Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

INTERVIEW : Pour Alstom, Eurostar a fait un «choix incompréhensible»

12 Octobre 2010 , Rédigé par Lefigaro.fr Publié dans #INTERVIEW

logo Eurostar EUROSTAR - Jeudi dernier, Euro­star, filiale de la SNCF, avait jeté un pavé dans la mare en annonçant commander 10 nouveaux trains à grande vitesse au constructeur allemand Siemens. Le gouvernement français s'en est ému, soulignant que les règles de sécurité du tunnel sous la Manche ne permettent pas, en l'état, la circulation de ce train. La décision d'Eurostar est aussi contestée par Alstom, qui s'en explique ici par la voix de son PDG. Interview :

 

LE FIGARO. - Dans le cadre de son dernier appel d'offres, Eurostar a choisi de commander des trains Siemens plutôt que votre AGV. Pourquoi réagissez-vous aussi vivement?

 

PATRICK KRON - Cette affaire est pour le moins surprenante. Le train qui semble avoir été retenu par Eurostar n'est pas conforme aux règles de sécurité qui régissent la circulation à l'intérieur du tunnel sous la Manche. Cette décision est parfaitement incompréhensible. Nous en examinons bien entendu les aspects légaux.

 

Quel est concrètement cet enjeu de sécurité?

 

Le train retenu par Eurostar est caractérisé par une motorisation répartie sur toute sa longueur, alors que les trains actuels d'Eurostar ont une motorisation concentrée, en tête et en queue. Il est bon de rappeler que c'est à l'emplacement de cette motorisation que se situe le principal risque d'incendie. Dans la configuration actuelle, si un feu se déclenche, à l'avant ou à l'arrière donc, l'évacuation des passagers est toujours possible directement depuis la rame vers l'une des issues de secours. La motorisation répartie ne permet pas de garantir de telles conditions d'évacuation.

 

 Pourtant Alstom aussi a répondu à l'appel d'offres avec un train à motorisation répartie…

 

 Une première remarque: je ne dis pas qu'un train à motorisation répartie est un mauvais train, il est seulement inadapté aux conditions spécifiques du tunnel sous la Manche. Faisons ensuite un peu d'histoire: quand Eurostar a lancé son appel d'offres, nous nous sommes préparés à y répondre avec un train évidemment conforme à la réglementation. Mais la direction d'Eurostar nous a demandé une proposition à motorisation répartie, en précisant que l'appel d'offres ne serait pas mené à son terme si la technologie n'était pas homologuée. C'est dans cet esprit que nous avons travaillé.

 

Comment expliquez-vous la démarche d'Eurostar?

 

Je ne me l'explique pas ! La direction d'Eurostar a fait son choix en sachant pertinemment qu'elle retenait un matériel non conforme. Il faut encore cependant que le conseil d'administration confirme l'achat d'un train dont on n'est pas sûr qu'il roulera un jour. Et que les établissements financiers partenaires d'Eurostar s'engagent sur ces mêmes bases…

 

Les acteurs français de ce dossier, Alstom en tête, sont soupçonnés de protectionnisme et d'avoir bloqué l'homologation du train de Siemens…

 

C'est totalement infondé. Les règles de sécurité ne relèvent ni des opérateurs ni des constructeurs. Il semble qu'on reproche aux autorités compétentes de ne pas avoir adapté la réglementation au train choisi, alors que le bon sens veut que ce soit l'inverse ! Pourquoi confondre sécurité et protectionnisme ?

Mauvais perdant : Moins d'une semaine après l'annonce d'Eurostar portant sur une commande de dix nouveaux trains à grande vitesse au constructeur allemand Siemens, le PDG d'Alstom, fournisseur historique de la filiale de la SNCF, conteste cette décision dans une interview accordée au Figaro, et souligne que "le train qui semble avoir été retenu par Eurostar n'est pas conforme aux règles de sécurité qui régissent la circulation à l'intérieur du tunnel sous la Manche", ajoutant qu'Alstom examine les aspects légaux de la décision. Faut il donc comprendre là que les Eurostar Alstom, qui tombent tous en rade dès que la température baisse, seraient plus sécuritaires  que les trains plus modernes de Siemens ?! un comble !

Commenter cet article