Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

GREVE : Lisbonne paralysée par une grève des transports publics

28 Avril 2010 , Rédigé par rfi.fr Publié dans #ACTU

logo-cp.jpg PORTUGAL - Au Portugal, le gouvernement a dû annoncer d'importantes mesures d'austérité dont le gel des salaires des fonctionnaires pendant 4 ans. Une décision qui a provoqué une grève, mardi 27 avril, dans les transports publics. Trains, métros et bus ont peu circulé.

 

A Lisbonne, on a donc décidé de prendre sa voiture. Le conseil était clair : trouver un moyen alternatif pour se rendre au travail. Un conseil donné par la CP, la compagnie de chemin de fer portugaise et que les Lisboètes ont suivi par précaution. Faute de trains et de bus, ils ont utilisé leur voiture provoquant d’énormes embouteillages aux entrées de la capitale. Des trajets de 45 minutes ont été couverts en 2 heures.

 

La situation était encore plus compliquée pour les banlieusards séparés de Lisbonne par le Tage au sud : les trains qui circulent sur le pont du 25-Avril qui enjambent le fleuve étaient réduits et il n’y avait pas de ferry, alternative qui permet d’arriver à Lisbonne en une vingtaine de minutes normalement. Une quinzaine d’entreprises de transport ont par ailleurs rejoint les chemins de fer dans leur mouvement de grève pour 24 heures. Parmi celles-ci, les entreprises d’autocars réduisant la possibilité de réquisitionner des bus de remplacement La direction de la Carris, le service de bus de la capitale, affirme que la grève est très peu suivie mais les syndicats accusent l’entreprise de faire pression sur les travailleurs.

 

Il fallait attendre la fin de ce mardi noir pour avoir la mesure exacte du mouvement. Le retour vers les banlieues a été particulièrement difficile. En temps ordinaire près de 400 000 personnes entrent et sortent chaque jour de Lisbonne, petite capitale de 600 000 habitants seulement ; ils ont été encore plus que d’habitude à opter pour leurs véhicules personnels.

 

 

Les transports publics portugais ont été affectés par une grève contre le plan d'austérité mis en oeuvre par le gouvernement de José Socrates.Soucieux de s'écarter du chemin pris par une Grèce criblée de dettes, le pouvoir exécutif portugais s'est en effet montré ferme dans la mise en oeuvre de ce plan visant à ramener à 2,8% en 2013 un déficit budgétaire qui a atteint l'an dernier 9,4% du PIB. Il prévoit entre autres le gel des salaires et des recrutements dans la fonction publique et la privatisation de plusieurs entreprises. Des négociations ont été entamées avec les syndicats, mais le gouvernement a fait peu de concessions...

Commenter cet article