Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

SOCIAL : Pépy affirme que la grève à la SNCF ne durera qu'une journée

30 Août 2010 , Rédigé par tempsreel.nouvelobs.com Publié dans #ACTU

logo-sncf FRANCE - La grève à la SNCF, dans le cadre de la journée d'action du 7 septembre sur les retraites, ne durera qu'une journée, a assuré dimanche 29 août le président de la compagnie ferroviaire, Guillaume Pepy, alors que certains syndicats appellent à un mouvement reconductible.

 

Trois syndicats de la SNCF (FO, CFTC et CFE-CGC) appellent à une grève reconductible, mais ils ne sont pas représentatifs au niveau national. "Les quatre syndicats qui sont représentatifs ont dit que le trafic reprendrait le 8, (donc) le trafic reprendra le 8", a assuré Guillaume Pepy sur Europe 1. La CGT, l'UNSA, SUD-Rail et la CFDT, représentatifs au niveau national (plus de 10% des voix), ont en effet déposé un préavis de grève portant sur une seule journée. FO, la CFTC et la CFE-CGC ont toutefois décidé de déposer des préavis reconductibles "dans les régions où elles sont représentatives".

 

Interrogé sur l'ampleur des perturbations à prévoir le 7, Guillaume Pepy n'a pas souhaité faire de pronostic, rappelant que le taux de grévistes avait été de 40% lors de la mobilisation du 24 juin (46% selon la CGT). "Ma responsabilité, c'est de faire en sorte que ce ne soit pas la pagaille", a-t-il ajouté. "De ce point de vue, le service minimum, c'est un succès à la SNCF: il y a plus de trains, et il y a plus d'infos", a-t-il poursuivi, indiquant que 200.000 brochures d'information seraient distribuées le 7 septembre.

 

Guillaume Pepy, interrogé sur le coût d'une grève, l'a évalué "entre 10 et 20 millions d'euros". Il a qualifié d'"intéressante" l'idée de nourrir un fonds avec l'argent qui pourrait être économisé s'il y avait moins de grève. "Ca me paraîtrait normal, s'il y a moins de grève à la SNCF, moins de perturbations du service public, que quelque part les cheminots eux-mêmes en aient un retour", a-t-il dit.

 

Malgré les longues grèves du mois d'avril, la compagnie ferroviaire SNCF, qui a été en perte en 2009, est "dans le vert " au premier semestre 2010. "Ca va mieux, la SNCF n'aura pas fait de pertes au premier semestre de l'année 2010, elle est dans le vert", a assuré au micro d'Europe 1 Guillaume Pepy, dont la compagnie doit publier mardi les résultats semestriels. Mais elle sera bénéficiaire "de manière tellement petite que nous ne sommes pas aujourd'hui satisfaits", a-t-il ensuite précisé.

 

 Le président de la SNCF a indiqué qu'il y avait de "vrais signes de reprise : les transports de marchandises sont bien repartis" et, s'agissant des "transports de la vie quotidienne, ça repart".En outre, les grandes vacances se sont "bien passées", a indiqué Guillaume Pepy, précisant que la compagnie avait transporté 400.000 personnes de plus que l'an passé au cours de l'été.

 

La directrice générale de SNCF Voyages Barbara Dalibard a annoncé dans le Journal du dimanche que la SNCF avait "transporté 17 millions de passagers, soit 1,5% de plus que l'été 2009 qui marquait déjà une bonne résistance face à la crise". Elle a réalisé au premier semestre 2010 un chiffre d'affaires de 25,1%, grâce à l'intégration de nouvelles sociétés dans le groupe mais aussi à une reprise de l'activité dans toutes les branches.

 

Guillaume Pepy a par ailleurs qualifié de totalement infondée une information du Nouvel Observateur selon laquelle il pourrait être nommé ministre à l'occasion du remaniement. "C'est n'importe quoi (...) C'est 100% intox", a-t-il réagi.

 

 

Le président de la SNCF, Guillaume Pepy, assure que le trafic reprendra normalement dès le lendemain de la journée de mobilisation du 7 septembre. Chiche : affaire à suivre....

Commenter cet article