Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

GROGNE : Les usagers s'organisent contre les retards à la SNCF

6 Février 2011 , Rédigé par 20Minutes.fr Publié dans #ACTU

logo SNCF FRANCE - «Meuh ! J'en ai marre d'être du bétail !» Jeudi dernier, des centaines de voyageurs des lignes Paris-Rouen et Paris-Cherbourg ont manifesté devant la gare Saint-Lazare (8e) au son des clarines. Ils vivent aux confins de l'Ile-de-France, à Bueil, Vernon ou Mantes-la-Jolie, et travaillent à Paris. Réunis en associations, ils ne reculent devant rien pour faire entendre leur ras-le-bol des retards.

 

Il y a quelques semaines, des abonnés du TGV ont obtenu un dédommagement de la SNCF après s'être fédérés entre lignes. Depuis, l'idée que l'union fait la force fait son chemin. Jeudi, quatre associations manifestaient de concert. «Les usagers n'ont pas de mode d'action institutionnalisé, donc ils doivent être inventifs, explique Louis Gomez, président du comité des usagers de l'Ouest francilien. Ce type de rassemblement correspond à l'époque: on reste indépendant et on se retrouve sur certaines causes.»

 

Mais la protestation star reste le refus de présenter son titre de transport. Une arme née dans les années 2000, souvent dégainée sur les lignes de Saint-Lazare. Et d'autres, comme Paris-Nevers, où les voyageurs font la «grève du contrôle» depuis deux mois. «La SNCF riposte avec des contrôles musclés à quai, soupire Alexandre Blandin, de l'Association Nivernais-Berry des usagers du train. Mais la dernière fois, nous avons réussi à le stopper en nous regroupant.»

 

La SNCF a en effet du mal à réagir face à cette contestation organisée. «Il y a de plus en plus de rencontres entre cheminots et usagers, ajoute Jean-Claude Delarue, président de la Fédération des usagers des transports. Ces derniers limitent les contrôles dissuasifs.» «On travaille avec les associations depuis quatre ou cinq ans, confirme Eric Bezou, de SUD-Rail. Nous aussi nous souffrons de la dégradation du service. Il y a un an, nous avions associé les usagers à notre anniversaire de la fermeture de Saint-Lazare. Et aujourd'hui, nous les soutenons.»

 

 

Jacquerie des usagers : Depuis le 24 janvier, des centaines d'usagers de trains TER et "Intercités" refusent de présenter leur titre de transport (préalablement réglé). Ce mouvement illimité a été initié par l'AVUC (Association des Voyageurs et Usagers des Chemins de fer) basée au Mans. Les "grévistes" n’acceptent plus d’être traités comme des "vaches à lait" justes bons à être entassés dans des trains qui arrivent en retard et à payer toujours plus pour un moindre service. Etonnant, vraiment !

Commenter cet article