Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

INTERMODALITE : P & G fait le pari du train

10 Mars 2011 , Rédigé par Lesechos.fr Publié dans #ENVIRONNEMENT

logo SNCF FRANCE - Procter & Gamble fait de l'Europe son terrain d'essai de l'intermodalité. Cinq trains y circulent chaque jour pour le compte du numéro un mondial des produits d'hygiène. En deux ans, l'Américain a doublé son volume de fret ferroviaire : 20 % de ses produits européens voyagent désormais ainsi. Ce virage a permis d'économiser 35.000 tonnes de CO2 ou l'emploi de 50.000 camions par an, assure Didier Delmotte, directeur logistique Europe. Pour lui, l'objectif initial de tripler les volumes est en bonne voie.

 

Cela faisait dix ans que P & G cherchait à augmenter l'intermodalité, bousculant des idées reçues : moins flexible que le camion, plus chère, etc. « Nous avons lancé le projet avec pour principe de ne pas faire de compromis sur le maintien des coûts et de la qualité de service. Les distributeurs comme Tesco ou Carrefour exigent d'être livrés dans des créneaux d'une ou deux heures, contre une journée il y a dix ans. Cela implique une organisation réglée comme une horloge suisse et un très grand taux de remplissage », prévient Didier Delmotte.

 

Le logisticien estime même avoir réussi à diminuer le coût de transport de ces marchandises et à améliorer le service. Il a pour cela densifié les volumes de fret autour du centre modal de Dourges, dans le nord de la France, afin d'organiser des trains complets en direction du centre modal de Perpignan. De là, les camions acheminent la marchandise vers le centre de distribution de Barcelone, qui arrose l'Espagne. L'industriel s'appuie pour cela sur des prestataires comme Novatrans (SNCF). Le chargement de trains complets lui évite d'attendre les conteneurs d'autres entreprises.

 

P & G prépare une nouvelle liaison, cette fois entre l'ouest et l'est de l'Europe, mais avec une autre approche : il cherche à partager les trains avec d'autres industriels. Baxter ou Ikea seraient intéressés, avec une fréquence d'un train par jour au départ.

 

 

Qui continue de dire que les camions seront toujours meilleur marché que le train ? pas Procter & Gamble en tout cas, qui a fait de l'Europe son terrain d'essai de l'intermodalité. Et mieux : ce dernier estime même avoir réussi à diminuer le coût de transport de ces marchandises et à améliorer le service grace au train. Que du bonheur.... et un exemple à suivre ! 

Commenter cet article

installateur photovoltaique 17/03/2011 17:36



 Une très belle idée, où en est-on aujourd'hui avec ce projet?