Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

INSECURITE : "Certains agents se prennent pour des Rambo"

24 Juillet 2011 , Rédigé par 20Minutes.ch Publié dans #SOCIETE

logo-sbb.gif SUISSE - L'annonce de l'agression d'un contrôleur des CFF, par la Police vaudoise, ne laisse pas le syndicat du personnel des trains indifférent. Pour rappel, la victime s'est fait agresser vendredi 15 juillet en début d’après-midi, après avoir demandé à un homme dont il savait qu'il circulait sans titre valable, depuis la gare de Vevey, de présenter son abonnement.

 

Contacté mercredi par «20 minutes», un membre du syndicat livre une analyse surprenante de la violence qui s'est abattue sur son collègue. Selon lui, les agents de trains seraient parfois également responsable des rixes et autres échanges de noms d'oiseaux qui peuvent parfois éclater dans les trains. «Je ne veux pas critiquer les collègues, mais on sait que quand ça risque de dégénérer, il ne faut pas aller au casse-pipe. Certains se prennent parfois pour des Rambo, il ne faut s'étonner s'ils ramassent ensuite sur le coin de la gueule.»

 

Le syndicaliste avoue toutefois ne pas connaître l'identité de l'homme agressé: «Il ne s'est pas adressé auprès de nous, c'est fort dommage.» Et de plaider pour davantage d'humilité, de la part des contrôleurs: «Ils arrive parfois à certains, je n'y fais pas exception, de ressentir un sentiment de supériorité à cause de l'habit CFF, alors qu'il faudrait plutôt faire preuve d'une certaine humilité dans cette fonction.» Il juge toutefois inacceptable l'agression dont a été victime son collègue.

 

Du côté de la police vaudoise, on précise que le ton n'est pas monté entre l'agresseur et l'agent de train, avant l'explosion de violence. Celle-ci serait apparue soudainement, sans que l'employé des CFF ait pu se douter de ce qui allait lui arriver. On ne sait pas non plus la raison pour laquelle personne n'est venue en aide au contrôleur. Ce dernier est actuellement en congé. Il souffre d'une fracture du nez et de plusieurs hématomes au visage.

 

Selon les CFF, le nombre d'agressions est en constante diminution dans les trains: en 2010, on a compté 147 agressions à l'encontre du personnel contre 240 en 2008 et 209 en 2009.

 

 

Un membre du syndicat du personnel des trains réagit à l'agression d'un collègue, vendredi dernier entre Vevey et Lausanne. Une réaction singulière, somme toute : à l'entendre, il faudrait, en cas d'infraction, se faire le plus discret possible....faudra t'il aussi un jour s'excuser de contrôler les usagers ? tsss, tsss, tsss...

Commenter cet article