Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

LIAISON : Menaces sur le train Montluçon-Paris

29 Juillet 2011 , Rédigé par Lamontagne.fr Publié dans #FLASH INFO

logo SNCF FRANCE - Terminus : À partir du 11 décembre 2011, le Limoges-Paris ne s'arrêtera plus en gare de Vierzon à 7 h 49, du lundi au vendredi. Conséquence, pour de nombreux usagers, il faudra désormais prendre le train de 5 h 35 à Montluçon (au lieu de 6 h 15 actuellement) pour rallier la capitale avant 9 heures.

 

Luc Bourduge, vice-président (PCF) de la région en charge des transports, a appris la mauvaise nouvelle en début de semaine. Et depuis, il ne décolère pas : « La décision a été prise par le ministère sans aucune concertation. Le maire de Vierzon et le préfet de région n'étaient pas au courant ! »

 

Selon l'élu auvergnat, même la SNCF a du mal à comprendre la décision de l'État. « Actuellement, la région fait partir un TER de Montluçon à 6 h 15 pour que les gens du bassin puissent attraper le Limoges-Paris à Vierzon. À la fin de l'année, ça ne servira plus à rien. On encourage les gens à prendre la voiture pour aller à Vierzon ! »

 

Persuadés qu'il est encore temps d'agir, Luc Bourduge et la sénatrice Mireille Schurch (groupe communiste) organisent la résistance. « On va solliciter l'ensemble des élus de la région, les syndicats, les associations de défense... » Le 21 septembre, pour la journée de la Mobilité, ils promettent d'ores et déjà une « opération coup-de-poing » en gare de Montluçon. « Cette décision, c'est une double peine, peste Mireille Schurch. D'abord on rallonge les temps de parcours entre Montluçon et Paris, ensuite on supprime le train le plus utilisé. On est considéré comme le quart-monde !

 

 

On ferme : Les usagers qui avaient l'habitude de partir à 6 h 15 de Montluçon pour rallier Paris en train vont devoir changer leurs habitudes... Cette ligne, pourtant très fréquentée, sera bientôt rayée de la carte ferroviaire. Ahhhhhh, le service public.... un vieux souvenir.

Commenter cet article