Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

RESULTATS : Le chiffre d'affaires d'Eurostar en hausse de 12%

16 Janvier 2011 , Rédigé par Challenges.fr Publié dans #CHIFFRES

logo Eurostar EUROSTAR - La compagnie ferroviaire transmanche Eurostar a annoncé, vendredi 14 janvier, avoir engrangé une hausse de son trafic et de ses recettes en 2010 grâce au redémarrage de la clientèle d'affaires et à un attrait grandissant du train par rapport à l'avion.

 

La filiale à 55% de la SNCF a fait état dans un communiqué d'une hausse de 12% de son chiffre d'affaires en 2010, à 760 millions de livres, soit environ 913 millions d'euros, pour un nombre de passagers en progression de 3%, à 9,5 millions. Ces performances sont en nette amélioration par rapport à l'exercice 2009, qui avait été plombé par la crise économique et financière, et s'était soldé par une progression de 1,7% de seulement du chiffre d'affaires de la compagnie.

 

Eurostar a expliqué l'accélération de son activité par la reprise des voyages d'affaires, qui ont nettement rebondi après avoir chuté durant la récession. Ce redémarrage explique la progression très soutenue du chiffre d'affaires (quatre fois plus importante que celle du trafic), cette catégorie de voyageurs étant beaucoup plus rentable que la clientèle de loisirs.

 

La compagnie n'a pas chiffré l'impact sur ses comptes des intempéries en fin d'année dernière. De fortes chutes de neige, notamment dans le Nord de la France, avaient perturbé le trafic d'Eurostar, en provoquant une série de retards et d'annulations, sans atteindre toutefois le chaos de Noël 2009, lorsque des pannes de trains provoquées par la neige l'avaient forcée à suspendre totalement ses services durant plusieurs jours.

 

 

Eurostar a engrangé en 2010 une hausse de 3% de son trafic à 9,5 millions de passagers, et un bond de 12% de son chiffre d'affaires à 760 millions de livres (environ 913 millions d'euros). Pas mal, pour une compagnie dont les TGV n'en peuvent plus et qui craignent le froid...Pas étonnant, donc, que la DB s'intéresse au marché ; y'a du pognon à faire.

Commenter cet article