Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

INSECURITE : les agressions contre le personnel explosent à la SNCB

20 Mars 2011 , Rédigé par RTLinfo.be Publié dans #ACTU

logo sncb BELGIQUE - Les agressions du personnel de la SNCB explosent. Répartie en quatre catégories: "coups et blessures", "violences légères", "menaces" et "injures", la violence s’accroit d’années en années. Concernant la première catégorie, la plus grave, 177 cas ont été recensés en 2010. Il s’agit d’une augmentation de 70% des cas en deux ans. La plupart de ces faits de violence à l’encontre du personnel des chemins de fer sont commis par des clients sans titres de transport.

 

"Ils montent dans le train, ils ne remplissent pas leur ticket, leur Go Pass ou ils n’ont pas de tickets. Ils se font contrôler ce qui est quand même le travail de nos accompagnateurs de train. Et l’affaire dérape et c’est évidemment là-dessus qu’il faut jouer. Le stress qui est inhérent aux transports des trains aux heures de pointe parce que nous avons des trains qui sont parfois en retard. Parce que nous avons des trains qui sont parfois bondés. Peut-être que le stress générés par ces conditions de trafic qui ne sont pas positives, interviennent  également dans l’augmentation du nombre d’agressions ou de l’agressivité des clients," affirme Louis Maraite, porte-parole de la SNCB Holding.

 

Les syndicats et la direction sont bien conscients du problème. C’est au niveau des solutions à apporter que les avis divergent. Pour les syndicats, la solution est à chercher dans un renforcement du personnel. "Plus vous aurez des brigades qui sont composées de trois, quatre personnes et bien, évidemment, trois ou quatre personnes sont moins facilement agressables (sic) qu’une seule personne isolée," argumente Gérard Gelmini, président de la CGSP cheminots.

 

De son côté, la SNCB Holding pense à implanter des portes d’accès aux quais, comme à la STIB. La société de transport affirme aussi qu’améliorer la ponctualité permettrait d’inverser la tendance. "Travailler sur une meilleure offre de chemins de fer en termes de ponctualité et en matière de confort. Diminution en suivra de l’agressivité et de la nervosité des passagers," affirme Louis Maraite.

 

police-sncb-_2_.jpg

 

Les chiffres du nombre d’agressions contre le personnel de la SNCB explosent. Plus 70% d’agressions catégorisées "coups et blessures" en l’espace de deux ans. Si syndicats et direction s’entendent sur ce constat, les solutions privilégiées par les deux parties sont sensiblement différentes. Qui aura gain de cause ?

Commenter cet article