Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

MAGOUILLES : un corbeau accuse à la SNCB

27 Avril 2010 , Rédigé par RTBF.be Publié dans #FLASH INFO

logo-sncb.gif BELGIQUE - "Alerte rouge! La SCNB est en dérive !". Le titre et le contenu de cette lettre anonyme sont assez interpellant. Elle précise que "des budget ont été détournés au profit de dépenses dans des projets inutiles comme les multiplications de filiales, les consultances déguisées, les engagements de conseillers sans expérience, les fêtes, les voyages, les loges dans les stades de foot et l'introduction du logiciel SAP".

 

C’est ainsi que le nom SAP est lancé. Il s’agit d’un logiciel de gestion : gestion du personnel, des stocks, des factures, etc. Bref, un logiciel capable de gérer l’ensemble d’une entreprise. SAP est leader sur le marché européen. Il est révolutionnaire pour les uns, mais représente un gouffre financier pour d’autres car il est également réputé pour son coût. La SNCB paierait 200 millions d'euros pour ce logiciel.

 

Gérard Gelmini de la CGSP cheminots estime que "quand on voit les résultats escomptés dans les trois entreprises du groupe SNCB, il semble qu’il y a des choses plus importantes à faire avec cet argent en termes de services à rendre au public".

 

Le corbeau critique également les prestations accordées à des "consultants extérieurs". "Si vous voyez le nombre d'experts et de consultants, écrit-il,  "vous vous croyez à la NASA pour préparer le lancement d'un train vers la lune".

 

Il est vrai que pour SAP, des dizaines de consultants extérieurs sont engagés et facturés une petite fortune à la journée. François Bellot, le président de la commission de l’infrastructure ajoute : "II faut aussi savoir que la SNCB compte à peu près 35 000 travailleurs. Et ici, dans le contrat dont il est question, il y a près d’une centaine d’experts extérieurs qui sont venus travailler au quotidien à la SNCB pour installer le logiciel, pour former du personnel en interne. Alors était-ce la bonne méthode ?... ".

 

Du côté de la SNCB, on signale que le logiciel SAP est utilisé par tous les autres réseaux ferroviaires européens. La dépense pour sa mise en oeuvre est élevée mais permettra une gestion plus transparente et plus efficace. De quoi sans doute, emprunter au mieux la voie de la libéralisation.

 

tête de corbeau freux

 

Le procureur du roi de Bruxelles et le président de la commission spéciale sur la sécurité du rail ont reçu la semaine dernière une lettre anonyme accusant les dirigeants de la SNCB de détourner des budgets pour des projets inutiles. La SNCB elle, se défend de ces accusations.  croaaaaaaaaaaa, croaaaaaaaaaaa...

Commenter cet article

Georges 28/04/2010 03:08


La chaîne dont fait partie l'établissement où je travaille utilise également le SAP depuis deux ans. Résultat: notre travail est aisément contrôlable par des personnes emplyées désormais à cette
tâche. Comme temps de travail, le SAP nous demande 4 fois plus de travail que le logiciel précédent. Plus les "formateurs" et une autre remorque de pseudo-informaticiens payés pour rien. Donc je
comprends aisément le "corbeau" (ou le pic), prophète qui crie dans le désert.