Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

TER : A Auxerre, les usagers des TER n'en peuvent plus

11 Janvier 2011 , Rédigé par lyonne.fr Publié dans #FLASH INFO

logo SNCF FRANCE - Une indemnisation à hauteur de 30 % sur les titres de transport de janvier et février 2011, c'est la demande adressée la semaine dernière par la FAUV de Bourgogne à la direction régionale de la SNCF et à la Région afin de compenser les dysfonctionnements à répétition des trois derniers mois 2010.

 

Si, à cette heure, aucune réponse n'a été obtenue, la FAUV entend exprimer son exaspération par la voix de Régis Paquis, son président. « Octobre, novembre, décembre 2010 ont été une période assez difficile, vécue par nos adhérents Bourgogne Sud et Bourgogne Nord, indépendamment des conditions météo qui, elles, n'ont duré que quelques jours. Sur les lignes Yonne-Paris, les TER étaient quotidiennement en retard, d'au moins dix minutes. Au point qu'à la longue, on ne le remarque plus. » Mais difficile de rester zen lorsque les trains affichent régulièrement 45 minutes à une heure de retard.

 

« Et la neige n'y est pour rien ! Quand les conditions météorologiques sont difficiles, les usagers sont les premiers à admettre qu'il faut réduire la vitesse des trains pour éviter tout accident. Or, les dysfonctionnements de la SNCF ne sont pas liés aux aléas climatiques. Déjà, l'an dernier, nous avions demandé à être indemnisés pour les mêmes raisons. On n'avait rien obtenu », rappelle Régis Paquis.

 

Seule la directrice de ligne TER Bourgogne Nord a réagi, expliquant qu'elle allait regarder ce qui pouvait être fait. Plus savoureux, Maryse Colle a demandé à la FAUV de lui communiquer les résultats de l'enquête qualité menée par les adhérents de l'association courant 2010. « Le 11 décembre dernier, nous avions invité la SNCF et les élus de la Région à la présentation de cette enquête. Personne n'avait fait le déplacement ! »

 

Avec les graves dysfonctionnements enregistrés lors des fêtes de fin d'année, la SNCF entendrait-elle s'amender ? « Nous voulions lancer une pétition pour exprimer notre ras-le-bol, confie Régis Paquis. Mais après le retard du Strasbourg-Paris, des usagers ont initié une pétition nationale contre les retards de la compagnie ferroviaire que nous allons signer. »

 


 

Retards quotidiens, trains supprimés... l'association FAUV de Bourgogne demande que les usagers soient indemnisés à hauteur de 30% sur les titres de transport de janvier et février.  Ben c'est pas gagné... mais ça vaut le coup d'être tenté !

Commenter cet article