Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

PUB : Le comité central d'entreprise de la SNCF s'offre une campagne pour la défense du fret ferroviaire

23 Février 2011 , Rédigé par wk-transport-logistique.fr Publié dans #MEDIAS

logo SNCF FRANCE - "Tous les jours, on tue le fret ferroviaire". Depuis le 14 février 2011, le Comité central d'entreprise de la SNCF (CCE-SNCF), associé au comité d'entreprise Fret (CE Fret) de la SNCF, martèle ce message via une campagne d'affichage d'une semaine sur environ 1 900 panneaux dans plusieurs points de l'Hexagone.

 

A travers cette initiative, le CCE-SNCF et de CE Fret de la SNCF veulent "susciter un grand débat national autour du transport ferroviaire de marchandises". Objectif : "interpeller les citoyens, les élus locaux, les cheminots, les pouvoirs publics et la direction de la SNCF autour de nos propositions alternatives", indiquent les représentants de cheminots, estimant que "le transport de marchandises et ses conséquences économiques, sociales et environnementales" est devenu un tel enjeu de société qu'il "ne peut se limiter à une querelle d'experts".

 

En plus de la campagne d'affichage, par définition limitée dans le temps, le CCE-SNCF et de CE Fret ont lancé un site internet dédié, www.sauvonslefret.fr, pour relayer leurs propositions. Ce site présente notamment le compte-rendu du colloque organisé le 15 juin 2010 par le CE Fret et le CCE, mais aussi le rapport réalisé à leur demande par le cabinet d'experts Transversales. "Nous souhaitons aussi donner à ce site une assise locale. C'est la raison pour laquelle des liens renvoient vers les différents comités de soutien aux triages menacés de fermeture", précise le communiqué conjoint de CCE et du CE Fret. "D'autres intiatives sont programmées, à savoir une journée d'action pour le fret ferroviaire le 21 février et une mobilisation le 10 mars sur tous les grands triages en France à l'appel de la Fédération CGT des Cheminots", indique Laurent Martin, secrétaire au CE national Fret (CGT).

 

À travers cette mobilisation, le CCE et le CE Fret entendent réagir à "une situation préoccupante, voire critique", à savoir la chute du fret ferroviaire, passé de 55,4 à 26,5 milliards de tonnes-kilomètre entre 2000 et 2009. "Avec une part modale de l'ordre de 15% (contre plus de 80% pour la route), le fret ferroviaire en France est en déclin constant, bien loin de pays comme l'Allemagne (33%), l'Autriche (37%) ou la Suisse (40%)", remarquent le CCE et le CE Fret, déplorant que "la SNCF s'apprête à porter le coup de grâce à l'activité du wagon isolé" et que "la liste des triages menacés de fermeture s'allonge, au point de se demander s'il ne s'agit pas de faire de la place aux opérateurs privés". Le débat est lancé...

 

 

La CGT a sorti le grand jeu pour gagner les élections du 24 mars prochain à la SNCF. Le syndicat de cheminots a commandé une campagne publicitaire de 1939 panneaux en France, principalement à proximité des gares de voyageurs et des gares de triage. Cette campagne dénonce la stratégie de la direction qui a réduit l'offre de «wagon isolé» de la SNCF, déficitaire depuis de nombreuses années, pour se recentrer sur les axes les plus rentables. Cout du coup de pub ? une paille ! Cet achat d'espace, dont la valeur brute est de 1,5 million d'euros, a été négocié 300.000 euros par le syndicat. Il n'empêche, ces affiches font beaucoup de bruit dans le monde cheminot, mais pas celui escompté par le syndicat majoritaire. Elles n'ont en effet pas été achetées par la CGT, mais par le comité central d'entreprise (CCE) de la SNCF, qui est censé financer... les œuvres sociales des cheminots. Les intéressés apprécieront...

Commenter cet article