Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

RESULTATS : La SNCF retrouve la voie des recettes

30 Août 2010 , Rédigé par Francesoir.fr Publié dans #CHIFFRES

logo-sncf FRANCE - Une tendance positive mais sans crier victoire. Guillaume Pepy, le PDG de la SNCF, interrogé hier sur Europe 1, a donné un avant-goût des résultats semestriels de l’entreprise ferroviaire. Officiellement présentés demain au conseil d’administration, ils devraient être plutôt bons. « Ça va mieux, la SNCF n’aura pas eu de pertes au premier semestre de l’année 2010, elle est dans le vert », a-t-il ainsi déclaré. Et même si, de son propre aveu, le redémarrage est encore timide, Guillaume Pepy a de quoi se satisfaire : l’année dernière, la crise économique lui avait coûté 978 millions d’euros, la première perte de l’entreprise ferroviaire depuis 2001.

 

L’entreprise publique a d’abord bénéficié du retour de l’activité, après deux années difficiles. Reprise du transport de marchandises, bonne tenue du trafic passager dans les régions, le PDG de la SNCF se réjouit de « vrais signes de reprise ». Seul le trafic TGV est resté amorphe sur les six premiers mois de l’année, et n’a pas retrouvé le dynamisme des années précédentes. Mais là encore, il y a des raisons d’être optimiste pour la fin de l’année. La saison estivale s’est révélée meilleure que prévue : avec 17 millions de passages transportés, soit 400.000 de plus que l’année dernière.

 

Mais le retour à la croissance, l’entreprise le doit aussi à de grosses réductions des dépenses. « Le résultat de la SNCF s’explique par le fait qu’on a tout simplement bien géré. On a fait d’énormes économies », s’est ainsi félicité M. Pepy. Car pour assainir ses finances, l’entreprise publique s’est lancée dans un vaste programme de réduction des coûts, avec de nombreuses suppressions de postes, et l’abandon de certaines activités, notamment dans le fret.

 

Pour autant, pas question pour le président de faire du positivisme à outrance. « La SNCF est dans le vert de façon tellement petite que […] nous ne sommes pas satisfaits. » Car avec un coût d’entretien du réseau compris entre 3 et 4 milliards d’euros, il lui faudra dégager bien plus de recettes.

 

 

Guillaume Pepy a annoncé dimanche des résultats positifs pour le premier semestre 2010, après avoir connu un déficit de près de 1 milliard d’euros l’année dernière. En voilà une bonne nouvelle ! Allez... on continue sur cette voie.

Commenter cet article