Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

FRET FERROVIAIRE : CFF Cargo mise sur l’autonomie avec des coopérations

28 Décembre 2009 , Rédigé par mct.sbb.ch Publié dans #ACTU

logo-sbb.gif SUISSE - La crise économique actuelle a particulièrement touché la branche des transports en Europe. Tous les chemins de fer sont confrontés à des chutes de chiffres d’affaires dans le transport marchandises et cherchent à maîtriser la crise par de profondes restructurations. Dans ce contexte, la DB et la SNCF ont renoncé à proposer des offres de participation dans CFF Cargo. De même, les CFF sont persuadés que les objectifs de partenariat avec une grande compagnie ferroviaire, tels que formulés au début du projet, ne peuvent plus être atteints.

Depuis le début de la recherche de partenaire, les CFF ont répété qu’une participation ne rentrait en ligne de compte que si elle assurait un avenir plus prometteur que la poursuite de l’autonomie de CFF Cargo. C’est pourquoi un scénario alternatif avec des coopérations ponctuelles en trafic national et international a aussi été élaboré en parallèle. Au vu de la situation actuelle, CFF Cargo va donc se concentrer sur le développement autonome de son activité avec des partenariats ciblés.

Dans ce cadre, les possibilités de coopération doivent être examinées sur deux plans: d’une part pour la poursuite et le développement du trafic de wagons isolés en Suisse et à l’étranger, d’autre part pour renforcer le trafic combiné international. Le conseil d’administration et la direction d’entreprise prendront les décisions nécessaires au printemps 2010. Les discussions avec les partenaires potentiels en Suisse et à l’étranger se poursuivent. Les CFF sont tenus à la confidentialité sur le contenu de ces discussions.
 
081121_Am843_Renens_A.jpg

Les projets des CFF de renforcer la rentabilité et l’autonomie financière de leur domaine marchandises avec des participations de grandes compagnies ferroviaires sont entravés par la crise économique actuelle... Les négociations avec DB et la SNCF ont montré que dans les conditions actuelles, une participation de 49% dans CFF Cargo n’est pas envisageable. CFF Cargo va donc se concentrer sur le scénario alternatif du développement autonome, qui a été élaboré en parallèle à la recherche de partenaire.

Commenter cet article