Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

PONCTUALITE : La ponctualité des trains belges en net recul en 2009

31 Janvier 2010 , Rédigé par RTBF.be Publié dans #ACTU

logo-sncb.gif BELGIQUE - Ce sont les plus mauvais chiffres depuis 1998 et ni la SNCB, ni le gestionnaire du réseau Infrabel n'en sont fiers: la ponctualité des trains est passée en 2009 sous la barre des 90% en atteignant péniblement 88,9 %. Des résultats qui ne sont pas une surprise pour l'Administrateur délégué de la SNCB , Marc Descheemaecker, qui avait déjà qualifié 2009 d' "année merdique". C'est dire...

La collecte des informations sur la ponctualité des trains est confiée par le contrat de gestion au gestionnaire du réseau, Infrabel, qui doit les publier trimestriellement et déterminer l'origine des retards ou suppressions de train. La baisse de régularité s'établit à 1,3% pour l'ensemble de l'année, mais à 1,6% pour les trois derniers mois, principalement en raison des mauvaises conditions climatiques. La SNCB, principale utilisatrice du réseau géré par Infrabel, demeure la principale "responsable" des retards, avec 45,8% des retards et 44,3% (respectivement 48,9% et 55,2% pour le dernier trimestre) des suppressions de train qui lui sont imputables. Mais Infrabel a également sa part: 19,7% des retards et 21,7% des suppressions sont de sa responsabilité. Infrabel pointe également les "tiers", responsables, justement, d'un ...tiers des incidents: c'est la catégorie des incidents divers, comme les voitures bloquées sur les passages à niveau, les vaches en goguette sur les voies, le vandalisme, les suicides...

En 2009, le nombre total des trains supprimés s'est élevé à 21 556, soit 1,7% du total des convois, contre 14 288 suppressions en 2008 (1,1%). A noter toutefois qu'en vertu des contrats de gestion de la SNCB et d'Infrabel, le nombre total de convois est en augmentation constante. Dans un communiqué la SNCB reconnaît la grande part de responsabilités qui est la sienne dans cette tendance négative. Ce sont bien entendu les pannes et les avaries de matériel roulant qui sont les causes principales des désagréments pour les utilisateurs. Pour Infrabel et la SNCB, ces résultats seront accompagnés d'une sanction financière. Les contrats de gestion des deux opérateurs prévoient en effet des objectifs de régularité très précis. 

En ce qui concerne Infrabel, la dotation d'exploitation sera amputée en 2010 de 2,16 millions d'euros. Juste assez pour servir d'électrochoc mais pas de quoi mettre en péril le plan d'investissement d'Infrabel. Pour la SNCB, c'est le principe même de l'augmentation tarifaire prévue en février 2010 qui est remis en cause puisque l'objectif de 91,5% de trains à l'heure n'a pas été atteint. C'est à moitié une bonne nouvelle pour les navetteurs: ils ne paieront pas tout de suite leur abonnement plus cher, mais ils continueront à grelotter sur les quais dans l'attente de leur Intercity.

Gianni Tabbone, porte-parole du site navetteurs.be a confirmé dans un communiqué la tendance selon laquelle la ponctualité des trains a été mauvaise durant l'année 2009 et plus particulièrement dans le courant du quatrième trimestre. Navetteurs.be s'inquiète par contre du nombre de trains supprimés en 2009, en augmentation de plus de 50% par rapport à 2008 et des conséquences de ceux-ci tant au niveau des retards à l'arrivée qu'au niveau des conditions de voyage inconfortables pour les voyageurs.

Bien que des plans d'action et des mesures soient prêts à être mis en place tant au niveau de la SNCB qu'au niveau du gestionnaire du réseau Infrabel, navetteurs.be insiste sur le fait que les voyageurs attendent des améliorations visibles à court terme.
 


Ponctualité des trains en berne en Belgique : La SNCB, principale utilisatrice du réseau géré par Infrabel seraitla principale "responsable" des retards, avec 45,8% des retards et 44,3% (respectivement 48,9% et 55,2% pour le dernier trimestre) des suppressions de train qui lui sont imputables. Mais Infrabel a également sa part: 19,7% des retards et 21,7% des suppressions sont de sa responsabilité. Il ya de la sanction dans l'air...

Commenter cet article