Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

PEAGES : L'arbitre du rail juge "supportables" les péages TGV

4 Février 2011 , Rédigé par Lefigaro.fr Publié dans #ACTU

Logo-RFF.jpg logo SNCF FRANCE - Tout ne tourne pas rond dans le monde ferroviaire : trop de travaux de maintenance mal coordonnés sur le réseau, des axes saturés… La toute nouvelle Autorité de régulation des activités ferroviaire, (Araf) qui a rendu son premier avis le 2 février sur l'état du réseau ferré national est allée plus loin que ce constat banal. Tout d'abord, elle a sifflé la fin du match entre la SNCF et Réseau ferré de France (RFF) - propriétaire et gestionnaire du réseau - sur le montant des péages. Ces derniers mois, les dirigeants de la SNCF se sont alarmés de la hausse des péages imposés par RFF.

 

En 2012, RFF a prévu une augmentation de 4,7 % pour les lignes à grande vitesse et 2,5 % pour les trains régionaux et de fret. Or l'Araf a estimé que les tarifs prévus sont soutenables par le marché : elle émet «un avis favorable sur les éléments de tarification des prestations minimales » publiés par RFF. Toutefois, l'Araf, qui juge judicieux de faire payer plus cher les TGV puisqu'ils sont plus rentables, ajoute qu'elle va établir une étude approfondie sur les redevances pour le TGV. Mais malgré cette réserve, il est probable que la SNCF déposera malgré tout un recours devant le Conseil d'État contre l'avis de l'Araf.

 

En revanche, l'autorité reproche à RFF d'instaurer des péages plus élevés pour des rames duplex que pour des rames simples. Elle recommande aussi que sur des lignes classiques, un seul tarif soit appliqué aux trains de voyageurs qu'ils soient nationaux ou internationaux, à grande vitesse ou non.

 

Autre préconisation de l'Araf, rapprocher les «techniciens du sillon» - ces créneaux horaires établis pour faire circuler un train d'un point à un autre - de la direction des circulations ferroviaires (DCF). Cette branche de la SNCF est composée d'ingénieurs, qui élaborent les graphiques de circulation des trains, et d'aiguilleurs qui font fonctionner les postes d'aiguillage du réseau. L'Araf juge «nécessaire et urgent le rapprochement physique et organisationnel des équipes de RFF et de la DCF ». Désormais dirigée par une personne nommée par l'État, la DCF est censée être gérée de manière indépendante de la SNCF pour servir avec équité les concurrents de cette dernière. La Cour européenne de justice a d'ailleurs été saisie de ce sujet par la Commission européenne. Dans un premier temps, les 300 spécialistes des graphiques devraient rejoindront RFF. Mais, à terme, les 14 000 salariés de la DCF les suivront, même si leur statut de cheminot pose problème. La SNCF devrait faire connaître ces prochains jours son avis sur ce premier arbitrage.

 

 

"Supportables" : La nouvelle autorité présidée par Pierre Cardo rend son premier avis sur le réseau ferré national et a ainsi qualifié les hausses de tarifs prévus par RFF: Alors roule, ma poule... l'Araf est d'accord, les usagers paieront la note.

Commenter cet article