Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

LIBERALISATION : TGV et Corail bientôt menacés sur leurs terres

13 Septembre 2010 , Rédigé par TF1.fr Publié dans #ACTU

logo SNCF FRANCE / EUROPE - Dernière étape de la libéralisation complète du rail européen : l'ouverture à la concurrence du trafic domestique ou comment "Bruxelles lance l'offensive contre le dernier monopole de la SNCF", selon le journal Les Echos de lundi.  La Commission européenne veut légiférer "d'ici à fin 2012 au plus tard pour ouvrir à la concurrence les lignes ferroviaires nationale (en France, les TGV et le Corail) assurant le transport de passagers", annonce le quotidien économique. 

 

"Pour les longues distance, les liaisons internationales sont certes sorties du monopole depuis décembre 2009, mais cela ne représente que 10% du trafic de voyageurs en Europe. Du coup, en France, aucun opérateur ne s'est encore risqué face aux TGV de la SNCF. Pour le transport régional (les TER), les Etats membres ont jusqu'en 2019 pour changer les règles. Enfin, le fret a lui été ouvert à la concurrence en 2007", rappelle le journal. 
 

Les modalités de cette ouverture à la concurrence ne sont pas encore arrêtées mais deux modèles sont en général opposés, rappelle la quotidien. Il s'agit de "l'open access (out est ouvert, et chacun vient sur la ligne qui l'intéresse, quitte à délaisser les liaisons non rentables) ou celui des franchises (une entreprise gagne l'exploitation de toute une zone géographique)".
 
La Commission se donnerait jusqu'à fin 2012 pour légiférer. Du côté de la SNCF, selon les informations des Echos, "le scénario retenu est celui de 2016 pour une ouverture totale du marché domestique. Les projections donnent environ 10% de part de marché aux nouveaux entrants à l'horizon 2020".   

 

 

Selon Les Echos, "la Commission européenne veut ouvrir à la concurrence les services de transport de voyageurs domestique" d'ici fin 2012 au plus tard. Le temps des monopoles, la fin d'une époque ?

Commenter cet article