Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

REMANIEMENT : La SNCF cherche un nouveau patron pour le TGV

29 Octobre 2009 , Rédigé par Lefigaro.fr Publié dans #ACTU

 FRANCE - La direction de la SNCF pourrait être remaniée dans les semaines qui viennent. Selon nos informations, Mireille Faugère, directrice des grandes lignes, qui coiffe notamment les TGV et les corails, pourrait quitter ses fonctions au premier trimestre 2010. «Guillaume Pepy prépare l’ouverture à la concurrence, analyse un cadre de l’entreprise. Mireille Faugère n’entre pas dans ses plans.» «Il n’y a pas eu de clash, assure un autre cadre. Mais les modèles économiques défendus par Mireille Faugère ne sont plus adaptés aux enjeux actuels.»

Ancien élève d’HEC, Mireille Faugère, 52 ans, est arrivée en 2003 au comité exécutif de la SNCF après plus de vingt dans l’entreprise. Son départ serait évoqué depuis plusieurs mois. «Avec la crise, le TGV n’est plus la pompe à cash qu’il a été pendant des années, explique un cadre. Mireille Faugère fait office de fusible.» Elle paierait également pour la nouvelle tarification lancée à l’automne 2007 et qui n’a jamais été bien comprise du grand public. De même, Mireille Faugère se serait heurtée à David Azéma, le directeur financier de l’entreprise. Celui-ci s’est opposé bec et ongles au projet de Mireille Faugère de faire déménager toutes ses équipes à la Défense. Un déménagement qui aurait été mal vécu en interne.

Par ailleurs, Guillaume Pepy jugerait Mireille Faugère affaiblie sur la scène internationale. La SNCF a décidé unilatéralement de réduire de moitié les «commissions inter-transporteurs» que se reversent les compagnies européennes pour leurs ventes de billets à l’étranger. «Cette décision a terni l’image de la SNCF en Europe», explique un cadre de l’entreprise. Pour l’heure, la SNCF chercherait un point de chute pour Mireille Faugère, qui doit rejoindre le mois prochain le conseil d’administration d’EDF.

Plusieurs profils ont été étudiés pour prendre sa place. «Des chasseurs de tête ont contacté plusieurs cadres dirigeants de grands groupes», assure un proche de la direction. En cas de recrutement interne, Jean-Pierre Farandou, le patron des TER et du Transilien, figurerait en bonne place. «C’est l’homme des négociations internationales, explique un cadre de l’entreprise publique. Il est habitué aux négociations avec les Allemands et il connaît parfaitement les régions.» Jean-Pierre Farandou a en effet créé puis dirigé Thalys de 1993 à 1998. Il a aussi été directeur adjoint des grandes lignes de 2000 à 2002. Il connaît donc bien la maison.

Selon plusieurs cadres interrogés par Le Figaro, le «cas Faugère» soulève plus largement la question du mode de management du président de la SNCF. «Soit Pepy se positionne en président avec du recul, comme Gallois, et il recrute un poids lourd, analyse un bon connaisseur de la SNCF. Soit il continue à être omniprésent et il ne pourra jamais travailler avec un cadre à grande dimension.» Les relations avec l’autre poids lourd du comex, Pierre Blayau, n’ont pas toujours été au beau fixe. Contactée par Le Figaro, la SNCF ne fait aucun commentaire.



Débarquée : Mireille Faugère, la directrice des grandes lignes, pourrait quitter son poste au début de 2010. "Fait chier ; je m'y plaisait bien, moi, dans les TGV..."

Commenter cet article