Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

SERVICE : La SNCF va multiplier les crèches dans ses gares

17 Avril 2011 , Rédigé par Lefigaro.fr Publié dans #SOCIETE

logo SNCF FRANCE - Pour aider ses usagers à résoudre le casse-tête de la garde d'enfant, la SNCF veut mettre en place des services de gardes d'enfants dans ses gares. Deux crèches doivent ouvrir leurs portes d'ici un an en région parisienne, à Ermont-Eaubonne (Val-d'Oise) et à Paris-Nord. Un projet pilote avait été lancé en août dernier dans la gare de Roanne (Loire).  Chaque projet comporte deux étapes. D'abord, la SNCF aménage à ses frais des locaux à l'intérieur de ses gares, pour les conformer aux règles dictées par les services de protection maternelle et infantile (PMI). Ensuite, une fois obtenu l'agrément du Conseil général, le local est loué à une société privée qui prend en charge la gestion de la crèche.

 

A Roanne, l'ancienne bagagerie de la gare et la brasserie ont ainsi cédé la place à une structure de 170 m² adaptée à l'accueil de dix enfants âgés de 10 semaines à 4 mois. C'est à Garderisettes que la SNCF s'est adressée. Cette société est rattachée depuis septembre 2009 au groupe Babilou.  Ouvert de 6h45 à 19h00, le service s'adresse en priorité aux usagers du TER, qui vivent à Roanne et travaillent dans les villes voisines: Saint-Etienne, Clermont-Ferrand ou Lyon. Mais tous les parents, clients de la SNCF ou non, peuvent y prétendre. Une dizaine de dossiers sont à ce jour en attente, et aucune place ne devrait se libérer avant six mois. Pour sélectionner les dossiers, la crèche s'efforce de privilégier les fratries, les enfants issus de grossesses multiples, et les familles monoparentales. Par ailleurs, quatre des dix places disponibles sont réservées aux employés de la sous-préfecture, car «elle assume une partie des coûts de fonctionnement» précise la responsable de la garderie Nathalie Ganet.

 

Forte de cette expérience, la SNCF souhaite désormais l'étendre dans toute la France. Deux nouvelles crèches seront bientôt inaugurées sur le réseau francilien. Celle d'Ermont-Eaubonne doit ouvrir ses portes en octobre 2011 et accueillera entre 10 et 20 berceaux. L'autre sera basée à Paris-Nord, la plus grande gare du réseau SNCF. Mais ici, l'attente sera plus longue: l'ouverture de la garderie, dont la capacité d'accueil n'est pas encore précisée, n'interviendra pas avant 2012.

 

Des projets sont également à l'étude en province, avec l'ouverture, début 2012, d'une garderie dans la gare d'Amiens (Somme). Les gares d'Auxonne, Carpentras, Castres, Chambéry, Chantilly, Le Creusot, Mâcon, Marseille et Menton devraient elles aussi proposer un service de garde, mais la SNCF n'est pas encore en mesure de fournir un calendrier précis.

 

La multiplication de ces projets répond à une demande très forte du côté des parents. Remis au premier ministre François Fillon en juillet 2008, un rapport sur le développement de l'offre d'accueil de la petite enfance chiffrait entre 300.000 et 500.000 les besoins de places à l'échelle nationale. Cette initiative destinée aux parents prend place dans le cadre d'une politique de la SNCF qui veut accroître l'offre de services dans les gares. Politique qui se traduit par le développement des espaces commerciaux, mais aussi par la multiplication des services à la personne, avec par exemple un projet d'implantation de cabinets médicaux. 

 

 

 

Après une première expérience concluante à Roanne, deux gares en région parisienne accueilleront bientôt des garderies pour les enfants des usagers de la SNCF. Hummmm... voilà qui devrait faire naitre des vocations...

 

Commenter cet article