Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

INSECURITE : "Il faut armer la police ferroviaire" en Suisse

2 Novembre 2010 , Rédigé par 20Minutes.ch Publié dans #FLASH INFO

logo-sbb.gif SUISSE - Armer la police ferroviaire ? Ce qui n’était pas envisageable, il y a peu, pourrait prendre une nouvelle tournure. Heinz Buttauer, président de la Fédération suisse des fonctionnaires de police (FSFP) exige en effet que la police ferroviaire soit armée. «Elle est un corps de police comme un autre et dispose des mêmes droits. A l’époque nous y étions opposés parce que les CFF avaient engagés des agents de sécurité pour patrouiller dans les trains et nous ne voulions pas qu’ils soient armés», confie-t-il à la «SonntagsZeitung». Vu l’augmentation sensible des actes de violence dans les trains et les gares, la FSFP exige également que la police ferroviaire puisse bénéficier des services de Ripol, le système de recherches informatisées de police.

 

Le syndicat du personnel des transports (SEV) révise à son tour sa position initiale en la matière. Selon Peter Moor, porte-parole du syndicat, «ce serait un film d’horreur d’assister à un échange de tirs dans un train. C’est pourquoi, nous envisageons difficilement un tel changement, mais il faut bien reconnaître que les douaniers et gendarmes, qui patrouillent aussi dans le trains, sont, eux, armés. Pourquoi ne pas faire de même pour la police ferroviaire?».

 

Une procédure de consultation de l’Office fédéral des transports est actuellement en cours. Elle porte sur la nouvelle ordonnance sur les forces de sécurité déployées dans les trains. Les conférences cantonales des directeurs de police et des commandants de police n’ont pas encore pris position. Ils devraient la faire connaître leur avis sur cette question en novembre.

 

cff-police-ferroviaire-suisse-_2_.jpg

 

La Fédération suisse des fonctionnaires de police exige que la police ferroviaire soit dotée d’armes et qu’elle ait accès à Ripol, le système de recherches informatisées de police. Selon la FSFP, armer la police ferroviaire permettrait de faire face à l’augmentation sensible des actes de violence dans les trains. Oulah : confiez un pétard à Starkette et Hutch, et les délinquants n'auront qu'à bien se tenir...

Commenter cet article