Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

PERTURBATIONS : La ligne de TER coupée hier entre St-Etienne et St-Chamond

19 Décembre 2010 , Rédigé par Leprogres.fr Publié dans #FLASH INFO

logo SNCF FRANCE -  « Je voulais me rendre à Saint-Etienne pour suivre mes cours à l’université mais nous avons été bloqués à la gare de Saint-Chamond vers 7 h 30 ».

 

Patricia habite Saint-Quentin-Fallavier en Isère et a connu une drôle de mésaventure hier à cause d’un nouvel épisode de froid. Partie à 6 h 45 de la gare de Lyon/Part-Dieu, elle a finalement dû se débrouiller par ses propres moyens pour rallier la cité stéphanoise. « Nous n’avons pas été tenus informés sur l’évolution de la situation. Personne en gare n’était au courant de ce qui était en train de se dérouler » souligne-t-elle, encore contrariée.

 

Arrivée à temps pour assister à sa leçon, elle a toutefois dû à nouveau faire preuve de patience à l’heure du retour. « Les trains à destination de Lyon, prévus à 12 h 30 puis 13 h 08 ont été supprimés l’un après l’autre. Nous n’avons alors pas été davantage informés sur l’évolution de la situation ». Toujours aussi remontée, elle a finalement pu rentrer chez elle grâce à un bus jusqu’à Saint-Chamond avant de sauter dans le premier train direction la capitale des Gaules. Ce qu’elle ne savait pas, c’est que la liaison ferroviaire entre Saint-Etienne et Saint-Chamond a été complètement coupée hier jusqu’à 15 heures, moment auquel les ouvriers ont terminé les travaux de réparation sur la ligne.

 

En cause, la rupture d’alimentation électrique d’une caténaire à hauteur du pont de l’Âne à Saint-Etienne. « Au total, c’est près d’une vingtaine de trains qui a été perturbée dont deux TGV et plusieurs TER » expliquait-on du côté du service communication de la SNCF. En ce début de vacances scolaires, des mesures ont été nécessaires afin d’éviter une grande pagaille.Des navettes ont dû être rapidement mises en place entre les cités stéphanoise et couramiaude au moyen d’autocars et de taxis pour permettre le rapatriement des voyageurs.

 

Prévu pour résister aux différents changements climatiques, le système de suspension du fil d’alimentation électrique n’aurait pas résisté alors que la température est descendue jusqu’à - 12 °C aux premières heures de l’aube. Par chance, comme le soulignent les responsables de la SNCF, « aucun voyageur n’est resté bloqué en pleine voie ». Ce qui a permis à la SNCF d’éviter tout transfèrement d’usagers qui aurait sans doute contraint à des retards supplémentaires. Pour autant, il n’est pas certain que les voyageurs impactés par cet incident technique aient ainsi apprécié la perte de temps.

 

Le trafic normal a pu être rétabli hier vers 15 heures / Archive Philippe Vacher

 

Une rupture d’alimentation électrique à hauteur du Pont de l’Âne à Saint-Etienne a provoqué le retard d’une vingtaine de trains. Les voyageurs ont dû être transférés par taxis et par bus.

Commenter cet article