Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

TER : 740 trains chaque jour et 70 000 usagers pour le TER Alsace

21 Mai 2011 , Rédigé par Lalsace.fr Publié dans #REPORTAGE

logo SNCF FRANCE - Depuis 1997, lorsque la Région Alsace fut la première à expérimenter la décentralisation des transports régionaux de voyageurs, le nombre de trains circulant chaque jour a plus que doublé, passant de 330 à près de 740. Le nombre de voyageurs a, lui, augmenté de 141 %, autour de 70 000 au quotidien (soit 827 millions de km parcourus en TER) dont 7 % d’abonnés du travail, 30 % d’abonnés scolaires et étudiants, et 23 % de voyageurs occasionnels. En 2010, le trafic annuel du TER Alsace a augmenté de +2,6 % (+0,2 % au plan national).

 

Autorité Organisatrice, la Région Alsace finance ce service public au-delà des recettes de trafics qui ne couvrent qu’environ 30 % du coût de ce service. Le budget de fonctionnement 2010 du TER était ainsi bâti sur une enveloppe de 197 M€ (millions d’euros) de charges d’exploitation, environ 62 M€ de recettes commerciales perçues auprès des voyageurs et 135 M€ contribution financière de la Région Alsace pour compenser le déficit d’exploitation.

 

Au chapitre investissement : 9 M€ pour moderniser les infrastructures ferroviaires régionales ; 5 M€ pour rénover les gares et points d’arrêts ; 1 M€ pour sécuriser les passages à niveaux ; 8 M€ pour poursuivre les travaux des projets Tram-train, notamment celui de la ligne Mulhouse-Thann ; et 21 M€ pour acquérir et moderniser un matériel roulant pour lequel la Région dit avoir investi plus de 450 M€ depuis dix ans, et qui est passé de 26 000 places en 2002 à près de 29 000 en 2010, avec un âge moyen tombé de 25 à 21 ans.

 

À ce jour, le parc TER se compose de 38 autorails de 82 places assises, 24 rames réversibles régionales de 260 places assises, 14 rames bloc TER 200 de 560 à 850 places assises, 18 autorails de 234 places et dix autorails de 174 places assises, quatre automotrices de 152 places assises, quatre rames Corail de 400 à 600 places assises et douze tram-trains.

 

De fait, l’Alsace a aujourd’hui le réseau régional le plus dense et le mieux desservi de France. C’est aussi le fruit d’un partenariat entre la Région et la SNCF (dont 2 000 agents travaillent pour le TER Alsace) illustré par la signature de conventions comme celle signée en janvier 2010 pour une durée de neuf ans ou celles, datées du 29 mars dernier, signées entre la Région, la SNCF et RFF (qui va investir 80 M€ cette année dans la modernisation du réseau).

 

Concrètement, la Région Alsace détermine le niveau de dessertes, fixe les niveaux de service dans les gares et les trains, décide de la tarification régionale et définit ses besoins dont la SNCF — exploitant technique du service — assure la réalisation en s’engageant sur la qualité, la continuité du service et l’information du public. Le conseil régional reçoit chaque année une dotation de l’État, qu’il peut compléter avec ses fonds propres. Les sommes allouées correspondent à l’exploitation des services, au renouvellement du matériel et à la compensation des tarifs spéciaux (familles nombreuses, etc.).

 

Depuis 1997, le nombre de TER circulant chaque jour en Alsace est passé de 330 à 685. Ils sont empruntés par 65 000 personnes.

 

70 000 usagers empruntent les TER alsaciens chaque jour, dont presque un quart de voyageurs occasionnels. Voici donc une affaire qui tourne rond. Même si elle ne fait pas recettes...

Commenter cet article