collectif permettant de réduire à zéro l'usage des pesticides dans l'étang. Iframer mesurera ces données et évaluera l'évolution du développement de la bio diversité dans ce milieu à forte évolution écologique. Si chacun est conscient que le bonheur des voyageurs ne doit pas passer par le malheur de la bio diversité, il reste à gérer l'entretien des lignes de voies ferrées construites au XIXe siècle sans préoccupation des sites sensibles».

 

Un revêtement expérimental zéro pesticide./Photo DDM

Un revêtement expérimental zéro pesticide à Port-la-Nouvelle ; en voilà une bonne nouvelle pour la planète !

Commenter cet article