Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

METIER : La SNCF, un train de vocations

27 Novembre 2010 , Rédigé par lunion.presse.fr Publié dans #EMPLOIS

logo SNCF FRANCE - Monsieur tout le monde pense conducteur de train quand on évoque la SNCF. Mais pour rouler, les trains ont besoin d’une multitude de métiers. Le qotidien L’UNION a rencontré Thierry Polard, à la fois chef des gares de Laon et de Tergnier. Avec en poche le BAC d’électrotechnique passé au lycée Condorcet de Saint-Quentin, il s’inscrit au concours de la SNCF, essentiellement dans la perspective de pouvoir bénéficier de la sécurité de l’emploi.

 

Reçu, il exerce comme agent de mouvement à la gare de Vervins : « J’y pratiquais plusieurs métiers en un : vente de billets, lancement des trains, un peu de sécurité et de comptabilité. Un travail accompli avec d’autant plus de rigueur que la gare de Vervins est à voie unique. J’étais seul, avec beaucoup de responsabilités, avec la sécurité pour priorité, un mot bien ancré dans notre mentalité. »

 

C’est ensuite le passage pour trois années à la gare d’Anizy-Pinon et le souci d’évoluer, qui le conduisent vers d’autres horizons. Le professionnel réussi son examen. Agent de maîtrise en 1992, il connaît toutes les gares de l’Aisne. Il devient responsable d’équipe, chef d’escale à Laon et Saint-Quentin. Cadre de la SNCF en 2001, il est à l’équipement, il coordonne les travaux. Aujourd’hui, il est chef de gare de Laon et Tergnier : « Un personnel de 30 agents, du management, beaucoup de relations humaines. » Thierry Polard est très attaché à « l’esprit cheminot » et à la notion d’entraide. Il tient à citer ses deux assistants qui lui sont d’un grand soutien : Ludovic Grando, à Laon, et René Pata, à Tergnier.

 

La SNCF propose de multiples métiers : opérateur, technicien, conducteur de train, commercial, dans des domaines aussi variés que l’infrastructure, le matériel, la traction, le commercial, la surveillance générale. Il est possible de découvrir dans les fiches métiers de la SNCF sur le site Internet l’ensemble des postes : http://www.sncf.com. Où écrire ? Département du recrutement, de l’orientation et de l’accompagnement professionnel, 116, rue de Saussure - 75840 Paris.

 

Une présélection est effectuée après l’envoi d’une lettre de motivation et d’un curriculum vitae. Une évaluation est ensuite réalisé (les postulants sont invités pendant une journée). S’ils satisfont aux exigences de la Société nationale des chemins de fer français, les candidats obtiennent un rendez-vous sur l’établissement susceptible de les embaucher. Enfin, la décision est prise à la suite de cet entretien.

 

Angélique Masse, au guichet de la gare de Laon. Angélique Masse est agent commerciale. Originaire d'Iviers en Thiérache, elle obtient ses CAP et BEP en comptabilité-gestion au lycée professionnel Julie-Daubié à Laon.bDouée en la matière, elle poursuit son cursus au lycée Paul-Claudel, d'où elle sort avec son baccalauréat.

 « La comptabilité ce n'était pas mon truc, explique pourtant la jeune femme. J'ai eu la chance de bénéficier des premiers " contrats ville " en 1997. Après six mois à la SNCF à Laon, on m'a proposé un contrat de qualification en alternance pour passer le Bac Services pendant deux ans au siège de la SNCF à Saint-Quentin. »

 

Travaillant d'abord dans les bureaux, elle est ensuite venue au guichet, en gare de Laon : « Ça m'a fait découvrir autre chose du monde du travail. Timide, j'ai acquis de l'assurance. » Son diplôme obtenu, elle occupe un poste dans la petite gare d'Anizy : « Seule au guichet, responsable de la gare, on aime " sa gare ". C'est une expérience qui m'a plu, on connaît bien ses clients. »

 

De retour à Laon en 2002, elle devient agent de réserve en gares de Laon et d'Anizy, puis en poste fixe à Laon depuis 2006. Angélique Masse évoque son métier avec enthousiasme : « Nous sommes disponibles envers le client pour le conseiller et même pour organiser son voyage. Une dame à qui j'avais trouvé le meilleur prix pour Florence, en Italie, m'a envoyé une carte postale, une vraie reconnaissance. » Elle poursuit : « Nous nous orientons vers un travail d'agence de voyages, vendeur nous donnons aussi du rêve aux clients. »

 

 

Parce que la SNCF, ce ne sont pas que des conducteurs et des contrôleurs... différents corps de métiers sont proposés au sein de l'entreprise publique : chefs de gare, techniciens, agents de sécurité... Vous y trouverez bien un métier qui vous passionnera ! A vos CV, et à vos claviers sur le site Internet pour consulter l’ensemble des postes disponibles : http://www.sncf.com.

Commenter cet article