Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

PHOTOVOLTAÏQUE : Les trains rouleront-ils à l'énergie solaire ?

17 Juillet 2011 , Rédigé par Latribune.fr Publié dans #TECHNOLOGIE

Logo-RFF.jpg logo sncb logo-ns.gif FRANCE / BELGIQUE / PAYS-BAS - La Belgique était connue pour ses autoroutes éclairées la nuit - une particularité en passe de s'éteindre -, moins pour ses "trains solaires". Pourtant, il y a un mois, les premiers trains au monde propulsés grâce à l'énergie du soleil se sont lancés sur la ligne Anvers-Amsterdam.

 

"Alimenter un train par la seule énergie solaire, c'est de la science-fiction", estime Olivier Rocher , en charge du développement commercial et du marketing chez Disa Solar, entreprise qui a mis en place le TER équipé de panneaux solaires. Taille du véhicule et vitesse de propulsion empêcheraient pour l'instant d'envisager une alimentation solaire provenant de cellules photovoltaïque installées sur le toit du train. La seule solution reste donc, comme en Belgique, de profiter de l'espace libre sur les toits des tunnels ou sur les bas-côtés des voies. Mais, même dans ce cas, cela nécessite des installations très lourdes. "Pour 80 panneaux solaires, il faut 300 kg de batteries", note ainsi Olivier Rocher qui conclut : "pour l'instant, on peut seulement éliminer certaines consommations d'essence." Et quand bien même ces espaces libres seraient utilisés, l'énergie produite le serait par intermittence et serait "injectée" dans le réseau électrique.

 

Le coût représente aussi un désavantage à court terme. Pour le TER, la SNCF et la région Poitou-Charente ont ainsi déboursé 250.000 euro et le montant du "tunnel du Soleil" belge s'élève à plus de 15 millions d'euros. Toutefois, ces dépenses seront amorties en quelques années. "Le train ne fonctionnera pas au solaire, il fonctionnera à l'électricité", estime enfin Raphaël Claustre, directeur du Comité de liaison énergies renouvelables, fédération de 200 professionnels du secteur. Ce dernier conclut : "il nous appartient de faire que cette électricité soit d'origine solaire. Mais cela risque de ne pas arriver avant longtemps".

 

 

Trains à grande vitesse propulsés en partie grâce à l'énergie solaire en Belgique, éclairage et climatisation d'un TER alimentés grâce au photovoltaïque en France... Le solaire semble trouver une voie d'application dans le secteur ferroviaire. Toutefois, plusieurs obstacles se dressent encore sur la voie des trains solaires... le coût, notamment.

Commenter cet article