Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

ETCS : Infrabel et SNCB regrettent des "rumeurs absurdes"

11 Décembre 2010 , Rédigé par 7sur7.be Publié dans #FLASH INFO

logo sncb BELGIQUE - Infrabel et la SNCB qualifient vendredi d'"absurdes" les informations parues dans La Libre Belgique et faisant état de l'installation sur une partie du réseau du futur RER de deux versions différentes du système de signalisation ETCS.

 

Selon le quotidien, Infrabel, le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire, envisagerait d'équiper les voies du futur réseau RER du niveau 2 du système de sécurité ETCS alors que les 305 trains Desiro commandés par la SNCB, dont certains équiperont le RER, seront munis du niveau 1 du même dispositif.

 

"L'idée même que les deux entreprises pourraient installer des versions différentes est absurde", réagissent les deux sociétés dans un communiqué commun. "A ce jour, le système de sécurité décidé pour le RER suite aux coordinations entre Infrabel et la SNCB est l'ETCS de niveau 1. Sur base de cette décision, le matériel roulant prévu pour circuler sur le réseau RER qui a été commandé en 2008 sera équipé du niveau 1 de l'ETCS", insistent-elles.

 

Le schéma de migration éventuelle vers une autre version du système interopérable ETCS sera "défini en commun de manière à assurer une compatibilité optimale entre les équipements de sol et les équipements de bord dans le but d'augmenter au maximum la sécurité des circulations ferroviaires", ajoutent-elles. Ce plan de déploiement devra également être soumis aux autorités compétentes en matière de sécurité.

 

Infrabel et la SNCB disent enfin regretter "la propagation de telles rumeurs tout à fait néfastes à la confiance des clients du rail".

 

 

Pas contents, Infrabel et la SNCB : les deux entreprises qualifient d'"absurdes" les informations parues dans La Libre Belgique et faisant état de l'installation sur une partie du réseau du futur RER de deux versions différentes du système de signalisation ETCS. Selon elles, la propagation de telles rumeurs est néfastes à la confiance des clients du rail. Qu'ils ne s'inquiètent pas trop là dessus cependant,  le capital confiance est déjà bien entamé : Selon Le médiateur de la SNCB, Guido Herman, la SNCB a déjà enregistré de 25 à 30% de plaintes supplémentaires par rapport à 2009 portant sur la ponctualité, les correspondances manquées, le manque de places... alors un peu de plus, ou un peu de moins...

Commenter cet article