Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

TRAFIC PASSAGERS : Des "wagons à bestiaux" en gare d'Arlon

11 Novembre 2010 , Rédigé par lessentiel.lu Publié dans #FLASH INFO

logo sncb logo-cfl.jpg BELGIQUE / LUXEMBOURG - «Gare d’Arlon. Train de 7h22 en direction de Luxembourg. Les wagons à bestiaux sont pris d’assaut par les navetteurs», écrit à la rédaction un lecteur de L’essentiel. «Tous les wagons débordent et si un accident comme celui du 15 septembre en gare d’Arlon arrivait, nous serions réduits en pâté gaumais (tourte typique de la Lorraine belge)».

 

Et il ne croit pas si bien dire parce que c’est effectivement à cause de cet accident que les voyageurs entre Arlon et Luxembourg sont contraints de rallier la capitale luxembourgeoise, serrés comme des sardines.  Le train de 7h22 est normalement constitué de deux automotrices qui tractent chacune trois wagons. «Mais aujourd’hui trois de nos machines sont à l’atelier, endommagée par la collision du 15 septembre», explique Sophie Gilissen de la SNCB, contactée par L’essentiel Online. «Deux seront prêtes dans deux mois, la troisième dans six mois».

 

N’y-a-t-il pas assez de machines ? «Ce sont des modèles spécifiques qui doivent être dotés de deux systèmes de sécurité, pour circuler à la fois en Belgique et au Luxembourg», poursuit Sophie Gilissen. «Et pour couronner le tout, mercredi matin, l’automotrice qui devait venir de Namur a eu un pépin et n’a pu rallier Arlon». Résultat, les travailleurs frontaliers ont du s’entasser dans trois wagons.

 

 

 

Les usagers de la ligne Arlon-Luxembourg sont souvent obligés de s’entasser dans trois wagons au lieu de six. La faute aux dégâts matériels causés par l’accident en gare d’Arlon le 15 septembre dernier. Meeeeeeeeeuuuuuuh... prêt au départ ? Meeeeeeeuuuuuuuuuh.. c'est parti...

Commenter cet article